samedi 9 novembre 2013

Kushiel, de Jacqueline Carey


Phèdre nô Delaunay a été vendue par sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant.
Habitant désormais la demeure d'un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l'histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout...
les arts du plaisir.
Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d'elle une espionne précieuse et la plus convoitée des courtisanes.
Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque.
Or, lorsqu'elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d'Ange, elle n'a d'autre choix que de passer à l'action.
Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d'embûches, qu'il lui faudra mener jusqu'au bout pour sauver son peuple.



Depuis le temps, j'ai enfin réussi à sortir ce livre de ma PAL numérique! Merci les lectures communes! J'avais commencé à lire ce livre en début d'année mais je n'avais pas la motivation de lire un tel pavé! Car oui, le grand format fait environ 1000 pages.... Puis début octobre, on s'est décidé à le lire avec les copinautes Samlor et Koko! Il nous aura fallu quatre semaines pour venir à bout de ce pavé!

Kushiel est le premier titre d'une trilogie qui a fait l'unanimité auprès des lecteurs. C'est vrai que l'auteur a une plume magnifique, une facilité pour décrire son univers. Mais... Oui il y a un mais... pour ma part, ça n'a malheureusement pas fonctionné...

Avant de le commencer, il faut savoir qu'il faut s'accrocher pendant les 300 premières pages. Cette phase d'introduction présente l'univers dans lequel évolue Phèdre. Au début, on la découvre à 4 ans, alors que sa mère la vend à la Cour de la nuit. Puis, à 10 ans, elle se fait adopter par Anafiel Delauney, qui découvre en elle une élue de Kushiel, Dieu de la punition, grace à sa marque rouge, dans l'oeil. Elle est une anguissette, une femme qui aime prendre du plaisir dans la souffrance. Son apprentissage va passer de la culture générale, l'histoire, les langues... à la volupté d'une nuit de désir et de plaisir, le moyen qui lui permettra d'apprendre des secrets et les transmettre à son maître. Puis un évènement tragique va se produire quelques années après, qui forcera Phèdre et sonn garde du corps, Joscelyn, à prendre la fuite. De là, ils vont se faire prendre en otage, découvrir un terrible complot contre le royaume, tenter de s'échapper et aller trouver des alliés pour déjouer les plans....

L'intrigue en elle même est intéressante et digne de tout roman fantasy. Le fait que l'héroïne soit une courtisane le rend original. Cependant, là où je n'ai pas accroché, c'est dans tous les personnages qui vivent à travers le récit. Il y a de nombreuses familles de nobles, des tribus, ds étrangers, des voyageurs... Et dans la première partie, Phèdre va d'invitation en invitation et nous présente tous ces gens. Sauf que je me suis mélangé les pinceaux dans leurs noms, leurs origines etc et cela a rendu mon plaisir de lire...déplaisant!
D'autre part, il était difficile de comprendre au début que Kushiel n'était ni un personnage vivant, ni un pays.. mais un Dieu. Il m'a aussi fallu du temps pour assimiler le principe des 13 maisons de la cour de la nuit.

Du coup, j'ai survolé plusieurs passages que je trouvais longs, que ce soit dans les descriptions, ou dans le manque d'action. Le seul personnage auquel je me suis attachée est Hyacinthe, le meilleur ami de Phèdre.


Je ne vais pas m'étendre plus sur ce livre car sinon, il faudrait que j'entre dans des détails et ce n'est pas le but mais vous l'aurez compris, je ne lirai pas la suite et m'arrêterai là!

Je vous invite à lire les chroniques plus enthousiastes des copinautes : Kore, Samlor,  et celle de Titou (qui a eu de l'avance sur nos nous)

7 commentaires:

  1. C'est dommage que tu n'aies pas accroché, même si je comprends très bien. C'était loin d'être une lecture facile!!

    RépondreSupprimer
  2. Même si ton avis me refroidit un peu, je le tenterai peut être, mais un jour où j'ai du temps devant moi et surtout l''esprit frais et dispo. Ça a vraiment l'air d'être un sacré morceau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Avec le recul, je pense qu'un jour j'essaierai de le relire, je comprendrai mieux l'ensemble ^^ mais essaie quand même un de ces 4 ;)

      Supprimer
  3. Oh c'est dommage que tu ne l'ai pas aimé! Mais c'est vrai que le début est longuet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis décue de ne pas avoir aimé :(

      Supprimer
  4. désolée que ça n'ait pas aussi bien que prévu mais je peux comprendre ton souci. J'avais beaucoup aimé la trilogie mais je n'ai pas lu la seconde encore.

    RépondreSupprimer