dimanche 9 juin 2013

Beautiful Bastard, de Christina Lauren



Edition Hugo Roman
390 pages

Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l'univers de l'entreprise.

Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d'obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l' entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affûté, qui n'entend rien pas sacrifier de sa carrière?

Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l'ascenseur, dans un parking. Partout ...

Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ?


Mon avis : 

Vu tous les avis positifs sur la toile, j'avais hâte de découvrir ce livre. Malheureusement je ne fais pas partie de l'unanimité!



D'abord, le livre en lui même : lorsque je l'ai vu en librairie, j'ai halluciné sur le rapport qualité/prix : Un livre avec des marges vraiment trop importantes en hauteur et largeur, il doit y avoir en moyenne 10 mots par ligne, donc forcément étalés sur 390 pages, alors qu'en poche, ça ne fera probablement même pas la moitié, et tout ça pour... 17 euros! Donc oui, la couverture est sympa, sans pour autant être méga attirante, mais bon, Hugo Roman, faut pas prendre ses lecteurs pour des guichets de banque! Evidemment, vu le succès du livre, de nombreux lecteurs ne regardent pas ça mais franchement, moi ça m'avait calmé!

Du coup, après, j'ai comparé en ebook, et avec la version anglaise. Voilà ce que ça donne (bon, ok c'est bien la première fois que je fais du marketing dans un avis mais je devais soulever ce point)

France :
Livre : 17 €
Kindle : 12,99€

GB :
Livre : 8,70 €
Ebook : 7,83 €

Et après, on se demande pourquoi les français téléchargent!!!

Bref, je suis donc ravie que ma gentille maman m'ait prêté son livre! Sinon, je l'aurai probablement lu en VO..

Voilà déjà ce qui m'a freiné dès le début!

Ensuite, l'histoire : 
Lorsque j'avais lu le premier chapitre, je m'étais dit que ça allait être chaud comme livre, ça avait l'air bien parti. Puis, tout est tombé à plat... trop de sexe pour le sexe, aucun jeu de séduction... Certes, le manager, Bennett, est canon, mais à la base, Chloé le déteste! Alors pourquoi se laisse-t-elle faire comme ça? Personnellement, j'ai eu trouvé des mecs assez beaux gosses mais tellement cons ou pretentieux que ça les rendait moches! Alors pourquoi pas elle? Pour en savoir plus, il faut attendre le dernier tiers du livre, car c'est à ce moment que les langues (morales) se délient et que la romance arrive. Avant ça, j'ai l'impression que les auteurs (c'est un livre écrit par deux femmes, qui se sont lancées la dedans grace, encore une fois, à Twilight !) ont listé tous les endroits où c'est bien de faire sauvagement l'amour (parking, voiture, hotel, salle de bains des parents....) et ont ensuite suivi le fil de ces endroits pour construire l'histoire. Car franchement, intrigue il y en a peu. Si ce n'est de voir finalement l'évolution des deux personnages qui se détestaient avant tout mais que l'attirance physique déstabilisait!

Donc du sexe, il y en a, à peu près toutes les deux trois pages... Et c'est très répétitif (sauf les lieux of course). En plus, je hurlais de colère car à chaque fois, Bennett lui arrachait sa culotte/String! Punaise, c'est du Aubade! Allo, tu portes du Aubade et tu t'amuses à les déchirer! On a pas les même valeurs! Et en plus, ce petit pervers les cache ensuite dans un tiroir de son bureau... pas très glamour tout ça, au bout d'un moment, ça doit pas sentir la rose! surtout quand au final, ces sous vêtements deviennent des "chiffons"...

Cela dit, il y a quand même des choses bien.
Niveau personnages, ce sont des gens "normaux", pas traumatisés par leur passé comme dans d'autre romance du genre. En même temps, précisons que là, on est dans du sexe vanille, et pas du BDSM, donc apparemment ça joue sur la personnalité des protagonistes.

Chloé est aussi têtue et à tendance autoritaire, ce qui n'a pas lieu de déplaire à Bennett. Chacun s'adapte à l'autre en fonction de leurs envie. Bennett est traité de salaud pendant toute la lecture, mais personnellement, je n'ai pas été choqué par ses comportements, qui auraient pu être bien pire, il joue juste le rôle du chef un peu pédant comme on trouve dans toutes les entreprises.Rien de bien exécrant. Par contre, Chloé m'a énervée surtout à la fin quand elle prend mal la conversation qu'elle a surprise! Je n'ai vraiment pas compris pourquoi elle se fachait...

 Oh zut, je recommence à dire du mal! Parfois c'est en écrivant qu'on se rend compte si on a aimé ou pas, car hier, à la fin de la lecture, il m'était impossible de savoir si j'aimais ou pas...

Enfin, la dernière partie (enfin celle du séminaire) m'a plus plu mais pas de là à faire basculer la balance. Pour moi, je mets ça au même niveau que 50 shades (sauf qu'ici, le style est un peu moins lourd) mais ça n'atteint pas dévoile moi de Sylvia Day. Après, bien évidemment, c'est un avis personnel, donc je vous conseillerai quand même de le lire pour vous faire le vôtre.

Ah oui, et pour une fois, c'est un one shot. Même si une suite va sortir (Beautiful Stranger) elle concernera deux autres personnages de l'entreprise.

En bref, j'ai sûrement mis la barre trop haute vu tous les avis positifs et coup de coeur, mais pour moi, je suis complètement passé à côté et n'ai rien trouvé de séduisant à cette histoire. Trop de sexe tue le sexe, il manquait un peu de romance dès le début de l'histoire (celle ci n'arrive qu'à la fin) et pas de jeu de flirt qui me permettent de m'attacher aux personnages.

Note : 6,5/10

3 commentaires:

  1. Contrairement à toi je n'ai lu que des avis négatifs sur ce livre… Donc tu confirmes ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu vraiment tout et son contraire pour ce livre, du coup j'ai hâte de le lire pour voir dans quel camp je me situerais :P

    RépondreSupprimer
  3. Les avis sur ce livre sont vraiment mitigés, soit ça passe, soit ça casse. Pour moi ça à été un véritable coup de coeur! Mais je suis d'accord avec toi en ce qui concerne le prix, franchement on se moque de qui?! C'est une des raisons pour lesquels j'ai longtemps hésité à l'acheter parce que j'avais beaucoup d'autres choses à lire mais bon, un jour j'ai craqué, et je n'ai pas été déçue. Mais pour le deuxième tome j'ai choisit la version ebook même si je n'aime pas trop ça, mais bon, c'était moins cher.

    RépondreSupprimer