vendredi 30 mai 2014

Rebecca Kean T1 ; Traquée, de Cassandra O'Donnell


http://1.bp.blogspot.com/-QixWswsZJXs/UPclY7GRllI/AAAAAAAAD5A/sdIXDOsyNFM/s400/rebecca+kean+tome+1+traqu%C3%A9e.jpgBurlington, Nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Site de l'auteur sur lequel vous pouvez lire les premiers chapitres...

Mon avis : (Rappatriement ancien blog)

L'auteur nous entraine dans un univers où vivent sorcières, vampires, loups garous, muteurs, chamans, et démons. Depuis peu, les différentes créatures se faisaient une guerre sans merci, mais une trève fut signée et un Directum mis en place avec un chef de chaque clan, permettant ainsi une de vivre en paix. 

La particularité de cette série : l'héroïne, Rebecca est mère d'une petite fille de 10 ans, Léonora. Cette enfant est particulière, très mature, et très attachante. Elle et sa mère se sont réfugiées dans cette petite ville calme pour échapper à leur passé. Espérant trouver une vie sereine, Rebecca réalise vite que cette bourgade est remplie de créatures surnaturelles. Très vite, elle va faire la rencontre innatendue de Raphael, le chef des vampires. Ce dernier va découvrir la vérité sur cette femme, et alors qu'elle aurait du se présenter au Directum dès son arrivée pour signaler sa particularité, cette dernière n'en a pas tenu compte. Raphael aurait du la punir mais décidera de la défendre, poussé par une attirance très forte pour cette femme. Mais peu de temps après, certains membres des clans aux pouvoirs surdéveloppés disparaissent, et le Directum va demander à Rebecca de les retrouver et découvrir qui est responsable de ces kidnappings. Malgré certaines tensions persistantes au sein des groupes, chacun mettra de l'eau dans son vin pour défendre une cause commune. 

J'ai apprécié découvrir tous ces clans au fil de l'histoire, que ce soit par des rituels ou dans les combats, découvrant leurs pouvoirs qui peuvent être complètement fascinant. On se situe très facilement dans cette pléthore de personnages.

Rebecca est combattante, une vraie guerrière au sang froid qui n'hésite pas à éliminer ceux qui se dressent sur son chemin. C'est une redoutable sorcière, qui, si elle ne se contrôle pas, peut provoquer des raz de marée incroyable. Elle est belle, et tous les mâles dominants de l'histoire sont attirés par elle (d'ailleurs, c'est un côté qui commence à m'enerver dans les romans de ce genre. Tous ces grands chefs sans coeur ne sont pas amoureux pendant des centaines voire des milliers d'années, et pouf, une ptite nana douée apparait et ooooh, c'est le messie, et tous la veulent ^^) .
Elle a aussi beaucoup de répondant, et pense avant tout à protéger sa fille. Elle est accompagnée depuis des années de sa meilleure amie, Beth, une loup-garou très sympa.

L'auteur nous entraine petit à petit dans la vie de son héroine, nous introduisant dans les rituels de chaque race, leurs coutûmes et leur histoire. 

 Par contre, je n'ai pas été séduite par Raphael, bien qu'il ait du charisme, il est malheureusement... blond... (et vous savez que le seul blond qui me plait est Eric dans LCDS).
 Sinon, j'ai bien aimé Bruce, celui qui se porte garant de Léonora, un loup garou qui a le sens du devoir et l'esprit très "meute". J'ai hâte d'en savoir plus sur tous ces personnages et sur le nouveau rôle qu'acceptera d'endosser Rebecca à la fin de ce tome! 

On devine bien entendu une histoire d'amour avec des complications... J'ai été séduite par le métissage de certains personnages, qui dans l'avenir peuvent devenir vraiment dangereux...

Si cette saga n'est pas tellement innovante, Cassandra O Donnell reprend quand même bien les codes et les facteurs de ce genre pour en faire un mix très rythmé. Aucun temps mort, le style est fluide, ca se lit bien et très rapidement malgré le petit pavé que cela représente! J'ai été surprise de le lire en seulement quelques jours.

Je lirai la suite sans hésitation!

Note : 9/10

http://img.over-blog.com/500x200/4/09/90/22/bitlit-2013.png

http://img.over-blog.com/500x245/4/09/90/22/ABC-Imaginaire-2013-bis-copie.jpg

jeudi 29 mai 2014

[Portrait chinois] SAMANTHA BAILLY

Vous savez qu'en 2013, j'ai interviewé deux auteures françaises : Marika Gallman (auteure des Maeve Regan - Urban Fantasy) et Emma Cavalier ( auteure du Manoir et de la trilogie de la réeducation sentimentale - romance erotique). J'avais envie d'alterner un peu les genres d'interview et j'ai donc voulu mettre en avant Samantha Bailly avec  un portrait chinois.



Présentation : Samantha est une auteure que j'affectionne beaucoup, j'aime son écriture, son imagination et son talent qu'elle a su développer si jeune. Elle alterne de nombreux genres sans jamais s’emmêler (Fantasy, contemporaine, thrillers, contes japonais, nouvelles..) Agée de 26 ans, je peux vous garantir (parole de bloggeuse et lectrice) qu'un long parcours se dresse devant elle et que nous sommes déjà nombreux à la suivre et la soutenir! Elue coup de coeur des Imaginales en 2013 pour son roman " Ce qui nous lie", Samantha a aussi reçu de nombreux prix

Bibliographie : A 17 ans, elle écrit son premier roman dyptique fantasy : Oraisons, qui paraîtra chez 1000 Saisons puis sera réedité intégralement en 2013 chez Bragelonne. En 2010, elle sort Lignes de vie, aux éditions Volpillere. Sa rencontre avec Stéphane Marsan (Bragelonne) lui a ouvert les portes sur de nombreuses opportunités. Suite à cela, elle publie chez le même éditeur dans la collection Milady Romance "Ce qui nous lie" un roman contemporain fantastique qui met en avant les relations humaines, un thème qui semble important pour Samantha. Puis en 2014, elle publie en mars un autre roman contemporain et d'actualité : "Les stagiaires". En mai, Syros sort le premier tome de sa trilogie fantasy jeunesse : "Souvenirs perdus". Les projets d'écriture s'enchâinent parfaitement pour elle et son agenda semble bien booké pour l'année à venir!

En parallèle, elle a édité chez Rageot en 2013 un thriller, "A Pile ou Face", et écrit également des contes pour l'éditeur japonais NobiNobi "La princesse au bol enchanté" et "Kotori, le chant du moineau). Elle a également écrit quelques nouvelles notamment pour les anthologies de festivals

Prochainement : Les tomes 2 et 3 de Souvenirs perdus sont prévus pour Septembre 2014 et Janvier 2015 et un prologue à Oraisons est prévu pour la fin d'année! Le tome 2 des stagiaires devrait aussi paraître assez prochainement!


Portrait chinois : L'avantage des portraits chinois, c'est qu'on peut poser tout un tas de questions. Elle en a déjà fait un chez livres-attitudes et elle a gentiment et rapidement accepté de répondre à mes questions!

Découvrez donc Samantha à travers ces 15 réponses!


  1. Si tu étais :un manga -> Nana
  2. Un héros de littérature -> Lyra dans À la croisée des mondes
  3. Un genre littéraire -> Le réalisme magique*
  4. Un souvenir des imaginales -> Le prix Imaginales des Lycéens
  5. Un personnage de tes livres -> Sarah dans Les Stagiaires (mon avis ici)
  6. Un mythe -> L'allégorie de la caverne, de Platon (en savoir plus)
  7. Un jeu vidéo -> Final Fantasy X
  8. Un personnage de jeu vidéo -> Shala, dans Chrono Trigger
  9. Un moyen de communication -> Une lettre
  10. un animal imaginaire -> Une sirène
  11. Une ville mythologique -> Ys
  12. Une étoile ou une constellation -> La Grande Ours
  13. Un film -> The Fountain par Daren Aronofsky
  14. Un superheros -> V pour Vendetta
  15. Une des sept merveilles du monde -> Les jardins suspendus de Babylone
* Qu'est ce que le réalisme magique?  Selon Wikipedia : "Le réalisme magique est une appellation utilisée par la critique littéraire et la critique d’art depuis 1925 pour rendre compte de productions où des éléments perçus et décrétés comme « magiques », « surnaturels » et « irrationnels » surgissent dans un environnement défini comme « réaliste », à savoir un cadre historique, géographique et culturel vraisemblable. Ainsi la réalité reconnaissable devient-elle le lieu naturel de manifestationsparanormales et oniriques."

Merci Samantha d'avoir répondu à ce petit jeu! 

Pour en savoir plus : http://www.samantha-bailly.com/




mercredi 28 mai 2014

Le bal des louves T1 : La chambre maudite, de MIreille Calmel

Décembre 1500. Au pied des remparts du château de Montguerlhe, sous la lune glacée, gît une jeune fille aux longs cheveux souillés. Elle est ensanglantée, inconsciente. Parce qu’elle était trop belle et qu’elle s’est refusée à son maître, le seigneur François de Chazeron, il a fait pendre son mari à la sortie de leurs noces, il l’a violée, battue, marquée au fer rouge. Mais il a eu tort de la faire jeter aux loups. Car elle n’est pas une jouvencelle comme les autres. [...]
Autour de François de Chazeron se trame un complot mortel. Quand il est atteint d’un mal inconnu, sa femme n’en paraît pas très affligée… mais elle a peur de lui et fait donc appel à un médecin. Celui-ci accepte de s’installer au chevet du malade pour tenter de comprendre. Une nuit, dans un demi-sommeil, il lui semble voir une longue silhouette se pencher sur le lit où gémit le seigneur. La Mort peut-elle avoir un si joli visage ? En tout cas, le médecin tombe amoureux et fera tout pour retrouver cette jeune fille, qu’elle soit réelle ou fantôme.
Isabeau, Albérie, Loraline, ces femmes endurcies par les épreuves seront tiraillées entre leur désir de vivre pleinement et la soif de vengeance qui ne les quitte pas.


EN savoir plus sur Mireille Calmel : http://www.linternaute.com/chat/retrans/030702mcalmel.shtml


Mon avis :

- Dédicace générale :
" A toutes les femmes
battues, violées et humiliées,
de tous temps et de tous lieux.
A celles pour qui la différence
autant que la vie sont un fardeau.
A celles qui rêvent de justice, de liberté et d'amour.
A celles et ceux, enfin, qui se battent
pour que jamais l'espoir ne meure."



Le bal des louves est l'histoire de femmes d'une même famille dont la soeur cadette a été battue, violée et jetée au loup par le Seigneur François de Chazeron, lorsqu'elle avait 15 ans! Mais elle a survécu et prépare sa revanche avec sa soeur, restée au chateau et qui la protège, ainsi que Loraline, une jeune femme qui m'a énormément touchée, émue, bouleversée!

L'histoire se déroule au début du XVIe siècle, en Auvergne, à Vollore et au chauteau de Montguerlhe, aujourd'hui en ruine. On découvre aussi une partie du roman à Paris, dans la cour des miracles, alors que François Ier s'apprête à combattre à Marignan. Le style d'ecriture est très bien travaillé et adapté au genre du livre; Mireille Calmel n'hésite pas à utiliser des mots anciens, en notant la signification aujourd'hui, et ses personnages ont tous des prénoms moyennageux ; Isabeau, Alberie, Antoine, Huc, François, Bertille, Antoinette, Philippus... Tant de personnages tous bien approfondis et travaillés! Ce fut un vrai plaisir à lire, malgré le côté tragique et maudit qui s'abat sur ces femmes! C'est aussi un hommage à toutes les femmes comme on peut lire dans la dédicace, un message pour continuer de lutter malgré les difficultés que la vie peut nous affliger! Une histoire de vengeance, j'aimerai vous dire comme à la Alexandre Dumas sauf que je n'ai toujorus pas lu le Comte de Monte Cristo!

On suit l'histoire de tous ces personnages et leur destinée, et la mise en place du plan pour renverser François de Chazeron, qui va s'avérer bien plus complexe à atteindre!

Je m'attendais à un roman purement historique, je ne vous cache pas ma surprise lorsque j'ai appris qu'elle mêlait à ça une part de fantastique! Je m'attendais à des loups 'classiques"! Mais la malédiction et le passé de ces femmes et de leurs aïeules en font des personnages hors du commun! l'auteure amène cet aspect petit à petit et c'est surtout en découvrant Loraline qu'on apprend à connaitre cette autre vie, dans les grottes, dans la forêt...

J'ai adoré Loraline, je me suis vraiment prise d'affection pour cette jeune femme victime à tous les niveaux alors qu'elle n'a rien demandé! Heureusement, le destin va lui faire rencontrer un homme avec qui elle vivra un énorme très fort, puissant ! Elle est naive, car sa famille l'a toujours éloignée de la vie des humains pour la cacher au milieu des loups. Elle est donc ignorante devant la fécondité par exemple!

Tout est fait pour que le lecteur s'attache à elle, mais aussi aux autres femmes toutes particulières! Isabeau a souffert, le seigneur lui a volé sa vie et son destin, elle lui en veut tellement que son avenir est basé sur son renversement et anéantissement, jusqu' à ce que d'autres personnes lui fassent découvrir la vie autrement! J'ai adoré le Roi de la cour des miracles, ce passe partout qui a toujours le mot pour remonter le moral!

Ensuite, il y a Alberie, qui souffre de sa nature et ne peut donner satisfation à son mari qu'elle aime tant!

Et Antoinette, cette femme manipulatrice et mesquine, mais qui finalement, ne souffrirait elle pas elle non plus du dédain de son époux?! François de Chazeron... il est révoltant, il m'a fait hurler et presque pleurer de desespoir! Il est détestable et ce mot n'est pas assez fort pour décrire son caractère! François de Chazeron est décrit comme tel "Orgueilleux, autoritaire et suffisant, ce jeune seigneur de 21 ans aspirait davantage à attirer l'attention de ses pairs pour obtenir une charge plus importante, à valoriser ses domaines de Vollore et Montguerlhe, qu'à s'occuper des incertitudes de ses gens." p12

Dans les hommes, je me suis prise d'affection pour Philippus, ce medecin qui va tenter de percer le mystère de l'empoisonnement du Seigneur de Vollore. Cet homme venu de Suisse qui va voir sa vie chamboulée pour toujours!

Cette fresque familiale et  historique m'a vraiment plu comme vous pouvez le lire et sur une telle fin, je pense que la suite arrivera vite dans ma bibliothèque!

Ce livre a été dédicacé par Mireille Calmel et lu dans le cadre de l'author's jar!





mardi 27 mai 2014

Les 10 plus belles couvertures de livres que vous n'avez pas aimés

Cette semaine, Iani propose le thème suivant

Les 10 plus belles couvertures de livres que vous n'avez pas aimés (ou Les 10 plus moches couvertures de livres que vous avez aimés)


J'ai pris la première proposition, bien que j'aurai aussi pu faire un mix des deux




















  1. La  sélection de Kiera Cass
  2. Le dernier jardin de Lauren Stefano
  3. Le bal de givre à New York de Fabrice Colin
  4. Damnés de Lauren Kate
  5. Time Riders 2 d'Alex Scarrow
  6. Le cirque des rêves d'Erin Morgeinstein

lundi 26 mai 2014

C'est lundi, que lisez vous? 26/05/14

Comme tous les lundis, on se retrouve pour le point sur les lectures! Tous les RDV sont répertoriés chez Galleane !


PAS DE VIDEOS CETTE SEMAINE ; LE BILAN DU MOIS ARRIVE BIENTOT!

Qu'ai je lu la semaine dernière?



Phaenomen, Tome 1, d'Erik l'Homme : Un très bon premier tome, une histoire d'amitié entre 4 adolescents dotés de pouvoirs et leur docteur. Une quête qui va les emmener au delà d'une terrible vérité! 





Que suis je en train de lire?


Cette semaine a été un peu confuse! J'ai commencé des livres puis les ai reposé pour en prendre d'autres.. Résultat, j'en ai 3 en cours.

Une histoire d'amitié entre un Génie et une Golem ( ca se dit UNE golem?). Nous avons lu quasiment 30%, ca se lit bien mais ca me demande plus de concentration, et les chapitres étant longs, en général au bout d'une 20aines ou 30aines de pages, j'ai besoin d'arrêter! En tout cas ce n'est que du bonheur pour l'instant. L'action est encore peu présente, l'auteure prend le temps de poser ses personnages, ce qui nous permet d'être déjà bien attachées à eux!
 J'ai commencé ce livre mardi, je pensais lire plus rapidement, mais finalement, je passe plus de temps à flaner sur Internet, à faire des vidéos et à marcher un peu tous les jours pour me remuscler!

Du coup, j'en suis à 60%. Je pense le finir dans la semaine et le comptabiliser dans le bilan du mois!

Ca se passe en 1500 et ça raconte l'histoire d'une femme maltraitée, battue, violée et jetée aux loups qui va survivre et mettre en place sa vengeance contre cet homme qui a abusé d'elle. L'auteur mélange historique et fantastique et pour l'instant, la sauce prend bien.




J'ai acquis ce livre le jour de sa sortie.. Je voulais avancer dans le livre présenté ci dessus mais Maeve m'appelait, sérieusement!! Impossible de l'ignorer! Alors je l'ai commencé! Mais comme c'est le dernier tome, j'ai lu que 2 chapitres pour le savourer! Je le consomme avec modération :)
















Je ne prévois pas encore de prochaines lectures, mon objectif étant déjà de finir ces trois romans. Il y a tellement de livres qui me tentent.. Ce sera probablement l'un de mes derniers achats! Ou un du mois précédent.. J'ai de quoi faire :)

dimanche 25 mai 2014

In my mailbox Mai 2014



Le mois de mai s'achève dans quelques jours et avec les achats du mois !

Voici les livres qui rejoignent ma bibliotheque :

Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d'où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d'un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s'en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance... au risque de la conduire à sa perte.


 Le masque du traître est tombé et l'heure de l'ultime combat a sonné. Maeve va devoir faire des choix qu'elle n'aurait jamais cru devoir faire. Entre le coeur et la raison, entre le bien et le mal, magie noire et illusions, Maeve parviendra-t-elle à se libérer de la prophétie qui la lie depuis trop longtemps à un destin qu'elle n'a pas choisi ?
 En 1868, Jack, Würm, Evangeline, Jonas et les autres sont des Veneurs, des chasseurs de loups-garous. Ils ne peuvent plus être définis autrement, ils ont renoncé à tout le reste afin d’accomplir leur devoir : décimer les meutes, protéger les colons, et surtout, pourchasser celle par qui tout a commencé, la légendaire Notre-Dame des Loups.

A travers une Amérique glaciale, battue par les vents et couverte de neige, insensibles au froid, à la fatigue et au découragement, les Veneurs avancent, encore et toujours. Guidés par des chiens de guerre, équipés d’armes crachant des balles d’argent, protégés du Mal par la mystérieuse sorcellerie de leurs amulettes, ils pourchassent, malmènent, et acculent les loups-garous, qui n’ont d’autre choix que les affronter… et mourir.

Mais l’ennemi n’est pas le seul à dissimuler sa véritable nature…


Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…





On les appelle les Épiques. Il y a dix ans, ils ont été frappés par un éclair. Depuis ils possèdent d’incroyables pouvoirs. Mais leurs intentions ne sont pas bonnes…

À Newcago, un Épique appelé Coeur d’Acier s’est emparé du pouvoir. On le dit invincible : aucune balle ne peut le blesser, aucune épée trancher sa peau, aucune explosion le détruire. Seuls les Redresseurs, un groupe d’humains ordinaires qui ont consacré leur vie à étudier les Épiques afin de découvrir leur point faible, lui résistent.

David Charleston a dix-huit ans. Quand Coeur d’Acier est arrivé à Newcago, il a tué son père. Depuis des années, David rêve de se venger, et il possède quelque chose dont les Redresseurs ont besoin… Le jeune homme a vu l’impossible : il a vu saigner Coeur d’Acier.




Izia bifurqua dans la rue du collège. Elle consulta sa montre. Parfait. Izia collectionnait les mots sur son carnet de liaison et se faisait un devoir de ne jamais arriver à l'heure. Elle leva un sourcil étonné en apercevant Nathan qui déboulait sur son vélo à l'autre bout de la rue. Elle s'apprêtait à traverser en snobant le passage clouté lorsqu'une Mercedes aux vitres teintées surgit du carrefour. Trop vite. Beaucoup trop vite.Elle distingue sans peine le regard déterminé du conducteur qui enfonçait la pédale d'accélérateur.
La voiture était déjà sur Nathan.

Elle cria









Il existe une île nommée Enfenia.

Depuis des siècles, nul ne peut y entrer. Nul ne peut en sortir. Un Léviathan tourne autour, il est autant le gardien des habitants que leur geôlier. La légende veut qu'un jour, quand les Enfenians seront prêts, la créature se retirera et les laissera découvrir le monde.


Alors que l'île célèbre une fois de plus le rituel visant à accomplir la prophétie, une femme est retrouvée inconsciente sur la plage. Une femme au visage inconnu. Une étrangère.

MON AVIS




Zec, Éden et Louis en ont fini avec le lycée ; après avoir eu leur bac, ils se font une fête de passer leurs vacances d’été sur Chébérith, la planète qu’ils ont permis de recréer en retrouvant les trois Livres-monde. À leur arrivée, ils apprennent que Lodan leur demande de les rejoindre, lui et son équipe, sur un site de fouilles archéologiques dans le désert de l’Etlal.
Il y a découvert une pierre en forme de goutte d’eau, enterrée depuis des siècles dans le sable. Elle viendrait de Luet, la lune rose de Chébérith. Une fois déterrée et redressée, la pierre se met à vibrer et à léviter à quelques mètres du sol…
Après « La quête des Livres-monde », partez à la découverte d’une autre planète et de nouvelles
aventures de Zec, Éden et Louis !

samedi 24 mai 2014

Présentation de ma liseuse CYBOOK ODYSSEY HD FRONTLIGHT


Cela fait déjà quelques temps que l'idée de vous présenter ma liseuse me trottait dans la tête! Et lorsque la chaine Youtube de la collaboration a abordé le sujet de "liseuse ou livre papier", je me suis dit qu'il était temps pour moi de vous parler de ma Cybook!

Pour ceux qui n'ont pas le courage de regarder la vidéo, voilà en quelques points ce que j'en pense. Je vous rappelle que je ne suis pas une testeuse professionnelle et que cet avis est purement personnel sur mon expérience de lectrice!

Points positifs : 

  • Bonne prise en main
  • Moitié tactile, moitié manuelle
  • Retroeclairage
  • Facilité de navigation dans l'accueil
  • Possibilité de créer des dossiers depuis son PC
  • Possibilité d'aller sur n'importe quel site internet pour acheter des ebooks (même si on arrive sur Decitre par défaut)
  • Accessible à de nombreux formats d'ebooks dont pdf 
  • Grande autonomie de batterie (je la charge environ toutes les 6 semaines et je lis la moitié de mes livres en ebook)
  • Très légere (180 g) et plus petite qu'un livre de poche
  • (Promotion lors de l'achat de 15 livres Bragelonne/Milady offerts)


Points négatifs : 

  • Noir et blanc
  • Le système de pages totalement différent des sites de référence (Livraddict, Goodreads. Pour quelqu'un de maniaque comme moi dans mes livres, je ne sais jamais à quel pourcentage du livre j'en suis et je suis mauvaise en math, j'ai donc la flemme de calculer de tête!)
  • Un seul bouton sur chaque côté qui permet de changer de pages. Comparaison faite avec mon ancienne kindle classique qui comportait deux boutons de chaque côté, permettant ainsi un confort supplémentaire de lecture pour pouvoir tenir la liseuse d'une seule main)
Enfin, je recommande à ceux qui veulent tester de prendre une liseuse (celle ci est à 99 euros aujourd'hui, et d'autres sont moins chers et toutes aussi bien) plutôt qu'une tablette car les technologies d'encre sont spécifiques pour les liseuses et ne fatiguent pas la vue! Cependant, il sera plus agréable de lire des BD et mangas sur tablette que sur liseuse (trop petite et casse trop les pages de ce type de format)

Pour ceux/celles qui se servent de leur tablette, je recommande l'application "Moonreader" qui est très pratique et complète au niveau des fonctions! 


jeudi 22 mai 2014

Le jeudi, c'est jeu livresque!



Je viens de découvrir ce jeu sur le blog de Secret forbidden world et je dois dire que j'ai directement adhéré au concept! Ce jeu consiste à répondre à des "défis" chaque jeudi selon le planning ci dessous. Je ferai ma première participation début juin.

mercredi 21 mai 2014

Phaenomen, d'Erik L'Homme

Pour le personnel de la Clinique du Lac, Violaine, Claire, Nicolas et Arthur ne sont que des fous, des idiots ou des bons à rien. Pas vraiment des héros. Et pourtant... Quand le seul médecin qui se soucie d'eux est enlevé, ses jeunes protégés se lancent sur ses traces. Sans se douter qu'ils sont aussi sur la piste d'un des plus grands secrets du XXe siècle. Leur vie ne sera plus jamais la même. L'histoire de l'humanité non plus. Une course-poursuite haletante, où quatre adolescents vont puiser dans leur handicap la source de pouvoirs surnaturels.




Mon avis : 

Il s'agit là d'une histoire d'amitié entre 4 adolescents différents, considérés comme fous, qui sont intégrés dans l'hopital psychiatrique de la clinique du Lac à Geneve. Lorsque leur docteur préféré, "Doc" se fait kidnapper, les enfants vont s'enfuir et tenter de le retrouver et savoir ce qu'il protégeait.  A travers les énigmes et les charades du Doc, les enfants vont parcourir certaines régions de France, réussissant à se débrouiller par leur propre moyen, prenant en même temps de grands risques pour leur vie. Ils vont sortir de ce premier tome grandit, mais également encore plus intrigués par la découverte qu'ils vont faire une fois toutes les énigmes résolues. Leur "road-trip" ne sera pas de tout repos puisqu'avant leur départ, les jeunes ont pris un livre qui semblait être la solution pour retrouver le medecin, mais cela va entrainer 3 "vilains" à leur recherche, le chef, la tête, Clarence, un homme qui malgré sa malveillance m'a beaucoup plu, et ses gros bras. Ce schéma m'a rappelé les dessins animés de notre enfance, par exemple Bibifoc :)

Bref, au niveau de l'histoire, j'ai adoré les enfants, ma préférence allant pour Arthur, le petit génie ; et l'humour de Nicolas! Violaine a  un don très sympathique, en prenant en considération que c'est super original !  Et enfin, il y a Claire, cette jeune fille qui a de gros problèmes d'équilibre, qui est douce et discrète!

Au niveau du style de l'auteur, on retrouve ce qui le caractérise bien : Le lien avec la nature, dans ce roman, il nous fait parcourir de nombreuses régions de France pour notre plus grand bonheur, mais aussi l'humour, ici lié à Nicolas, mais que l'on retrouve au travers des énigmes, et enfin la quête et le  libre arbitre ! Deux thématiques qui semblent très importantes pour Erik L'Homme!

Qu'est ce que j'aurai aimé découvrir ses romans en étant pré-ado! J'aurai très certainement adoré encore plus qu'aujourd'hui où je les aborde d'une autre façon! A 11 ans, on est innocent et on comprend parfois très facilement les messages passés dans les livres, on s'identifie aux autres héros de l'histoire, et on vit encore plus les romans jeunesses!

En tout cas, vous l'aurez compris, encore une fois, la plume de l'auteur m'aura séduite et convaincue et je ne tarderai pas à acquerir la fin de cette trilogie!

Cette lecture me rappelle également le moment où j'ai acheté ce roman : Aux Imaginales, en 2011! C'etait la premiere année où j'y allais et j'étais impatiente de rencontrer Erik l'Homme! J'en avais meme oublié mon appareil photo sur sa table!!


Note : 8,5/10

mardi 20 mai 2014

Top Ten Tuesday : Les 10 objets magiques que vous aimeriez posséder

Le top ten tuesday est un rdv mis en place par The broke and bookish et repris en français par Iani.


Le thème de cette semaine est :

Les 10 objets magiques que vous aimeriez posséder


Alors, pour commencer, je ne fais pas dans l'original, je pense immédiatement à Harry Potter et entre autres j'aimerai beaucoup avoir


  1. -Le retourneur de temps d'Hermione, pour pouvoir remonter dans le temps et faire plus de choses en une journée!
  2. -L'Horloge des Weasley , comme je suis quelqu'un d'inquiete et qui angoisse vite quand une personne est en retard, cet objet me conviendrait parfaitement pour savoir où sont les membres de ma famille et surtout si ils vont bien! On découvre cet objet dans le tome 5 2 je crois!
  3. - La cape d'invisibilité, pratique pour fouiner ^^ 
  4. - Un portoloin, j'ai toujours rêvé de pouvoir me téléporter!
Changeons de registre : 
5-La canne magique dans Mercy Thompson : Même si on ne connait encore pas trop son utilité, j'aime beaucoup cet objet qui apparait quand bon lui chante !
6- Le bracelet d'Isabel dans la cité des ténèbres? De Cassandra Clare qui devient une arme super pratique quand on sait manier le fouet!
7- le gant d'Ambarinal dans Le pacte des marchombres, de Pierre Bottero, c'est la greffe obtenue par Jilano et qu'il a offert par la suite à Ellana, je n'en dis pas plus si vous ne l'avez pas lu!
Modification : je me suis emmelée les pinceaux, c'est ça d'écrire des articles trop tard! Alors le gant est une arme, ce n'est pas une greffe! Pour correction, la greffe obtenue par Ellana sont les griffes tandis que Jilano a eu un fouet... Merci à cette personne anonyme qui m'a permit de pousser des recherches:)
Ne voyant pas d'autres objets, je m'arrête donc à 7 pour ce TTT! 

Et vous, quels sont ceux que vous aimeriez avoir? 



lundi 19 mai 2014

C'est lundi, que lisez vous? 19/05/2013

Bienvenue dans ce RDV hebdomadaire repris par Galleane qui permet de faire un point sur les lectures passées, en cours et à venir.




Qu'ai je lu la semaine dernière?


- Mercy Thompson 5 : le grimoire d'argent, de Patricia Briggs : J'ai adoré ce livre dans lequel Mercy passe beaucoup de temps avec Samuel. Elle est prise dans une intrigue au milieu des faës et on en découvre plus sur le lien qui l'unit à Adam et les conflits dans la meute.

- Souvenirs perdus 1, de Samantha Bailly : l'étrangère. Un bon premier tome qui nous introduit dans un bel univers plein de secrets avec des personnages sympathiques et recherchés.

- Le papillon de Siam, de Maxence Fermine : Une très belle découverte sur un explorateur peu connu : Henri Mouhot alors que c'est grace à lui que la cité d'Angkor a été mondialement connue.

- L'épreuve 1, de James Dashner, le labyrinthe : Un tome haletant dans lequel le lecteur est pris dans la tourmente de ces enfants pris au piège dans ce blocus. Cependant, je reste mitigée, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, ou à l'environnement, je ne sais pas trop encore...

- L'une rêve, l'autre pas, de Nancy Kress : Une novella SF très interessant qui pousse le lecteur à réfléchir sur la société et la place de chacun, et des groupes.


Que suis je en train de lire?


- Phaenomen, d'Erik L'Homme : une belle aventure et une histoire d'amitié avant tout, dans laquelle la magie se révèle petit à petit!

- The Golem and The Djini : Je n'ai pas avancé depuis la semaine dernière! Disons que je vais essayer de lire un chapitre cette semaine ^^


Que vais je lire ensuite?


- Le bal des louves, de Mireille Calmel : Une histoire historique qui se déroule en 1500 et raconte la vengeance d'une femme maltraitée et jetée aux loups, qui vont en fait l'accueillir dans leur meute. 

L'épreuve, Tome 1 : le labyrinthe, de James Dashner

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.







Mon avis: 

Difficile de vous parler de ce livre. Il m'a laissé un drôle de goût, je suis assez mitigée pour l'instant... Ce livre fait beaucoup parler de lui, surtout depuis l'adaptation cinématographique qui sortira en Octobre en France.

Le style de l'auteur est bien travaillé, il arrive à faire monter la pression crescendo et distille des indices au compte goutte. Le lecteur se retrouve dans la même position que Thomas, amnésique, ne se rappelant que son prénom et se retrouvant dans un bloc avec beaucoup de garçons adolescents. Les règles de vie sont dures, depuis deux ans, personne n'a trouvé comment s'échapper ni pourquoi ils sont enfermés dans ce cube.

D'ailleurs, en parlant de ça, je n'ai pu m'empêcher au film du même nom, bien que les épreuves soient totalement différentes mais le concept est similaire : Un gros bloc suspendu dans l'espace et dans lequel se réveillent des personnes,qui vont devoir apprendre à survivre. Chaque nuit, les portes du labyrinthe se referment et ce dernier bouge. Les habitants sont obligés de rester dans le bloc central pour éviter de se faire tuer par les griffeurs, des monstres machines qui n'hésitent pas à les griffer ou pire. Si une victime arrive à s'échapper, elle se fait injecter un sérum.. Lors de la lecture, on se pose énormément de questions et on imagine plein de scénarios différents sur l'origine de ce piège.

Cependant, je n'ai pas pu m'attacher aux personnages alors que le roman fait 400 pages... L'auteur se concentre, à mon avis, beaucoup plus sur l'action et le suspens que sur la psychologie des protagonistes. Même si chacun est différent et apporte sa pierre à l'édifice, je n'ai pas réussi à être attendri par l'un d'entre eux et c'est, je crois, ce qui rend mon avis mitigé.. Ca et le fait que j'ai de plus en plus de mal avec les ambiances trop glauques...

Bon, par contre, je pense aller voir le film pour le casting. J'ai attendu de lire le livre pour voir la bande annonce, et j'ai été surprise de découvrir que THomas sera interpreté par Dylan O'Brien (Styles dans Teen Wolf) et que Newt sera joué par Thomas Sangster, que j'avais découvert dans Love Actually!

Note : 7/10

Le papillon de Siam, de Maxence Fermine

Vous avez sûrement entendu parler de la mythique cité d’Angkor, mais connaissez-vous l’explorateur qui l’a redécouverte au XIXe siècle ? L’homme est français et s’appelle Henri Mouhot. Et grâce au romancier Maxence Fermine, il reprend vie dans ce « Papillon de Siam ». Ce natif de Montbéliard fait ses premiers pas de voyageur en tant que professeur de français à Saint Pétersbourg. Puis il va sillonner l’Europe, en compagnie de son frère, et en ramener une multitude de photographies. Mais son rêve, - ou son cauchemar ?-, il va le vivre en partant pour l’Asie du Sud-est. Cette Asie qui le fait rêver depuis qu’il a lu une multitude de récits de voyage. Il arrive en 1858 en Thaïlande (on l’appelle le Siam, à l’époque) où règne alors le roi Rama IV. Puis, il poursuit vers le Cambodge où il tombe en extase devant les ruines d’Angkor, le chef-d’oeuvre - entre autre - du roi Jayavarman VII. Suivez Mouhot, faites vous plaisir, en lisant cette version réinterprétée de sa vie.



Mon avis : 

Ici, Maxence Fermine nous permet de connaitre la vie de ce garçon de Montbeliard, Henri Mouhot, qui rêve de voyager et deviendra par la suite un naturaliste, cartographe, explorateur... J'ai trouvé sa vie passionnante! On le découvre lorsqu'il est à l'école, et déjà à 15 ans, il ne pensait qu'à partir de son village montagnard! Puis à 18 ans, l'occasion lui est donné d'enseigner le français en Russie, et à partir de là, on va découvrir tout son périple jusqu'au Siam (Ancien nom de la Thailande jusqu'en 1939!) et sa découverte de la cité d'Angkor et les légendes qui lui sont attribuées.

Le lecteur découvre à travers ce récit  un  homme entêté mais également frustré avec un grand besoin d'accomplissement, ou encore les difficultés rencontrées, ainsi que le soutien financier qu'il a eu avec les Anglais, qui furent les premiers à publier la découverte de son voyage.
Cependant, le financement de l'expédition n'était autorisé qu'à la seule condition que ce naturaliste ramène un papillon de Siam, qui vole telle une légende.
"Henri Mouhot, lui, est un voyageur de l'espace, un corps céleste en mouvement, une comète. Il vivra moins longtemps, mais accomplira avec bonheur le voyage d'une vie, la sienne, qui devait être celle d'une étoile filante, le passage d'une météorite éclatant dans sa course folle le planisphère suranné pour recomposer une galaxie nouvelle où sa figure d'explorateur allait éclairer d'un feu nouveau, quoique éphémère, la constellation des grands découvreurs du XIXeme siècle."

Il sait qu'il vient de croiser les fantômes passés ou à venir des grands explorateurs de ce monde, cherchant comme lui une raison de vivre dans la découverte, l'aventure, le voyage même s'il sait qu'aucun d'eux ne parviendra jamais au terme de sa quête parce qu'il est impossible de capturer son propre reflet dans le miroir. "

Evidemment, Google Earth a encore été mon ami, et grace à ça, j'ai découvert quelques villes! Cela m'a donné très envie d'aller un jour à St Petersbourg, par contre, je passe mon tour pour Bangkok que j'ai trouvée tres sombre et surpeuplée, évidemment!


Cependant, la seule chose que j'aurai à reprocher à Maxence Fermine est peut être un effet un peu copier de ce qu'on peut trouver dans Wikipédia, je pense notamment au passage sur Mungo Park. Mais j'ai aussi découvert l'invention de l'appareil photo, crée par Mr Daguerre ainsi que les coûtumes et le mode de vie des habitants de l'Asie de l'Est. J'ai également été touchée par la légénde de la cité d'Angkor.

Je retire de ce roman un enrichissement de ma culture générale et un plaisir de voyager à travers les exploits de cet homme mal connu. j'ai passé un EXCELLENT moment, retrouvant avec plaisir la très belle plume de Maxence Fermine que j'avais découvert grace à Neige il y a quelques années, même si ce roman peut faire un peu plus encyclopédique pour certains...

Note : 9,5/10



L'une rêve, l'autre pas, de Nancy Kress

Titre VO : Beggars in Spain - publié en 1991

Alors que deux jumelles viennent au monde, l’une d’entre elles bénéficie d’une modification génétique qui lui permet de ne plus dormir. Huit heures d’éveil de plus par jour, un rêve pour apprendre, vivre et découvrir le monde... Huit heures qui feront aussi d’elle, un être à part.

Mon avis : 

J'ai acquis ce livre lors d'un salon en 2012, et lorsque Jérome Vincent d'actu SF me l'a présenté, je n'ai pas pu resister à ce spitch très original! Je pensais découvrir uniquement un roman de fiction qui raconte la vie de ces jumelles, et ne m'attendais pas à découvrir une reflexion sur la société et le rôle de chacun.

Camden, un riche financier, décide d'avoir un enfant Non dormeur, et va donc choisir les facultés de sa fille avec sa femme, un peu plus réticente, et l'institut qui insémine les gênes pour modifier les foetus. Pour cet homme, seule la réussite dans la vie compte, et dormir n'est qu'une perte de temps. Il veut une fille absolument parfaite! Mais lors de la grossesse, ils vont se rendre compte qu'il y a deux foetus, et que le second est "normal", ce sera une dormeuse. A partir de là, on va découvrir la vie de ces deux filles, l'éducation de chacune, les difficultés rencontrées notamment par Alice qui souffre de l'intelligence de sa soeur. Leisha est toujours de bonne humeur et va très vite devenir surdouée, passant ses nuits à étudier etc... Puis à l'adolescence, elle va enfin rencontrer d'autres personnes comme elle et trouver ainsi sa place dans la société.

Le style de l'auteur est très bien travaillé, très fluide! A travers ces 150 pages, elle arrive avec maîtrise à nous faire découvrir l'enfance et l'adolescence de ces filles, les personnes importantes dans leur vie, et l'évolution de chacune. On découvre comment Leisha occupe son temps libre la nuit, et en parallèle comment réagit Alice au réveil ou quand elle est trop fatiguée et a besoin de dormir. Puis on se penche plus sur le récit de Leisha une fois qu'elle découvre le groupe et à partir de là, Nancy Kress pousse le lecteur à une réflexion sur la société, la place de chacun dans un groupe, l'individualisme et la peur et rejet du "hors norme". Ici, on a affaire à des non-dormeurs, mais on peut facilement imaginer d'autres groupes de personnes en difficultés, comme les mendiants, d'où le titre en VO "Beggars in Spain".

J'ai beaucoup aimé ce livre que je classerai comme une novella. On s'attache aux personnages, ces deux petites filles jumelles mais différentes et leur parcours différent.

Note : 8/10

samedi 17 mai 2014

Souvenirs perdus : Tome 1, l'étrangère, de Samantha Bailly

Il existe une île nommée Enfenia.

Depuis des siècles, nul ne peut y entrer. Nul ne peut en sortir. Un Léviathan tourne autour, il est autant le gardien des habitants que leur geôlier. La légende veut qu'un jour, quand les Enfenians seront prêts, la créature se retirera et les laissera découvrir le monde.

Alors que l'île célèbre une fois de plus le rituel visant à accomplir la prophétie, une femme est retrouvée inconsciente sur la plage. Une femme au visage inconnu. Une étrangère.







Mon avis : 

Vous qui me suivez, vous devez certainement savoir que Samantha est une auteur "de nouvelle génération" que je soutiens à 200%! 

C'est avec curiosité que je me suis lancée dans ce livre jeunesse fantasy qui nous entraîne dans une aventure bien rythmée!

Au niveau du style, on démarque bien le changement de langage, et un univers plus simple de ce qu'on a pu découvrir à travers Oraisons. (Je vais probablement vous parler plusieurs fois de ce dyptique car je n'ai pu m'empêcher de faire certaines comparaisons). On voit que la cible est un public plus jeune, young adult, et ce livre se lit donc très bien et très vite. Le style est fluide, elle décrit bien les endroits, les personnages, l'ambiance avec un joli vocabulaire (je pense notamment à la caverne minérale et la description de l'île).
A noter également que de jolies cartes sont dessinées au début du roman.

Ce livre est découpé en trois parties. La première se déroule à Enfénia, l'île inaccessible, protégée par un Léviathan qui empêche toute personne d'entrer ou de sortir de l'île. L'ambiance est chaude, je m'imaginais au milieu de ce village, les pieds dans le sable, à regarder la mer s'étirer à perte de vue. Je voyais Nel, l'une des héroïnes, faire sa prière au temple principal, et j'imaginais Merea, la petite soeur, pêcher autant de poissons que possible! 

On rencontre les personnages avec qui nous allons vivre cette aventure : Nel, la future héritière de l'ile, qui doit avoir 18 ans, qui est sage, raisonnée, droite.. Elle m'a rappelé Noony dans Oraisons, je me suis dit qu'elles étaient peut être cousines !

Ensuite, il y a Syon, un chasseur, a peu près le même age. Il est rebelle, son père a disparu, il chasse pour le village mais la colère et la rancune habite ses yeux. Son seul souhait est de trouver un moyen de partir d'ici et découvrir ce qu'il y a de l'autre côté de la mer.

Enfin, il y a Isil, une jeune demoiselle échouée un jour sur la plage, amnésique, qui porte un étrange bracelet au pied et ne sait pas comment elle est arrivée là. 

Son arrivée va déclencher une liesse d'espoir mais aussi de craintes auprès des habitants. Certains, comme Syon, y verront un moyen de partir, si elle a pu venir sur l'île, c'est peut être la clé pour en partir? D'autres la verront comme un phénonème, la craignant, se demandant comment elle a pu arriver là sans être fouettée par la malédiction de l'île.

Chaque personnage, ici encore, est bien travaillé : Nel est quelqu'un qui réfléchit beaucoup, elle est spirituelle et a la Foi, tandis que Syon est quelqu'un qui agit, qui rentre dedans et ne se pose pas de questions. Isil est au milieu, cherchant désesperemment à se souvenir. 

Syon, entêté et décidé de tenter le coup, va décider de s'enfuir avec Isil, entrainant par la même Nel qui n'avait rien demandé. A partir de là, ils vont découvrir l'autre monde, Hermetys... 

A partir de là, tout s'accélère, de nouveaux personnages font leur apparition, le rythme est alterné entre les jeunes et ces habitants d'Hermetys.

Difficile d'en parler car le mieux est que vous lisiez cette histoire pour découvrir l'univers crée par l'auteure. 
De mon côté, j'ai relevé que Samantha doit aimer tout ce qui traite à l'astronomie, la religion , la foi... mais derrière tout ça se cache aussi une très bonne intrigue. Pourquoi Enfenia est inaccessible? Qui est réellement la Lueur? Et Isil, a-t-elle un rôle important? Est ce que Syon retrouvera son père? Les adolescents auront ils des alliés dans cette aventure? Et que cache le gourverneur de l'île? Y a t-il un moyen de détruire le Leviathan? Pourquoi et par qui pourraient ils être poursuivis? 
J'aurai aimé vous parler des autres personnages mais ce serait vous gâcher la surprise! 

Nous aurons toutes ces réponses dans la suite de la trilogie, le tome 2 sortant en septembre et le 3 en janvier.

Je pense que ce livre peut être conseillé à ceux qui veulent débuter la fantasy car pour moi, c'est avant tout un récit d'aventure que vivent les personnages. 

Note : 8/10

Livre lu dans le cadre du challenge "A book a Day" et "week end à 1000"

vendredi 16 mai 2014

Mercy Thompson 5 : Le grimoire d'argent, de Patricia Briggs

Mercy Thompson vient de passer les deux derniers mois à tenter d'échapper aux griffes de la Reine des vampires. Et maintenant le chef des loups-garous de la ville a besoin de son aide.
Un grimoire renfermant les secrets des faes vient d'être découvert et le monde est sur le point d'apprendre à quel point ces derniers sont impitoyables... et dangereux.

Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances...

Tome 1 : L'appel de la lune
Tome 2 : Les liens du sang
Tome 3 : Le baiser de fer
Tome 4 : La croix d'ossement






Mon avis : 

Mercy et moi, c'est un peu "je t'aime moi non plus"... J'ai découvert Patricia Briggs à travers sa saga Alpha & Omega, qui chronologiquement a été publiée en France après la sortie du tome 4 je crois.. D'ailleurs, dans le tome 5, on commence à trouver une référénce à Anna, l'oméga de la série sus-citée.

J'ai donc lu les Mercy après A&O, et j'ai été moins séduite par ce début de saga. Je me souviens bien de certains événements, alors que j'en avais oublié d'autres très importants, notamment la fin du tome 3, ce qui bouleverse énormément la coyote.

J'ai lu le tome 4 il y a bientôt un an, et j'avais aussi du mal en reprenant ma lecture de me rappeler de ce qui s'y était passé. Bref pour avancer dans mon défi "Baby bit lit", j'ai décidé de lire le 5 ce mois ci, et ce fut une très belle découverte, le tome que je préfère jusqu'à présent!!!

Pourquoi? Je pense que c'est principalement dû au fait que pendant tout le récit, qui en réalité s'étale sur 3 jours, Mercy est toujours accompagné des loups, et surtout de Samuel, que j'adore depuis le début! Je suis une adepte de la famille du Marrok, c'est donc évident que le docteur fut mon préféré parmi les deux prétendants de Mercy Thompson.
C'était génial de suivre l'aventure du docteur, même si celle ci était très douloureuse au début! J'ai eu mal pour lui... et j'ai adoré découvrir comment son loup se comporte!
On se rend réellement compte du lien qui unit les deux personnages.

Evidemment, Adam est également de la partie, et le lien qui l'unit à sa chère est vraiment puissant, Patricia Briggs a bien réussit à le décrire et exploiter la force de leur relation. Je suis moins éprise de lui mais les séquelles qu'il garde après la seconde tentative contre Mercy doivent être vraiment douloureuses...

Le lecteur, à travers ce tome, va découvrir la vie conflictuelle au sein d'une meute, assistera à des duels, en apprendra également plus sur certains membres.

Pendant une très longue partie du roman on baigne avec la meute!

Mais à côté de ça, Mercy Thompson subit une première attaque au garage, puis une seconde dans son mobil-home, et découvrira que les Faës, notamment une faë puissante, en a après elle, et veut absolument récuperer un objet de puissance que Mercy semble posséder.... On replonge donc encore une fois dans l'univers sombre et manipulateur de ce peuple, grace à Mercy, on arrive à voir à travers les glamours et observer la réalité de leur monde.J'ai vraiment aimé cette deuxième partie et tout ce qui se déroule "En dessous". Un nouveau personnage qui je pense aura une place importante par la suite fait son arrivée : Alicia/Ariana. Ce personnage secondaire est très bien travaillé, c'est le genre de protagoniste qu'on aime en général : tourmentée, brisée, et donc très courageuse et forte en contrepartie! Son histoire, son passé, est très triste et douloureux. J'espère donc vraiment la revoir par la suite!

Voilà pour ce tome, que dire de plus à part que j'ai apprécié retrouver réellement le style de l'auteur qui m'avait tant plu dans sa série A&O, que les évènements se déroulent sur un laps de temps très court et que par conséquent on ne s'ennuie pas une seconde!

Note : 9/10

jeudi 15 mai 2014

Challenge "A book A day"



Ce challenge a été crée par Quiet Manon et Tartine aux pommes;

Voilà les règles  : le challenge se répartit sur 3 jours, cette édition se déroule de vendredi 16 au dimanche 18 mai. On peut lire ce que l'on veut, BD, Manga, romans... mais inclure tout de même un roman dans le week end. Si un livre n'est pas fini à la fin de la journée, il ne comptera pas dans le bilan! Donc prévoyez des livres en fonction de votre rythme et vos envies du moment! C'est un très bon challenge pour faire baisser sa PAL!

Pour ma part, j'ai choisi ces trois livres :

Vendredi : 




Il existe une île nommée Enfenia.

Depuis des siècles, nul ne peut y entrer. Nul ne peut en sortir. Un Léviathan tourne autour, il est autant le gardien des habitants que leur geôlier. La légende veut qu'un jour, quand les Enfenians seront prêts, la créature se retirera et les laissera découvrir le monde.

Alors que l'île célèbre une fois de plus le rituel visant à accomplir la prophétie, une femme est retrouvée inconsciente sur la plage. Une femme au visage inconnu. Une étrangère.




Samedi :


Vous avez sûrement entendu parler de la mythique cité d’Angkor, mais connaissez-vous l’explorateur qui l’a redécouverte au XIXe siècle ? L’homme est français et s’appelle Henri Mouhot. Et grâce au romancier Maxence Fermine, il reprend vie dans ce « Papillon de Siam ». Ce natif de Montbéliard fait ses premiers pas de voyageur en tant que professeur de français à Saint Pétersbourg. Puis il va sillonner l’Europe, en compagnie de son frère, et en ramener une multitude de photographies. Mais son rêve, - ou son cauchemar ?-, il va le vivre en partant pour l’Asie du Sud-est. Cette Asie qui le fait rêver depuis qu’il a lu une multitude de récits de voyage. Il arrive en 1858 en Thaïlande (on l’appelle le Siam, à l’époque) où règne alors le roi Rama IV. Puis, il poursuit vers le Cambodge où il tombe en extase devant les ruines d’Angkor, le chef-d’oeuvre - entre autre - du roi Jayavarman VII. Suivez Mouhot, faites vous plaisir, en lisant cette version réinterprétée de sa vie.

Dimanche


Ce sera soit un classique : 

Le général écossais Macbeth revient du combat où il a vaillamment défendu son seigneur Duncan quand, en pleine lande, trois sorcières apparaissent et lui annoncent qu'il deviendra roi. Lorsque Duncan lui rend visite pour le récompenser de sa bravoure, Macbeth, hanté par la prédiction des sorcières et poussé par sa femme, tue son hôte et s'empare du pouvoir. En proie au remords, le couple sombre peu à peu dans la folie..

Soit de la SF

Alors que deux jumelles viennent au monde, l’une d’entre elles bénéficie d’une modification génétique qui lui permet de ne plus dormir. Huit heures d’éveil de plus par jour, un rêve pour apprendre, vivre et découvrir le monde... Huit heures qui feront aussi d’elle, un être à part.


Avancée :
Vendredi 9h30 : Après un bon ptit dejeuner, je commence à lire Souvenirs Perdus. Je lis la première partie (environ 100 pages) en une heure, et pour l'instant, j'aime bcp l'ambiance chaude de l'île d'Enfenia. Après, je décide de faire une petite pause avant de m'attaquer à une autre partie du livre... 11h30 : Je reprends la lecture pendant 30 minutes, c'est toujours aussi bien, mais je ne peux m'empêcher de faire certaines comparaisons avec Oraisons... J'aurai l'occasion d'en parler avec Samantha B...  Bon, c'est minuit, et j'ai raté le challenge! J'ai eu un imprévu qui fait que je n'ai pu reprendre la lecture qu'après 23h, ca et la fatigue, mon rythme a ralentit et je m'arrête donc à 40 pages de la fin...

Samedi 9:15 : je commence le livre du jour : Le papillon de Siam, je le finis à 12h30. J'ai adoré ce livre, découvrir cet explorateur qui a découvert la cité d'Angkor et de nombreux pays etc! J'ai voyagé toute la matinée avec Google Earth et j'ai plein de reportages à voir!! 

Dimanche 13h : C'est parti pour l'une rêve, l'autre pas, de Nancy Kress! 16h : fini! un livre très interessant qui pousse à réfléchir sur la société et le rôle de chacun.