mercredi 7 décembre 2016

Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand #Classique #Theatre




La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. Cyrano de Bergerac suscite une véritable adoration, indéfiniment renouvelée. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffants, cliquetants, étourdissants, à l'image de ce héros romantique et baroque, de ce d'Artagnan amoureux. Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous les Français se reconnaissent en lui, s'il nous arrache des larmes, c'est parce qu'il est vrai, d'une profonde vérité humaine. C'est lui que Roxane aimait, son intelligence, son esprit, et non le beau et ennuyeux Christian. Cyrano est une part de nous-mêmes, le vengeur des humiliés et des offensés, des timides et des ratés de l'amour. À la fin de l'envoi, c'est toujours lui qui gagne.



Vous aimerez cette pièce de théatre si vous appréciez les histoires d'amour tragiques, les belles déclarations d'amour, les tirades en alexandrin, et que vous souhaitez developper votre culture littéraire classique!

Il y a une dizaine de jours de cela, j'ai découvert que Johanna et Lylia avaient mis en place un nouveau groupe de lecture : Revisons nos classiques.
Moi qui ai toujours des lacunes dans la littérature classique et qui cherche à en lire depuis au moins trois ans, j'étais comblée de découvrir ce groupe communautaire. Et dès mon inscription j'ai pris le train en marche pour découvrir cette première oeuvre :


CYRANO DE BERGERAC





J'ai ainsi pu sortir mon livre Librio à 10 Fcs que j'avais depuis 1997 (oui presque 20 ans pour le lire vous ne rêvez pas!) mais très rapidement, j'ai été emportée par la beauté des mots et la poésie des tirades de cette oeuvre, et je l'ai donc lu sur mon téléphone portable (grâce à l'application Kindle).

Cyrano de Bergerac m'a complètement transporté à une autre époque, à celle de la belle prose, de la littérature soignée, et j'ai enfin rencontré Cyrano, cet homme au visage déformé par son nez mais à l'esprit si vif, si eveillé. J'ai littéralement succombé à son rôle, à ce qu'il représentait, et j'ai été très émue par son amour pour Roxanne.

Cette pièce de théatre présente plusieurs particularités : La première étant qu'elle est écrite en alexandrin, un travail extrêmement difficile mais qu'Edmond Rostand maîtrisait à la perfection. Ainsi, les tirades s'enchaînent pour mon grand bonheur, et les images de la ville qui défilaient devant moi lorsque je lisais dans le tramway s'estompaient pour laisser place aux scènes dans lesquelles les personnages de Cyrano oeuvraient.

Cette histoire met également en scène de très nombreux personnages, le premier acte peut être destabilisant mais accrochez vous, car à partir du moment où Cyrano entre en scène, on comprend toute la beauté et le succès de ce chef d'oeuvre!


N'ayant quasiment aucune connaissance de ce texte pour lequel je n'avais pas vu d'adaptations, j'ai été très choquée de réaliser qu'en fait, derrière cette histoire d'amour se cache une grande tragédie! J'ai été meurtrie par l'histoire de Cyrano, par les dévouements qu'il fait pour rendre heureuse la personne qu'il aime, et j'ai été chamboulée par ses déclarations magnifiques, justes, envoutantes! Parce que Cyrano est amoureux de Roxanne qui aime Christian qui lui même aime cette jolie femme.
Mais Cyrano est laid, Christian est simplet, et les deux vont s'unir pour séduire la demoiselle.


CYRANO : Laissez un peu que l’on profite…
De cette occasion qui s’offre… de pouvoir
Se parler doucement, sans se voir.
ROXANE : Sans se voir ?
CYRANO : Mais oui, c’est adorable. On se devine à peine.
Vous voyez la noirceur d’un long manteau qui traîne,
J’aperçois la blancheur d’une robe d’été :
Moi je ne suis qu’une ombre, et vous qu’une clarté !


L'oeuvre d'Edmond Rostand a su me toucher bien plus profondément que je n'aurai espéré, et c'est avec fierté que je pourrai clamer que j'ai lu Cyrano de Bergerac !
Une belle entrée en matière pour le groupe de lecture "Revisons nos classiques"
(groupe facebook : https://www.facebook.com/groups/1043406345780205/1044488312338675/?comment_id=1044794162308090&notif_t=like&notif_id=1472028432875643)




3 commentaires:

  1. Je l'avais étudié pour les cours, il faudrait que j'essaie de le relire pour le plaisir :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut, cette pièce est géniale !! :D

      Supprimer