vendredi 13 juillet 2018

LES PRIERES DE SANG, DE JEAN-MARC DHAINAUT #FANTASTIQUE



Paru le 05 Juillet 2018
ISBN : 978-2372580441
187 pages
lecture numérique
Taurnada



Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.

Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…

Je reviens aujourd'hui pour vous parler de ma dernière lecture : les prières de sang publié chez Taurnada que je remercie pour l'envoi de ce partenariat!

J'étais très impatiente de découvrir la nouvelle enquête d'Alan Lambin, après avoir eu un coup de coeur pour son roman précédent le mettant en scène : "la maison bleu horizon". 


"Elle  a appelé, à bout de nerfs. Depuis qu'elle entend des cris de bébés et des femmes hurler chaque nuit chez elle. Elle est épuisée et nous supplie de l'aider. Elle vit seule avec son chat, mais elle est persuadée qu'il y a autre chose.

-Autre chose ? Vraiment?"

 Ici, Alan et Mina, son assistante, partent enquêter dans un village situé entre le Calvados et la Manche sur une armoire possédée. La propriétaire s'appelle Céline, elle est enceinte et vit seule, et autant dire que ses nuits sont fortement agitées depuis qu'elle a acheté ce meuble lors d'une brocante.
Elle fait donc appel au célèbre chasseur de fantôme pour l'aider à résoudre ce mystère.
Les choses vont se dérouler bien différemment pour les deux bretons, et ce qu'ils vont vivre les marquera à jamais...

J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Jean Marc Dhainaut.  Je me suis très vite retrouvée happée dans cette sombre histoire qui nous entraîne dans les légendes des templiers et dans un vieux monastère gardé par Frère Oscar. L'écriture est efficace, et terriblement entraînante!


Ici, le récit est plus court que précédemment. Sûrement dû au fait que le lecteur connaît déjà les personnages principaux et leur façon de procéder. Toutefois, n'importe qui peut commencer sa découverte par cet opus là sans avoir spécialement lu "la maison bleu horizon". Les méthodes de chasse étant rappelées ainsi que les caractéristiques principales des personnages.

Mina prend une place importante dans cette histoire. Dotée de pouvoirs mediumniques, elle va être témoin de scènes très violentes et choquantes. Elle permettra cependant de faire avancer l'enquête efficacement.

Avoir été transportée au sein de ce monastère et à l'époque des templiers m'a fortement dépaysé! Jean Marc Dhainaut parvient facilement à décrire de nombreuses scènes sans entrer dans moultes descriptions, il y en a suffisamment pour qu'on imagine les lieux et les actions qui se sont déroulées par le passé.

 Certains passages sont assez flippants, ce qui se déroule dépasse la réalité,on vogue entre présent et passé sans savoir si tout est bien physiquement possible! Mina et Alan vont en ressortir choqués et il y a de quoi! 

Le thème abordé est difficile à réaliser, et pourtant, après ma lecture, j'ai demandé à l'éditeur si Jean Marc Dhainaut s'était inspiré de faits réels :

Je viens de transmettre votre question à Jean-Marc, et voici sa réponse :) "Pour répondre à la question, oui il s'est bien produit ce genre d'histoire macabre. Pas forcément avec lestempliers mais avec des religieux. J'ai eu l'occasion de fouiller une collégiale où de nombreuses tombes[...] ont été découvertes. Je pensais expliquer cela sur mon site mais ça risquait de spolier un peu. Donc, oui, c'est arrivé. On m'a rapporté cela aussi en Pologne.

Autant dire que de savoir cela apporte un point supplémentaire à mon appréciation du livre. Tout comme dans le roman d'Oren Miller "J'agonise fort bien, merci", j'aime quand les auteurs s'inspirent de faits réels pour rapporter de sombres expériences du passé.


En parallèle de l'intrigue principale, Jean Marc Dhainaut intègre une petite romance qui apporte un peu de légèreté dans cette ambiance angoissante.

En bref, Les prières de sang est un roman qui peut se lire séparément de "la maison bleu horizon". Dans cette enquête, le lecteur est transporté dans une sombre histoire au coeur d'un monastère normand. Inspiré de faits réels, Jean Marc Dhainaut s'en sert pour instiller du paranormal et transmettre au lecteur pas mal de frissons et de questionnements! Les personnages n'en sortiront pas indemnes et seront marqués par cette expérience! L'écriture encore une fois est entraînante et ne laisse aucun temps mort! Je vous recommande de découvrir Alan Lambin, surtout si vous aimez les faits historiques combinés au surnaturel ! 






lundi 9 juillet 2018

WILD CROWS TOME 3 : CONFESSIONS , DE BLANDINE P MARTIN


Paru en juin 2017
ISBN : 979-1097266219
396 pages
lecture numérique
Auto-édité


Tandis que l’été suit son cours à Monty Valley, Joe tente de continuer sa route en dépit de cette absence qui la ronge. Désormais en poste à San Francisco, elle essaie de renouer avec un semblant de vie normale, en partie grâce à son ami et collègue Adam. Mais un retour inattendu va de nouveau faire basculer son quotidien. Entre rancœur et besoin de vérité, Joe va devoir affronter des sentiments jusque-là mis en veilleuse. Plus que des excuses, elle attend des explications, et compte bien faire payer à ce cher Trevor Laurens les blessures que son départ lui a infligées. Alors que le club doit terminer le travail entrepris concernant le gang russe, Jerry se découvre une faille que rien ne saura combler : une course contre la montre, contre le temps qui passe. Et si l’heure était venue d’envisager l’avenir du club ? De son côté, Ash devra prendre une décision qui pourrait bouleverser sa vie, et mettre en péril l’entente des Wild Crows



Ce qui est sûr, c'est que Blandine P Martin est productive!! Et que c'est un réel plaisir de pouvoir lire une saga sans attendre un an entre chaque tome! Avec Wild Crows, nous avons droit à un tome environ tous les 3-4 mois! parfait pour ne pas oublier certains axes narratifs et/ou personnages (vous ai-je dit que je me surnomme Dori?)

Pour cette chronique, je vais partir du fait que si vous lisez mon avis, vous savez donc ce qui se passe à la fin du tome 2 et que vous connaissez donc le nom de l'élu de Joe. Attention, malgré cela, je vais essayer de ne pas spoiler le tome 3. 

L'écriture de Blandine est toujours aussi délicieuse à découvrir, et elle sait réellement parler de sentiments. Ici, nous sommes touchés par la bienveillance, la tendresse des couples, mais aussi l'amour fraternel, entre père-fils-fille-soeur- et l'amitié entre frères d'armes.

Dans confession, on retrouve Joe et l'équipe des bikers quelques mois après la fin du 2. Joe, délaissée, trouve du travail à San Francisco, grâce à un ami de longue date : Adam. Alors qu'elle s'apprête à fêter son départ au bar, Ash fait son retour, après trois mois d'absence. Comment vont-ils réagir? Est ce que Joe va lui en faire baver? 

Les amateurs de romance qui l'attendait depuis le tome 1 vont être servis, l'histoire étant vraiment axée sur la relation Joe/Ash. Beaucoup de questions sont soulevées : leur différence d'âge, l'appréhension de l'annoncer à Jerry, celui ci va sans aucun doute le vivre comme une trahison de la part d'Ash... Cela risque de compromettre l'esprit de symbiose de l'équipe mais j'ai bon espoir que Jerry se fasse un jour à l'idée de ce couple hors du commun. 
Avec ces histoires à gérer, on pourrait croire que cela serait suffisant. C'est sans compter sur l'esprit tordu d'Adam, l'"ami" de Joe. Ce dernier va se retrouver avec toutes les cartes en main pour faire chanter la jeune femme.

La relation Joe/Ash est attendrissante, ils sont fous amoureux, et Blandine arrive une nouvelle fois à nous toucher grâce à la force de ses mots et des sentiments de ses personnages. J'ai aimé voir leur histoire prendre forme à l'abri des regards, et découvrir la sincérite de leur amour. On en apprend un peu plus sur Ash, le ténébreux mystérieux, même si encore pas mal de mystères l'entourent :) 

En parallèle de cela, on découvre de nouveaux points de vue. Si Blandine nous avait habitué à alterner entre entre Joe et Jerry, dans ce tome,  Ash et Mona prennnent aussi la parole! et cela apporte une dimension supplémentaire, même si j'aurai juste là un petit "reproche" à faire : Cela concerne Mona. En lisant le dernier chapitre qui la met en avant, je n'ai pas senti de différence entre elle et Joe lorsqu'elles parlent de sentiments. Si on omet les prénoms, j'aurai facilement pu croire que Joe parlait d'Ash dans un futur à venir. Je ne sais pas si je suis claire, mais j'aurai peut être aimé ressentir une distinction plus poussée sur sa façon de parler de Jerry. Bon cela n'est qu'un tout petit point que j'ai soulevé et qui n'est pas trop gênant non plus sur l'ensemble de ma lecture :) 


Mon initiation au milieu des bikers se poursuit également. Cette fois ci, Blandine célèbre pour ses personnages un heureux événement : un mariage ! Et c'était vraiment touchant de lire ce chapitre, de découvrir les voeux des mariés (cela m'a beaucoup ému!) et voir comment se déroule la cérémonie !

Pour autant, Blandine n'oublie pas de nous rappeler que le club trempe toujours dans des affaires assez dangereuses. Même si cela passe dans ce tome en second plan, j'espère que ces intrigues reviendront par la suite car j'adore découvrir tout cet univers! 

Et la fin? on en parle encore une fois? Elle ouvre l'histoire sur plusieurs intrigues qu'il me tarde de découvrir! Ca va être super, d'autant plus qu'en lisant les remerciements, j'ai découvert qu'au final il y aura 5 tomes à cette saga, Blandine ne pouvant se  résigner à n'écrire qu'un tome final pour tout ce que ses personnages vont vivre! Donc je suis joie, car sincèrement, même si je veux la suite, je ne suis pas non plus pressée de finir cette saga aux personnages aussi attachants!  

Mes avis sur les tomes précédents : 
Tome 1 : Addiction 
Tome 2 : Révélation

jeudi 5 juillet 2018

DUCHESSE REBELLE T1 : L'INTREPIDE COUSIN DU ROI D'ANNE MARIE DESPLAT-DUC



Quelques années après le tumulte qui a régné en France sous le règne de Louis XIV, quelques Duchesses se retrouvent en catimini dans une demeure isolée. Si chacune d’entre elles a été discréditée puis éloignée du prestige de la Cour, c’est que ces demoiselles se sont jointe à la Fronde, révolte dirigée contre le premier ministre Mazarin. A l’issue de l’Assemblée, ces femmes déterminées décident d’écrire leurs mémoires pour chasser l’oubli et le déni. Ce premier manuscrit est celui de la duchesse de Montpensier, qui couche sur le papier à la fois ses espoirs et ses émois…


Je remercie vivement les éditions Flammarion jeunesse grâce à qui j'ai pu recevoir ce livre.

J'ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir auprès de ma fille. Pendant plusieurs semaines, ce fut sa lecture avant la sieste de l'après-midi.

C'est un livre que j'aurai beaucoup aimé lire lorsque j'étais adolescente. La plume de l'autrice est très soignée, et m'a rappelé plusieurs fois les histoires de la comtesse de Ségur et de ses petites filles modèles. 

De plus, le fait qu'Anne Marie Desplat-Duc se soit inspirée de personnes ayant réellement existé apporte une dimension historique très enrichissante et intéressante.

Les adolescents ou adultes en manque d'informations devront cependant aller rechercher eux-même quelques explications. Par exemple, il n'est à aucun moment (du moins pas que je me rappelle) expliqué ce qu'est réellement la fronde, qui est l'un des fils rouges du roman. De nombreux personnages historiques sont mentionnés. Vraiment un grand nombre, ce qui pourrait également perdre un lecteur novice. Cependant, ce sont deux détails qui n'entâchent pas le plaisir de lecture.


Concernant cette duchesse rebelle, nous découvrons toute sa vie, de son enfance à son exil. Le lecteur ressent très facilement le sentiment de solitude qu'elle éprouve, par l'absence constante de son père et par une mère qu'elle n'a jamais connue. Son argent lui permet d'être convoitée par de nombreux Princes et Ducs, mais sa vie sentimentale n'est que déception. On se rend compte que même en étant duchesse, la vie royale est loin d'être simple, surtout au 17e siècle. Tout n'est qu'arrangement et apparence, alliance politique... et les femmes ne sont que de simples outils de communication entre deux royaumes ou duchés.  Cependant, Anne Marie Louise d'Orléans va vraiment se révéler lors de la fronde, surtout quand il s'agit de se motiver pour contrer les plans de Mazarin. Ce sera à ses risques et périls, comme nous le montre la fin de ce roman. 

En tout cas, cette série est  prometteuse et je suis vraiment contente d'avoir pu découvrir l'écriture de cette autrice, connue pour son cycle des Colombes du Roi Soleil.