mardi 21 janvier 2014

La quête d'Ewilan, de Pierre Bottero : Tomes 1 à 3

Mon avis en général : 
Une trilogie qui a beaucoup de succès en général mais pour ma part, je n'ai pas réussi à être emportée. Ewilan/Camille a un caractère exacerbant, qui m'a enervé tout du long. On sent qu'on est dans de la jeunesse, les épreuves sont facilement résolues. Cependant, l'univers crée et le principe des dessins est original et j'aime bien Salim et Ellana. J'aurai préféré découvrir cette saga plus jeune, peut être aurai je plus été emballée par la magie de l'auteur? Cependant, le style et l'ecriture de l'auteur est fluide et malgré des noms et endroits difficiles à retenir, il arrive à nous entrainer facilement à Gwendalavir (et il y a toujours un lexique et une carte à chaque tome qui permet de remettre en place les éléments!)
Note moyenne : 7/10

Tome 1 : D'une monde à l'autre


Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable...

Mon avis :

Avant tout, je remercie Mypianocanta de m'avoir offert la trilogie de la quête d'Ewilan lors d'un swap sur le thème de l'imaginaire (
Depuis le temps que j'entends parler de Feu Pierre Bottero, je suis ravie de débuter ses cycles avec la Quête d'Ewilan : d'un Monde à l'Autre.
Je ne savais pas trop dans quoi je m'aventurais, puisque le résumé est succinct . Au final, on est pris rapidement dans l'histoire.

On rencontre Camille et Salim, deux adolescents qui vont prendre part à une histoire originale et riche en rebondissements. Deux mondes parallèles : d'un côté, la Terre, où Camille vit chez ses parents adoptifs. Ces derniers ne sont pas du tout attachants, ils sont distants avec Camille et n'ont aucune compassion. Salim, lui, vit dans une cité, avec sa mère et toute sa ribambelle de frères et soeurs. Les deux enfants que tout oppose vont découvrir ensemble l'univers de Gwendalavir, l'Autre Monde : riche en forêts et villages médiévaux, peuplé de créatures dangereuses et de personnages intriguants, comme les Marchombres pour ne citer qu'eux. Camille, là bas, se prénomme Ewilan. Elle va découvrir la vérité sur ses origines et la raison pour laquelle elle a été adoptée. Salim, son fidèle ami (si ce n'est plus...) la suit partout, la protège du mieux qu'il peut et la soutient dans toutes ses décisions.

Là-bas, Ewilan va faire la connaissance de plusieurs personnages emblématiques, comme Edwin, un guerrier redoutable, Bjorn, un chevalier à la recherche de quêtes, et Duom, un analyste réputé pour son influence.

Mais, me direz-vous, qu'est ce qu'un analyste? Et bien, c'est une personne capable de tester les pouvoirs des dessinateurs et connaître leurs limites. Duom sera très étonné du pouvoir d'Ewilan, et n'hésitera pas une seconde pour l'aider dans sa mission.
A ce sujet, je n'en dirai pas plus, si ce n'est qu'on retrouve un schéma sensiblement commun aux romans fantasy, à savoir délivrer un peuple et combattre les forces du mal. On sent que la toile se tisse et que l'auteur nous réserve bien des surprises pour la suite.

Le fait d'alterner entre les deux mondes est vraiment original, ainsi que de lire une histoire se déroulant vers Valence, dans la Drôme! Ca change de Seattle ou Chicago, je vous assure!
Le style de Bottero est fluide, et surtout accessible pour les jeunes adolescents.
Au sinon, que vous dire? La couverture est très belle, je lirai la suite sans problème. J'ai juste eu un doute au début en pensant que rien de tout cela n'était réel, et qu'en fait, Camille était devenue un fantôme, j'ai eu du mal à croire au Monde Parallèle, puis petit à petit, à force de voir Camille s'y enfoncer, j'ai commencé à y croire, et cela a rendu l'histoire encore plus agréable!

Note : 7/10





Tome 2 : Les frontières de glace



livres-les-frontieres-de-glace-237Après avoir rencontré, sans réussite,  son frère dans le monde réel, Camille et Salim décide de rester dans l'Autre Monde afin de terminer leurs missions : libérer les sentinelles, les Figés, et retrouver les parents d'Ewilan. Accompagnés de leurs amis, ils vont de nouveau devoir combattre de vils ennemis et affronter le gardien des Figés.



Mon avis : 
Comme à leur habitude, Rageot nous propose encore une fois une couverture très belle, pleine de couleurs et très bien dessinée.

Le glossaire à la fin du livre m' a bien aidé pour me remémorer les évènements du tome 1, et la carte géographique est très bien construite, on se repère rapidement au fil des aventures d'Ewilan.

Les personnages sont assez sympas mais j'aimerais vraiment mieux les connaitre psychologiquement. J'ai toujours un peu de mal à m'attacher à eux. La seule qui attire vraiment mon attention est Ellana, la marchombre qui laisse planer un mystère sur ses capacités et ses dons. 
Ewilan est une jeune fille plutôt sure d'elle et qui n'hésite pas à aller au devant des décisions du maître d'armes pour continuer l'aventure avec tous ses compagnons. 

L'histoire d'amour qui se renforce entre Camille et Salim est toute mignonne, et la déclaration que celui-ci lui fait est touchante comme tout! Je pense que de nombreuses jeunes filles seront toutes chamboulées par ces mots.
 Le chemin qui les sépare des frontières de glace est peuplé de créatures maléfiques, de goules, de raïs (gros cochons dessines par les Ts'liches, les ennemis)...

J'ai trouvé cependant que l'histoire manquait de surprises et que le combat final était assez vite terminé. Mais bon, je pense que cela est dû au fait que l'auteur s'adresse à la base à un jeune public.

Ce livre est sans conteste une très bonne saga fantasy pour les débutants, et surtout pour le jeune public.

Je ne peux m'empêcher de comparer Bottero à L'Homme, du fait de leur alliance pour l'écriture des A comme Association, mais également car ce sont deux auteurs de fantasy jeunesse, mais je vous avoue avoir une préférence pour la plume d'Erik L'Homme. Pourtant Pierre Bottero arrive à nous entrainer dans un univers original, mais Gwendalavir me transporte un peu moins que dans le "Monde Incertain" du livre des Etoiles.

Note : 7.5/10




Tome 3 : L'île du destin


Il s'agissait d'un loup assez jeune, au torse puissant et aux crocs impressionnants. Assis sur ses pattes arrière, il les observait avec curiosité, sans une once de crainte. Camille marcha dans sa direction. Il ne lui prêta pas une attention particulière, mais, quand elle ne fut plus qu'à deux mètres de lui, il montra les dents et se mit à grogner. Elle s'immobilisa. Recule, lui ordonna Edwin à mi-voix. Sans tenir compte de ses paroles, Camille s'accroupit lentement, regardant le loup dans les yeux.


Mon avis ; 

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec Gilwen, et nous avons achevé ce livre en une après midi. Pas du fait que nous étions prise de passion par l'histoire mais simplement que ca se lit très vite. L'histoire est découpée en 4 ou 5 parties. 

Mon avis sur ce tome est mitigé. J'ai trouvé ça très long, il y a peu d'action, encore une fois Ewilan se sort facilement des situations grace aux dessins ou aux pas sur le côté. Elle retrouve son frère, Mathieu, qui ne sert pas à grand chose et qui est long à réagir malgré le fait qu'il soit plus âgé qu'elle. Quant à elle, elle m'a agacé au plus haut point! Une vraie tête à claque, une miss j'ai tout vu j'ai tout fait, je la trouve vraiment insupportable!

Cependant, j'ai apprécié retrouver Ellana et Salim, qui a un parcours original et qui a su me séduire. On retrouve son humour, sa façon d'aborder Ewilan, ses gaffes, et c'est pour ça que je l'apprécie... Par contre, on ne sait pas vraiment à quoi est dû son changement?!

La partie qui se passe à Valence m'a beaucoup fait rire, surtout avec Bjorn, et le fait qu'on voit que Salim a pris confiance en lui! 

Je n'ai pas non plus bien compris les liens que l'auteur fait avec les légendes arthuriennes, est ce des indices pour les prochains livres ou juste un désir de faire s'interesser le lecteurs à ces contes et legendes??

Autrement, la dernière partie était vite achevée, on découvre l'ile du destin en peu de pages, et la quête d'Ewilan est terminée, et l'auteur achève sa saga sur l'ouverture dans les mondes d'Ewilan, l'autre trilogie. Nous retrouverons donc très prochainement tous ces personnages mais avant ça, nous allons lire l'histoire d'Ellana, sa jeunesse et l'apprentissage de ses capacités à Gwendalavir.

Note : 6,5/10

Livre lu dans le cadre sagas en folie, baby fantasy et ABC IMAGINAIRE






6 commentaires:

  1. J'ai le premier tome dans ma pal, j’espère apprécier :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu cette trilogie il y a quelques temps maintenant... J'en garde un souvenir agréable. Par contre, j'avais trouvé que les soucis se résolvaient souvent très facilement.

    RépondreSupprimer
  3. Une saga que je veux lire depuis très longtemps!! :)

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que c'est une trilogie très jeunesse mais étant plus jeune j'avais adoré :D

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas lu ton avis pour le tome 3 car tu m'as donné envie de le lire bientôt, à force d'en parler, et puis j'aimerais bien enfin terminer ces 3 tomes et avancer dans les autres Ewilan. En tout cas ton avis positif sur les tomes 1 et 2 me donnent bien envie de lire rapidement le 3ème et puis, ça m'a aussi permis de me souvenir de trucs que j'avais oublié depuis le temps ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je te rejoins sur ton avis du troisième tome. Notamment la fin, on ne comprend le titre du livre que à la fin et en quelques pages c'est terminé sans réelles grandes actions. Au final un pas-sur-le-côté aurait fait la même chose je pense hahaha

    RépondreSupprimer