samedi 16 septembre 2017

LA LUNE EST A NOUS DE CINDY VAN WILDER #CONTEMPORAIN


Un roman sur les préjugés autour de l’apparence et sur les ressorts qui permettent de s’en affranchir… Juste, émouvant, et bourré d’énergie.

Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire  et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?




Cindy Van Wilder, vous la connaissez? Dois-je vous la présenter? Si vous êtes adeptes des réseaux sociaux (surtout twitter) et des salons littéraires de l'Imaginaire, vous n'avez pas pu passer à côté de son sourire et de ses bras toujours chaleureux! Cindy, c'est une grande gazelle blonde qui aura toujours un regard franc, un mot rassurant, un clin d'oeil plein de malice lorsque vous serez face à elle! C'est une Belge, et elle a beaucoup d'amour à diffuser autour d'elle!



#LLEAN est le nouveau roman de cette autrice sorti le 14/09 chez Scrineo, que je remercie chaleureusement pour l'envoi de ce service presse.

Max est un sudiste qui, suite au divorce de ses parents, se retrouve en Belgique, à découvrir une culture et un système scolaire inconnu jusque là. Il est habité par la colère, comme beaucoup de jeunes de cet âge, vis à vis de tout ce qui l'entoure. De plus, Max est complexé.. en effet, non seulement, il est catégorisé dans les gros, mais en plus, son orientation sexuelle ne l'aide pas à prendre confiance en lui...

Olivia est une Belge d'origine africaine.. et forcément, elle est catégorisée de black, et en plus, elle est bien en chaire. Elle a réussi à se démarquer sur instagram en faisant de son corps une force de la vie. Oui, pourquoi les jeunes femmes rondes (et noires) n'auraient elles pas droit de faire de belles photos et de se mettre en valeur?
Mais le jour où les deux membres des trois grâces, une chaîne Youtube, vont lui demander de s'associer à elle, sa vie va basculer et elle va malheureusement faire les frais d'harcelement et de bodyshamming.

Max et Olivia vont se rencontrer sur un triste évènement, et cela va déclencher entre eux une belle histoire d'amitié.
Entouré d'une ribambelle de personnages hauts en couleur, et surtout en différence, ils vont chacun apprendre de leur parcours, faire en sorte que leurs faiblesses deviennent des forces et apprendre à s'aimer soi même.

Autant vous dire, ce roman est un COUP DE POING LITTERAIRE. Au bout de 80 pages, j'écrivais à Cindy, en larmes, bousculée par toutes ces émotions transcrites et cette justesse des émotions.
Plusieurs fois dans le récit, que ce soit dû à de la tristesse, de la révolte, de la colère, un sentiment d'injustice, ou de la joie et de la légèreté, j'ai été émue aux larmes et j'ai eu du mal à me contenir.

Ce livre est à mettre entre toutes les mains : celles des personnes mal dans leur peau, celles des personnes qui cherchent à faire leur coming out, celles des personnes qui se sentent au dessus des autres parce que leur côte de popularité est elévée, celles de parents qui ont du mal à comprendre leurs enfants ados à un âge où tout se bouscule pour eux ...

(Attention Spoiler) Au sujet des parents, j'ai beaucoup aimé la relation qu'a Max avec les siens. Pas facile, on découvre plusieurs fois des conflits, propre à cette période de la vie, mais la réaction des parents m'a surprise. Surlignez pour lire.. Au début, j'ai eu peur d'un rejet, mais finalement, de voir qu'en fait, ses parents étaient ouverts, mais que c'était surtout l'inquiétude qui primait, m'a aussi fait ouvrir les yeux. J'ai toujours été pour l'Amour au sens large, que l'on soit hétéro, homo, bi, pan, etc.. tant que chaque personne est heureuse en amour, peu m'importe leur orientation sexuelle. Mais je n'ai jamais pensé en tant que parents.. Est ce parce que je suis sur le point de le devenir? Je ne pensais pas forcément à l'inquiétude qui peut en découler, surtout par rapport à l'homophobie, qui semble tristement croissante malgré les efforts mis en place avec le mariage pour tous par exemple. Hors, c'est un fait réel, et auquel on fait tout pour éviter qu'une violence se crée de cette différence.

Cindy introduit également un gros avertissement envers le public, notamment aux jeunes lecteurs, quant à l'addiction des réseaux sociaux et son côté qui peut vite devenir toxique. Cette course à la plus belle image, au plus beau physique, peut faire bien des dégâts auprès de nombreuses personnes qui ne sauraient pas prendre du recul sur ce type de médias ou de petits jeux. La séparation des membres initiaux des trois grâces m'a aussi rappelé le scandale qu'avaient provoqué à leur insu la chaîne de Caroline et Safia, des youtubeuses beauté et healthy...

C'est un livre qui fera surtout du bien à lire pour les adolescents qui doutent d'eux, car cela peut leur permettre de prendre confiance et de dire aux autres d'aller voir ailleurs. Que "si je suis grassouillette, ou grosse pour ne pas rendre ce mot tabou, ce n'est pas forcément parce que je m'empiffre, que faire du sport n'est pas une solution pour moi, que si j'aime les personnes du même sexe, que ces mêmes personnes hétéro n'aient pas peur car je ne les draguerai pas. Que si je suis noire, juive, musulmane, chinoise, ou rousse, en quoi cela leur pose un problème? Je n'ennuie personne et je veux juste vivre et être heureuse!" J'aurai, moi aussi, aime le lire durant mon adolescence pour me dire que tout va bien et que de nombreuses personnes ressentent aussi un mal être.

C'est ça "La lune est à nous", un roman tout en force qui permet de s'assumer et de prendre conscience de nos valeurs, bien plus que de notre physique. J'ai juste été un peu surprise par une fin un peu trop abrupte, j'aimerai beaucoup revoir Max, Olive, et tous leurs amis dans une suite!


Avec #LLEAN, Cindy signe ici un roman contemporain, qui se démarquera sans aucun doute des autres romans de ce genre. Destiné à tout public, ce roman prend sa force dans la justesse de ses émotions, et dans cette incroyable ôde à la tolérance, à la vie, à l'Amour familial et à l'Amitié!

Photo prise lors du SLPJ 2015


mardi 12 septembre 2017

BILAN JUIN

Je vous retrouve aujourd'hui pour découvrir, avec un peu de retard, mon bilan lectures du mois de juin !



Séduction Maudite : Stéphane soutoul signe ici son 13e roman publié, cette fois ci chez Pygmalion. A travers le personnage de Gabrielle, une journaliste qui enquête sur le décès brutal de sa soeur, Stéphane nous entraine dans un thriller sentimental, un genre qu'il maîtrise très bien, dans lequel je l'avais découvert il y a un an avec la proie du papillon.
L'intrigue prend place dans un huis clos à ciel ouvert,  à Nice, au sein d'une famille très réputée.
Les chapitres sont courts, intriguants, tout le monde semble suspect et je me suis bien amusée avec Claire de Livrement vôtre à faire des théories sur l'assassin.  Les personnages sont bien développés, nuancés, et mystérieux. Pour chaque suspect, je me suis amusée à leur trouver des alibis, ou des raisons d'être poussés à tuer.. L'auteur arrive parfaitement à instaurer ce climat de suspens propre aux romans de ce genre. De plus, la petite romance vient rendre le récit pétillant et apporte une touche de légèreté à cette intrigue.  L'écriture, comme toujours avec cet auteur, est soignée et délicate! En gros, c'est un thriller efficace, rondement mené, pas glauque pour autant et surtout très très divertissant!

Next Stop de Jenny Fisher : Parue chez 12/21 Next Stop est le premier épisode d'une série en 6 parties sortie durant tout l'été.  Emma est une jeune femme qui vit à Londres, avec son petit ami, elle travaille dans un salon de thé et elle est passionnée par l'Art. Son quotidien se voit brutalement bousculé par l'héritage cédé par sa soeur ainée, décédée quelques semaines plus tôt. Cette dernière va lui offrir un voyage autour du monde, qui découle d'un projet qu'elles avaient en commun. "Seules" particularités : Emma n'a aucune idée de la destination, elle ne connaîtra que l'heure de vol et l'aéroport de départ. Ce premier épisode de 100 pages est une excellente mise en bouche. J'ai adoré l'ambiance londonienne retrasncrite par Jenny Fisher (qui est au passage une française). Elle nous permet de prendre le temps de découvrir tous ces personnages qui vont nous accompagner durant plusieurs épisodes, et j'ai surtout eu très très envie de connaître sa première destination, qui réserve son lot de surprise! Je pense lire la suite dès que j'en aurai l'occasion. Le premier épisode est gratuit, les autres sont au prix numériques de 2,99 €

L'effet Ricochet de Nadia Coste .   Depuis 60 ans, la société n'est plus capable de procréer, et le gouvernement a donc développer des clônes. Le problème, c'est que 10% de la population est victime de l'effet Ricochet. C'est ce qui se produit pour Malou, une adolescence de 16 ans, qui  va réaliser que ses petites soeurs subissent exactement les mêmes séquelles physiques qu'elle et sa mère,  jour pour jour. Ne croyant pas à des coincidences, elle va se renseigner et découvrir une vérité plutôt macabre et malheureusement cachée aux yeux de tous.
Avec ce livre, Nadia Coste propose aux jeunes lecteurs une histoire futuriste, avec en fond des réflexions sur le clonâge, sur les perturbateurs endocriniens, sur les droides, les applications virtuelles, les surveillances permanentes, ou encore sur l'usage des produits toxiques et anti-environnementaux. Certes, tous ces thèmes seront perçus à des degrés différents que l'on soit adulte ou très jeune lecteur, et pour moi, c'est l'un des interêts majeurs des romans de SF : transmettre le plus naturellement possible ds messages importants que ce soit sur l'humanité, la science, la technologie, l'environnement etc..
 Cette lecture fut un page turner, je l'ai lu en quelques heures et j'en suis ressortie plus cultivée.


Où s'imposent les silences : Emmanuel Quentin publie son second roman chez le Peuple de mu, le précédent étant Dormeurs. Encore une fois, il propose un roman unique, différent, étrange... On découvre trois histoires en parallèle, la première mettant en scène Matthias, un étudiant d'une vingtaine d'année qui va découvrir dans un tableau de la Renaissance sa mère et son oncle peint....Poussé par sa curiosité, il va partir voir son oncle pour obtenir des réponses et se verra alors propulser dans un monde inconnu
En parallèle, on va suivre l'enquête d'Alex, un flic qui va devoir enquêter sur un corps irradié retrouvé dans un hôtel.
Enfin, nous nous laissons intriguée par un récit en italique qui présente une femme coincée dans une brèche temporelle. Elle semble se trouver dans un milieu post-apocalyptique et complètement perdue.
Vous l'aurez compris, ce roman est atypique. On ne s'ennuie jamais et on se pose de nombreuses questions au fil de la lecture. Là où s'imposent les silences est un roman mêlant Science Fiction, anticipation, thriller et mondes parallèles. Il traite de thèmes assez sombres, comme la guerre, ou l'apocalypse.... Pour moi, ce livre est un OVNI et j'ai du mal à le qualifier! Cependant, je me rends compte que j'ai déjà oublié pas mal d'évènements.

Royaume rêvé d'Adrien Tomas : Ce roman avait tout pour me plaire : Un univers nordique, de la magie, des nains, des créatures redoutables, un background recherché.. Mais.. Oui il y a un mais.. je n'ai pas du tout accroché et je m'en excuse auprès d'Adrien si il passe par là...
Comme souvent, Adrien propose un roman chorale, ou le lecteur a la possibilité de suivre plusieurs personnages; C'est un aspect que j'aime beaucoup généralement, car cela donne une dynamique certaine aux récits. Cependant, ici, de part l'absence de chapitres et par l'alternance trop rapide des points de vue, je me suis vite sentie perdue et je n'ai pas réussi à ressentir d'empathie pour les personnages.
Pour ma part, si je ne ressens pas de sympathie pour les protagonistes principaux, je sais d'avance que mon avis sera mitigé ou négatif. surtout en fantasy, où la profondeur des personnages a une importance capitale, c'est ce qui me permet de mieux me souvenir d'eux, et de les avoir marqué parfois au fer rouge dans mon esprit. Dans royaume rêvé, j'ai eu l'impression d'évoluer dans un MMORPG et ce n'est pas ce à quoi je m'attendais en commençant ce récit. Pourtant ce roman est plein de rebondissements et de surprises, avec une part belle à la magie et aux complots. D'ailleurs, il a en général des retours positifs sur les différents sites de littérature...

L'Ombre du pouvoir de Fabien Cerutti : Ce roman est le premier de sa saga Le batard de Kosigan. Il met en scène le personnage de Kosigan, un  bâtard qui va devenir mercenaire et travaillé pour les grands chefs du royaume. Personne ne connaît ses missions, on sait surtout qu'il est bien placé pour être mis au parfum des complots et des manigances de la cour. Ici, il va devoir tout faire pour influencer les fiancailles d'une princesse elfique. J'ai beaucoup aimé l'aspect historique, cela se passe en 1339, on est au début de la guerre de 100 ans. Le style d'écriture aide beaucoup, les scènes de combats, les paysages, les descriptions de la cour sont très représentatifs de l'époque. Il intègre aussi avec beaucoup de naturel des créatures fantastiques comme les elfes, ou les changesang. Tout cela semble crédible et ne pose aucun problème à la cohérence du récit!
En parallèle, il introduit une autre intrigue :  celle du descendant du batard de Kosigan, en 1899 et on passe alors sur un style épistolaire, dans lequel son descendant perçoit un étrange héritage..
Bien que j'ai adoré la première moitié de ce roman, j'ai été plus gêne par les nombreuses transitions d'époque durant la seconde moitié. Cependant, l'écriture est tellement immersive que j'ai vite oublié ce petit bémol. Le tome 3 vient de paraître le 24/08/2017 et j'espère donc avoir l'occasion de lire la suite très prochainement.


Voilà les amis, ce bilan est terminé, dites moi si vous avez lu ces romans, et surtout ce que vous en avez pensé!
Je vous souhaite à tous de très belles lectures, prenez soin de vous, et à bientôt!!

jeudi 7 septembre 2017

UN ADO NOMME RIMBAUD - SOPHIE DOUDET

Un roman sublime sur les convictions, les combats et les passions de l’un des plus grands poètes du XIXe siècle, à l’âge adolescent…

En ce début de l’été 1870, Arthur brille au collège de Charleville, où il rafle un par un les prix d’excellence. Son avenir semble tout tracé. Sa mère imagine pour lui une vie paisible et convenable, une carrière sans panache et respectable. Mais Arthur étouffe et ne supporte pas cet horizon étriqué.

Il rêve de Paris et de gloire : il veut être Poète !

Une année, douze mois fulgurants et quatre saisons colorées vont bouleverser son existence et l’arracher à l’enfance. Alors que la France est en guerre et que la révolution gronde, le bon élève se rebelle avec pour seules armes ses mots…

Mon avis : 

J'ai eu la chance de lire en avant première Un ado Nommé Rimbaud, de Sophie Doudet, paru chez Scrinéo le 31/08/2017.
C'est adolescente que j'ai découvert ce poète pour qui j'ai eu un énorme coup de coeur, comme nombre d'adolescents me semble-t-il. Ma lecture du dormeur du val est gravé au fer rouge, je me souviens encore les conditions dans lesquelles je l'ai lu et ma réaction très spontanée et assez violente!

C'est donc avec un immense plaisir que je me suis penchée sur cette sortie, qui m'a permis également de replonger dans les écrits de Rimbaud, que ce soit ses poèmes ou ses manuscrits.

Ici, on découvre sa vie en 1869, alors qu'il a 15 ans. On découvre sa famille (et j'ai pensé que ses frères et soeurs avaient des noms très modernes (Isabelle, Fredéric..) sauf Vitalie qui est un prénom vraiment rare et qui était donc le prénom de sa mère et de sa soeur. On découvre également ses professeurs, principalement George Izembard qui devint l'un de ses grands amis et précepteurs, et surtout, on découvre comment il a eu envie de rejoindre Paris, rencontrer les parnassiens, mais aussi les poètes connus comme Verlaine, et comment il commence à tout entreprendre pour faire de son rêve sa vie, à savoir poète et ce malgré les avis contraires de sa mère.
Cette année fut pour lui très bouleversante puisque sujette à de nombreuses fugues et emprisonnements.
C'est incroyable de voir qu'à l'époque cet adolescent rebelle savait déjà ce qu'il voulait faire et n'avait pas peur d'affronter le monde. 20 ans après l'avoir découvert, je suis toujours autant sous son charme!

L'écriture est fluide, très accessible et pourra totalement convenir aux adolescents qui l'étudient à l'école, puisque sur fond de fiction, Sophie Doudet s'est quand même inspirée de sa vie et de ses réels échanges avec son entourage.

Beaucoup de vérité transpercent ces pages, et m'ont comblé de bonheur durant ma journée de lecture!

Je vous invite à découvrir ma vidéo qui complète cet avis écrit !