vendredi 18 août 2017

LE JARWAL, DE PATRICIA LE SAUSSE #FANTASTIQUE #MEDIEVAL #RLN2017


 

Basile n’a pas choisi la vie d’exclu qu’il vit à cause du métier de son père, bourreau dans le comté de Provence en cette année 1268. Il n’a pas voulu non plus devenir son apprenti. Quand il découvre qu’il possède le don de ressentir les émotions des gens qui l’entourent, de se les approprier et de les retourner contre ceux qui le méprisent, tout bascule.
Accusé de sorcellerie, poursuivi par un inquisiteur, agressé par des sentiments qui ne lui appartiennent pas, il doit fuir pour retrouver son clan. Tant qu’il n’aura pas réussi à maîtriser cette puissante empathie, il sera menacé.
À moins qu’il ne décide de l’exploiter pour dominer les autres en manipulant leurs émotions…


Le jarwal nous entraîne en Provence en 1268. Nous rencontrons et suivons Basile, un adolescent de 17 ans, fils d’exécuteur, qui a la capacité de ressentir les émotions des gens autour de lui. Mais son empathie prononcée va lui jouer de mauvais tours lors de la mise à mort d’une femme, considérée comme une sorcière. Suite à cela, Basile va devoir fuir sa maison, abandonner ses parents et partir à la recherche d’un clan qui pourrait l’aider à mieux maitriser son pouvoir.

Basile est un adolescent que j’ai pris plaisir à suivre. En effet, il a pas mal de nuances, à commencer par un gros manque de confiance en lui, qu’il apprendra à acquérir au fil de son aventure. Basile, en tant que fils de « bourreau » a toujours été exclus de la société. A l’époque, les exécuteurs étaient considérés comme maudits et comme fils de l’enfer. Basile a donc été victime de moqueries et railleries tout au long de son enfance et de son adolescence. Mais ce n'est pas un Calimero pour autant...

Non seulement le fait de devoir prendre un nouveau chemin en cachant qui il est va lui permettre de gagner en confiance, mais l’apprentissage de son pouvoir d’empathie va aussi le pousser à développer maturité et charisme.
Petit à petit, nous découvrons Basile en pleine transition pour le voir déployer ses ailes pour devenir adulte, s’ouvrir aux personnes extérieures et apprendre à faire confiance.

Les personnages secondaires récurrents ne sont pas très nombreux, et j’ai apprécié que Patricia Le Sausse leur donne des prénoms de l’époque… Clotaire, Amaury, Héloïse, …tous ces noms m’ont enchanté et cela m’a permis de poursuivre mon immersion dans cet univers que j’ai particulièrement apprécié également pour ses paysages et aussi pour l’époque dans laquelle l’histoire se déroule.


Partir en Provence à l’époque médiévale pour découvrir une histoire fantastique, voilà qui ne pouvait que m’emporter !
Tout se déroule entre Arles et les Alpilles, et l’autrice nous sert de temps en temps des références historiques, notamment avec les croisades et ce qui a pu se produire à cette époque. Ainsi, j’ai été ravie d’enrichir, grâce à elle, ma culture personnelle sur Aigues Mortes ou sur Louis IX…

De plus, j’ai pris plaisir à découvrir l’investissement qu’elle a fourni, puisqu'elle utilise du jargon provençal médiéval et toutes ses descriptions nous offre des paysages du sud aux odeurs de Lilas et de foin. C’était dépaysant et j’ai vogué dans de merveilleux paysages en campagne ou dans les villes.



L’histoire est à la fois contemplative avec des scènes d’exécutions qui peuvent parfois être difficiles à lire (surtout la première) , mais aussi active puisque nous découvrons le combat quotidien de Basile, sa fuite face à l’inquisiteur, et ses face à face avec son double qui fait son apparition et nous fait nous poser de nombreuses questions.

Tout le long du récit, on le voit en pleine discussion intérieure avec cet autre. Qui est-il ? D’où sort il ? Est il son autre qui peut lui permettre de maitriser son pouvoir ? De lui donner du courage ? Des réponses ? Tant de questions qui trouvent leurs solutions durant le récit.

Le jarwal, enfin, est une histoire de famille que j’ai pris plaisir à découvrir petit à petit. Les fils se dénouent au fil de l’histoire et j’ai été surprise de toutes ces révélations.
Cependant, je dois cependant parler d’un passage qui m’a paru confus. Et cela se passe dans les 40 dernières pages, au moment où les révélations arrivent. J’ai trouvé ce passage non fluide, il m’a fallu m’y reprendre à plusieurs reprises pour bien comprendre, j’ai ressenti beaucoup de confusion et tout n’était pas clair. Après coup, j’ai bien tout compris mais après un tel récit et une si belle écriture, j’aurai aimé que la fin soit aussi agréable et compréhensive que le reste du roman.

J’ai eu l’occasion d’échanger avec Patricia Le Sausse durant ma lecture, et j’ai ainsi appris qu’elle allait sortir un autre roman chez l’Ivre book en septembre et dont l’histoire se déroulera en 1348. Je pense donc être au rdv pour découvrir ce roman et retrouver la plume et l’ambiance bien marquante de cette autrice.

En bref, le jarwal est une histoire qui m’a enchanté aussi bien pour l’époque médiévale dans laquelle ça se déroule, pour le langage et le travail de recherche fournis par l’autrice, et pour son personnage principal pour lequel j’ai été attachée dès le début de l’histoire. Le fait que cela se passe en Provence était aussi très dépaysant pour moi, et j’ai aimé en apprendre un petit peu sur cette période de l’Histoire, même si les références restent légères, mais suffisantes pour planter le décor.



jeudi 17 août 2017

LA RENTREE LITTERAIRE DU NET - SFFF (#LRN2017)







PikoBooks a organisé, pour la première année, une rentrée littéraire du net, afin de mettre en avant au sein de la communauté tous les romans qui vont paraître, quel que soit le genre. Si vous aussi vous lisez des romans de la rentrée littéraire, vous pouvez participer avec le #RLN2017 !

Voici une sélection de quelques romans SFFF à paraître dans mes maisons d'éditions préférées :



SCRINEO :

Jeunesse / Young Adult 
                                         
                             
- Envie d'une fiction issue d'une biographie? UN ADO NOMME RIMBAUD de Sophie Doudet : 31/08/2017 : on plonge dans l'adolescence d'Arthur Rimbaud,en 1870, au moment où il rencontre son professeur de réthorique Georges Izembard, qui deviendra alors son ami et où ce poète rebelle décide de fuguer pour rejoindre les Parnassiens de Paris.

- Envie de surnaturel à St Malo ? L'AGENCE MYSTERIUM DE LOIC LE BORGNE : 05/10/2017 : 3 amis ont formé l'agence mysterium, pour enqueter sur tous les phénomènes surnaturels du mond. Un jour, ils sont contactés par Eglantine, une fillette de 11 ans, qui leur signale que son père est victime de vols perpetrés par un fantome pirate. Les 3 amis se rendent donc dans la cité des corsaires pour mener l'enquête. C'est un roman destiné à la jeunesse à partir de 12 ans.
                                 
-Envie d'un roman sur les différences physiques? Alors LA LUNE EST A VOUS, DE CINDY VAN WILDER : 14/09/2017 pourra vous plaire. Ici, l'autrice nous offre un roman sur les préjugés autour de l'apparence. Max et Olivia n'ont rien en commun, si ce n'est leur surpoids et vont décider de réagir face à cet entourage qui leur fait payer leur différence.

- Envie de voyager dans les pays nordiques? ZALIM T2, de CARINA ROZENFELD : 21/09/2017. Ce dyptique invite le lecteur à voyager à travers les pays nordiques dans un roman de fantasy où l'on plonge dans des intrigues de cour et où l'on cherche à savoir dans quel corps, Zalim, ce démon, s'est réincarné..


MOUTONS ELECTRIQUES : 



- Envie d'étoffer un univers déjà existant? FRAGMENTS DE L'AGE ANCIEN, DE NATHALIE DAU : 07/09/2017 nous invite à en apprendre plus sur l'univers mis en place dans la saga du "livre de l'énigme" à travers quelques nouvelles


MNEMOS :


- Envie de fantasy historique?  La suite du batard de Kosigan  - le marteau des sorcières - DE FABIEN CERUTTI  est prévue le 24/08/2017. découvrez dans cet univers médiéval et fantastique des combats de joutes, des trahisons, des combats épiques à travers les aventures des Kosigan. 


IVREBOOK

- Envie de partir en Provence médiévale?  LE JARWAL, DE PATRICIA LE SAUSSE : 31/08/2017 . Avec Basile, le lecteur va découvrir l'histoire incroyable de ce fils d'exécuteur amené à fuir son village pour retrouver un clan familial et en savoir plus sur son pouvoir de jarwal. Il a la capacité de ressentir et maîtriser les émotions des gens qu'ils croisent.


PEUPLE DE MU 



 
- Envie d'un conte cruel et onirique? PETIT BLANC, DE NICOLAS CARTELET (proposé pour le prix Goncourt) : 04/09/2017. L'auteur entraine le lecteur dans un monde où immigrés pauvres et peuples colonisés partagent les mêmes chaînes, sur une ile perdue devenue prison.

BRAGELONNE/MILADY 



-Envie d'un huis clos angoissant?  HEX, de THOMAS OLDE HEUVET (auteur néerlandais) : 20/09/2017. L'histoire se déroule à Black Spring, une bourgade américaine hantée par une sorcière dont les yeux et la bouche sont cousus. Elle rode chez les gens, qui, habitués à sa présence ne font plus attention à elle, mais respectent tout de même les règles mises en place : ne jamais quitter ces lieux, au risque d'en mourir. Cependant, parmi les habitants se trouve un groupe d'adolescent rebelles qui vont plonger la ville dans un cauchemar atroce.


mercredi 9 août 2017

RED RISING TOME 1 DE PIERCE BROWN #SCIENCEFICTION #DYSTOPIE

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé. »

Mon avis 
L’histoire se déroule sur Mars. Dans cet univers, chaque habitant fait partie d’une couleur représentant sa classe sociale. Les ors sont en haut de l’échelle, les rouge tout en bas. Darrow est un jeune homme de 16 ans, fossoyeur, et c’est un rouge. Il aime sa petite vie calme, son métier, et sa famille. Cependant, sa femme Eo est persuadée qu’ils sont considérés comme des esclaves et qu’on leur ment depuis des siècles. Cette dernière va demander à Darrow de monter une rébellion avant de se rendre martyre en enfrayant certaines règles interdites aux rouges. Ce jeune homme qui aimait sa tranquillité va alors voir sa vie bouleversée et découvrir qu’en effet, les classes les plus élevées les manipulent. Il va commencer par découvrir que la planète Mars est déjà habitée contrairement à tout ce qu’on leur avait dit et exiger de faire. Les rouges ne vivaient que sous terre, et il leur était interdit de chercher à voir les étoiles, ou à danser et chanter par exemple.
Suite à une grosse opération mise en œuvre par un petit clan de rebelles, les fils d’Ares, il va devenir un Or et va tout faire pour mener à bien sa mission : celle de renverser le pouvoir et faire éclater la vérité.
C’est ainsi qu’il est projeté dans l’institut où les proctors choisissent à l’aide d’épreuves les ors qui accèderont à des rôles importants, et font en sorte que les plus faibles soient éliminés. Dès la première épreuve, ils passent de 100 candidats à 50. Chaque candidat se retrouve dans une pièce face à un autre candidat et doit le tuer. C’est dans cette ambiance à la Hunger Games que Darrow va devoir avancer. A la suite de ce premier test, les candidats sont répartis entre 12 chateaux et leur but est d’aller chercher les étendards des autres places pour devenir les meilleurs et accéder ainsi aux rôles les plus prometteurs de la société.   Les choses ne seront pas simples pour lui… entre trahisons, manipulations, amitiés, doutes, peurs, alliances, envie d’abandonner malgré la présence constante de sa femme, il va devoir faire preuve de beaucoup de courage et de volonté pour y arriver.

Le roman est découpé en 4 parties, chacune mettant en scène les étapes importantes de la vie de Darrow. D’un endroit simple, Lykos, où on ne rencontrait que des fossoyeurs et des tisseuses, on va découvrir Agea, le lieu de vie des Ors, et toute la richesse visuelle et matérielle qui leur est octroyée sur le dos des classes les plus pauvres. On va également découvrir les chefs des différentes maisons, on se retrouve ainsi dans un univers mythologique bien conçu : Non seulement chaque maison est différente mais leur maître ont tous des noms de Dieux et Déesses grecs et romains : Apollon, Jupiter, Vénus, Minerva, Bellona, Augustius …..J’ai beaucoup aimé l’univers et cet aspect, mais également de découvrir les liens entre les différentes hiérarchies. Pierce Brown propose au lecteur un univers riche et original, et il faudra un peu de temps à se faire au vocabulaire utilisé : Proctors, impérators, etc etc
Cependant, bien que l’univers et les personnages soient contrastés et recherchés, j’ai tout de même eu quelques soucis de fluidité dans le roman… J’ai trouvé que l’auteur passait par moment d’une chose à l’autre sans forcément mettre une bonne transition, et tout dans le même chapitre. J’ai donc été surprise, et j’avais vraiment l’impression qu’il manquait un passage, ou quelques phrases… 

dimanche 6 août 2017

ET J'AI DANSE PIEDS NUS DANS MA TETE D'OLIVIA ZEITLINE

Une belle histoire qui donne envie de suivre son intuition : une histoire inspirante, des clés pour s'initier à la magie de l'intuition, une invitation à vivre en accord avec soi.
Un soir, une phrase étrange au ton mélodique, comme un air de musique, résonne dans la tête de Charlotte. Peur ou prémonition ?
Après un burn-out, Charlotte, une jeune trentenaire, quitte son job dans le marketing et tire un trait sur son ancienne vie. Elle retourne à ce qui la fait vibrer depuis toujours, la danse. Mais rien ne se passe comme elle le voudrait : les factures s'accumulent, sa relation amoureuse s'étiole, son rêve s'éloigne. Stella, une amie musicienne, lui conseille alors d'écouter sa voix intérieure et lui ouvre le chemin de l'intuition. De rencontre en rencontre, pas à pas, Charlotte apprendra à apprivoiser cette voix mystérieuse, à se fier aux signes du hasard et à suivre les mouvements de son corps. 
Cette belle histoire vous entraîne dans son sillage magique et vous donne envie de suivre votre intuition. Vous ne lirez pas ce livre par hasard. 

Comprendre les mécanismes de l'intuition, savoir l'accueillir, développer cette énergie du cœur pour s'accepter et faire les meilleurs choix de vie, c'est ce que nous apprend ce roman, à travers les nombreux conseils pratiques et pistes de réflexion distillés dans le récit.

Je remercie vivement les éditions Solar qui m'ont proposé l'envoi de ce roman!

C'est la première fois que je découvrais cette maison d'édition, et ce qui m'a plu dans ce livre, c'est l'aspect développement personnel sous forme d'une fiction.

Et j'ai été très contente de cette lecture! On découvre Charlotte, la trentaine, qui travaille dans un service marketing et fait un burn-out. Elle en profite donc pour recommencer une nouvelle vie, et surtout se relier à sa passion première : la danse. Ainsi, en trois ans, on voit que, malgré les difficultés financières, elle est devenue professeure et donne des cours de danse . Mais les mois sont difficiles, elle n'a pas beaucoup d'élèves, ce qui est également dur à encaisser, et sa relation sentimentale avec Tom est assez bancale. Mais c'est sans compter sur ses amies qui sont dans une philosophie de la vie plus profonde, et qui vont tenter d'initier Charlotte aux "signes du destin".

Les chapitres sont courts, mais chacun d'eux commencent par une réflexion et sont liés au sens de cette phrase. Même si on survole par moment le quotidien de Charlotte, il n'en est pas moins que j'en suis ressortie avec des réfléxions sur ma propre vie, et sur ce que moi je pense de l'intuition, qu'elle soit féminine, maternelle, en pleine conscience... J'aime bien être attentive aussi par moments aux signes qui nous sont envoyés durant notre vie. Destin, hasard? Est ce une rencontre impromptue ou qui permet de me faire avancer dans ma vie, en répondant parfois à des questions inconscientes?

C'est l'une de ces questions existentielles sur lesquelles on pourrait rester des heures. On se prend à penser au sens propre de notre vie, et personnellement, j'y ai même trouvé une réponse à un sujet qui me trottait et me frustrait ces derniers temps.

Donc comme il est bien écrit au dos de la couverture : ce livre n'arrivera pas dans vos mains par hasard.

De toute façon, si vous venez à le lire, c'est que vous même êtes dans cette philosophie, que vous aimez les choses simples, que vous êtes en phase de désencombrement physique et mental. Si vous êtes sensible à ces psychologies, ce livre vous plaira! A savoir qu'on est loin de l'essai psychologique, que ce que nous raconte Olivia Zeitline reste très accessible et à portée de tous, mais que les insinuations sont claires et peuvent très facilement parler à chaque lecteur qui aime ça.

Je mettrai un frein pour les personnes qui sont très cartesiennes, et qui ne croient pas à cela, car vous risquez de ne pas trouver votre bonheur dans ce petit roman.

En quelques mots, Et j'ai dansé pieds nus dans ma tête est un roman rapide à lire, qui pose la question de l'intuition, et des solutions qu'on peut apporter dans nos vies lorsqu'on est à des stades difficiles de remises en questions! Sans entrer dans des reflexions complexes, Olivia Zeitline permet au lecteur de passer un agréable moment et de se rappeler de ce qui est important dans la vie !


mercredi 2 août 2017

LA GUILDE DES MARCHANDS DE PLUIE DE ROBIN BUISSON

Sur Aridia, planète aride recouverte de déserts, la Guilde des Marchands de Pluie est toute puissante. Sa capacité à capturer des nuages en fait le principal pourvoyeur d’eau de la planète. Ses bateaux volants et ses mages assurent la survie des royaumes du continent. Mais depuis peu, les services de renseignement de la Guilde font état de nouvelles inquiétantes. L’empire de l’Est, dirigé par Gethro III, semble être parvenu à construire des tours générant des nuages. La Guilde voit son monopole commercial menacé et les royaumes libres du continent Aride craignent qu’une nouvelle guerre impériale éclate. Entre trahisons, intrigues politiques, batailles titanesques et aventures humaines hors du commun, les membres de la Guilde enquêtent sur les agissements de l’empire, tandis que l’empereur met peu à peu ses pions en place afin de mener à bien la conquête totale du continent… Passionné de littérature, de cinéma et de bandes dessinées, Robin Buisson a commencé à écrire très jeune. Après Solitude, son premier roman de science-fiction publié en 2011, il participe en 2013 à la bande dessinée Lost Planet : First Colony. Il signe aujourd’hui, avec La Guilde des marchands de pluie, le premier volume de son oeuvre d’heroic fantasy.

Mon avis:  

J'ai honte.. oui, j'ai honte.. Almathée éditions m'a fait parvenir le livre il y a bientôt un an.. Vous savez, depuis l'été dernier, j'ai été complètement submergée par les services presses et je suis toujours en train de rattraper mon retard.. J'ai tout de même bon espoir d'y arriver avant la naissance de ma fille! (l'espoir fait vivre!!)

Bref, je me suis lancée dans ce petit roman, ce premier tome d'une trilogie fantasy/SF. J'ai du mal à le qualifier.. Comme ça se passe sur une autre planète, ça me fait penser à de la SF. Et ça parle de système écologique lié à l'eau qu'il faut rapatrier dans cette planète aride... et on se retrouve en pleine guerre stratégique entre l'Empire qui a mis en place des tours capables de produire des nuages et donc de la pluie, face à la guilde des marchands de pluie, qui eux, affrontent tous les jours les dangers celestes pour capturer, à l'aide de navigateurs et de mages, la pluie, les orages et les éclairs (on est maintenant clairement dans de la fantasy)... Alors c’est vraiment pas facile de qualifier ce style. Je ne veux pas dire de bêtises mais pour moi, j'assimilerai ça à de la science fantasy???