mercredi 28 mai 2014

Le bal des louves T1 : La chambre maudite, de MIreille Calmel

Décembre 1500. Au pied des remparts du château de Montguerlhe, sous la lune glacée, gît une jeune fille aux longs cheveux souillés. Elle est ensanglantée, inconsciente. Parce qu’elle était trop belle et qu’elle s’est refusée à son maître, le seigneur François de Chazeron, il a fait pendre son mari à la sortie de leurs noces, il l’a violée, battue, marquée au fer rouge. Mais il a eu tort de la faire jeter aux loups. Car elle n’est pas une jouvencelle comme les autres. [...]
Autour de François de Chazeron se trame un complot mortel. Quand il est atteint d’un mal inconnu, sa femme n’en paraît pas très affligée… mais elle a peur de lui et fait donc appel à un médecin. Celui-ci accepte de s’installer au chevet du malade pour tenter de comprendre. Une nuit, dans un demi-sommeil, il lui semble voir une longue silhouette se pencher sur le lit où gémit le seigneur. La Mort peut-elle avoir un si joli visage ? En tout cas, le médecin tombe amoureux et fera tout pour retrouver cette jeune fille, qu’elle soit réelle ou fantôme.
Isabeau, Albérie, Loraline, ces femmes endurcies par les épreuves seront tiraillées entre leur désir de vivre pleinement et la soif de vengeance qui ne les quitte pas.


EN savoir plus sur Mireille Calmel : http://www.linternaute.com/chat/retrans/030702mcalmel.shtml


Mon avis :

- Dédicace générale :
" A toutes les femmes
battues, violées et humiliées,
de tous temps et de tous lieux.
A celles pour qui la différence
autant que la vie sont un fardeau.
A celles qui rêvent de justice, de liberté et d'amour.
A celles et ceux, enfin, qui se battent
pour que jamais l'espoir ne meure."



Le bal des louves est l'histoire de femmes d'une même famille dont la soeur cadette a été battue, violée et jetée au loup par le Seigneur François de Chazeron, lorsqu'elle avait 15 ans! Mais elle a survécu et prépare sa revanche avec sa soeur, restée au chateau et qui la protège, ainsi que Loraline, une jeune femme qui m'a énormément touchée, émue, bouleversée!

L'histoire se déroule au début du XVIe siècle, en Auvergne, à Vollore et au chauteau de Montguerlhe, aujourd'hui en ruine. On découvre aussi une partie du roman à Paris, dans la cour des miracles, alors que François Ier s'apprête à combattre à Marignan. Le style d'ecriture est très bien travaillé et adapté au genre du livre; Mireille Calmel n'hésite pas à utiliser des mots anciens, en notant la signification aujourd'hui, et ses personnages ont tous des prénoms moyennageux ; Isabeau, Alberie, Antoine, Huc, François, Bertille, Antoinette, Philippus... Tant de personnages tous bien approfondis et travaillés! Ce fut un vrai plaisir à lire, malgré le côté tragique et maudit qui s'abat sur ces femmes! C'est aussi un hommage à toutes les femmes comme on peut lire dans la dédicace, un message pour continuer de lutter malgré les difficultés que la vie peut nous affliger! Une histoire de vengeance, j'aimerai vous dire comme à la Alexandre Dumas sauf que je n'ai toujorus pas lu le Comte de Monte Cristo!

On suit l'histoire de tous ces personnages et leur destinée, et la mise en place du plan pour renverser François de Chazeron, qui va s'avérer bien plus complexe à atteindre!

Je m'attendais à un roman purement historique, je ne vous cache pas ma surprise lorsque j'ai appris qu'elle mêlait à ça une part de fantastique! Je m'attendais à des loups 'classiques"! Mais la malédiction et le passé de ces femmes et de leurs aïeules en font des personnages hors du commun! l'auteure amène cet aspect petit à petit et c'est surtout en découvrant Loraline qu'on apprend à connaitre cette autre vie, dans les grottes, dans la forêt...

J'ai adoré Loraline, je me suis vraiment prise d'affection pour cette jeune femme victime à tous les niveaux alors qu'elle n'a rien demandé! Heureusement, le destin va lui faire rencontrer un homme avec qui elle vivra un énorme très fort, puissant ! Elle est naive, car sa famille l'a toujours éloignée de la vie des humains pour la cacher au milieu des loups. Elle est donc ignorante devant la fécondité par exemple!

Tout est fait pour que le lecteur s'attache à elle, mais aussi aux autres femmes toutes particulières! Isabeau a souffert, le seigneur lui a volé sa vie et son destin, elle lui en veut tellement que son avenir est basé sur son renversement et anéantissement, jusqu' à ce que d'autres personnes lui fassent découvrir la vie autrement! J'ai adoré le Roi de la cour des miracles, ce passe partout qui a toujours le mot pour remonter le moral!

Ensuite, il y a Alberie, qui souffre de sa nature et ne peut donner satisfation à son mari qu'elle aime tant!

Et Antoinette, cette femme manipulatrice et mesquine, mais qui finalement, ne souffrirait elle pas elle non plus du dédain de son époux?! François de Chazeron... il est révoltant, il m'a fait hurler et presque pleurer de desespoir! Il est détestable et ce mot n'est pas assez fort pour décrire son caractère! François de Chazeron est décrit comme tel "Orgueilleux, autoritaire et suffisant, ce jeune seigneur de 21 ans aspirait davantage à attirer l'attention de ses pairs pour obtenir une charge plus importante, à valoriser ses domaines de Vollore et Montguerlhe, qu'à s'occuper des incertitudes de ses gens." p12

Dans les hommes, je me suis prise d'affection pour Philippus, ce medecin qui va tenter de percer le mystère de l'empoisonnement du Seigneur de Vollore. Cet homme venu de Suisse qui va voir sa vie chamboulée pour toujours!

Cette fresque familiale et  historique m'a vraiment plu comme vous pouvez le lire et sur une telle fin, je pense que la suite arrivera vite dans ma bibliothèque!

Ce livre a été dédicacé par Mireille Calmel et lu dans le cadre de l'author's jar!





4 commentaires:

  1. Cette saga m'avait vraiment plu aussi. J'avais lu les deux à la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprens que t'ais enchainé! Il m'a fallu un peu plus de temps que prévu pour le lire mais plus j'avancais plus j'étais prise dans l'histoire, surtout les passages avec Philippus et Loraline!

      Supprimer
  2. Anonyme5/29/2014

    je suis contente de voir que tu as aimés...
    tu comprends maintenant pourquoi j'avais lu les 2 tomes en un week end !!!

    à bientôt
    Louve Solitaire (^-^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends bien! La fin est vraiment particulière, je crois que c'est la première fois que j'en lis une aussi déchirante, et pessimiste! Pas comme les cliff' comme dans certains livres ou un perso meurt et tu te dis 'noooon c'est pas possible"! ca c'est finalement 10 fois pire!

      Supprimer