dimanche 19 janvier 2020

Les brumes de Cendrelune, de Georgia Caldera #PLIB2020


Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion. Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…



De Georgia Caldera, je n'ai lu que sa duologie Hors de Contrôle  / hors de portée, qui est de la romance contemporaine. Autrice de romance et de fantastique, elle renoue cette fois ci avec un roman fantasy et dystopique. 


Dès les premières pages, j'ai été transporté dans un univers sombre, gouverné par des Dieux et Demi Dieux. Dans ce monde, les hommes n'ont pas droit à la parole, ni même à la pensée, sous peine de mort immédiate.

C'est ce qui est arrivé aux parents de Céphise il y a plusieurs années de cela. 

" Pour la haine que vous vous appretez à vouer à l'empereur-Dieu Orion, vous, Thémis Valence, et vous, Dana Valence, êtes en état d'arrestation, récita machinalement le militaire. Votre crime sera puni de mort et la sanction prend effet immédiatement. Veuillez nous suivre, je vous prie. "


Chaque dimanche, le bourreau vient taper aux portes des maisons qui abritent des "traitres" du royaume, sélectionné avec soin par le Dieu omniscient, Orion. Ce dimanche là, Cephise a vu son frère se faire enrôler par l'armée, a assisté à l'assassinat de ses deux parents et s'est vue amputer de nombreux membres de son corps en guise de punition ultime et devenir ensuite une "rapiécée". Pourquoi? Le lecteur ne le sait pas. Mais il semble que ces pratiques de torture et de sacrifice soient courantes dans cet univers. 

J'ai très bien imaginé ce monde très sombre, peu lumineux, avec des humains vivant dans des taudis et se pliant aux volontés des Dieux. J'ai visualisé les rituels du dimanche, les sacrifices ultimes en place publique, et j'ai totalement ressenti l'envie de vengeance qui hante Céphise depuis ce jour où son monde s'est écroulé. 

Decidée à se venger, elle met tout en oeuvre pour renverser les Dirigeants, prenant par là même des risques aux conséquences ravageuses, avec son ami d'enfance. 


Le récit enchaine les points de vue, et quand on est pas avec Céphise, on découvre le personnage de Verlaine, demi Dieu en proie aux bonnes volontés de son père Orion. Verlaine se déteste à la fois pour les actions qu'il est obligé de mener, que pour son côté humain qu'il refoule totalement. Il joue du piano, il est mélancolique, malheureux, et en même temps ferme et distant. C'est une vraie carapace qui entoure ce protagoniste que j'ai pris plaisir à découvrir. Il m'a beaucoup fait penser à Loki dans Thor d'ailleurs. Pas vous? Je vois bien cet homme qui subit sa vie car cela a toujours été ainsi. Apparemment dernier de la fratrie et batard, il a tout a découvrir.

C'est par le biais de Céphise que les choses vont s'accélerer. LEs deux personnages vont réaliser qu'ils ont un passé, un présent et un avenir commun, sans en avoir le moindre souvenir. 


Le lecteur est pris entre deux eaux, cherchant à connaître la vérité et à anticiper les actions. Ce n'est pas mon attitude de lectrice en général, mais j'avoue que là, je me suis prêtée au jeu, et je suis très mauvaise car mes interprétations étaient totalement fausses et loin de m'attendre à certaines actions :) 


Même si j'ai trouvé un moment un peu plus long en 2è partie, la fin m'a beaucoup plu et je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation.

Une fois de plus l'écriture de Georgia est très agréable à découvrir, et pour avoir lu Hors de contrôle, je savais à l'avance qu'elle aime prendre le temps de développer des sentiments et des relations avec son personnage.  Cependant, le petit bémol que je dois évoquer, et qui rejoins le point ci dessus, c'est justement que dans la phase que j'ai trouvé longue, cela était dû à de nombreuses répétitions et pensées qui tournent en rond dans la tête des personnages, et qui auraient pu peut être être évitées. 



J'espère que la suite sortira bientot, car je suis très intriguée et j'ai été charmée par tout l'aspect dystopique et mythologique qu'elle nous sert dans ce premier tome. J'espère aussi avoir des réponses sur le frère de Céphise, et bien sûr, retrouver certains personnages secondaires comme Halfdan et son père ! 

J'en profite également pour remercier les éditions J'ai lu pour leur confiance envers les organisateurs du prix et ainsi nous permettre, en tant que juré, d'accéder à la version numérique de ce roman.

Ce roman fait partie de la sélection du #PLIB2020 - #ISBN9782290165614



dimanche 12 janvier 2020

Cendres, de Johanna Marines #PLIB2020

Résultat de recherche d'images pour "cendres johanna marines""

Londres, 1888. Nathaniel et Luna vivent dans un quartier mal famé de l'East-End. Pour survivre, ils sont obligés de revendre les objets qu'ils ont volés. Au même moment, à Westminster, Agathe accepte de devenir la domestique de la famille Henwoorth. Leur destin va basculer le jour où Nathaniel va découvrir un cadavre. Agathe, une jeune femme plutôt naïve prête à tout pour payer les médicaments de sa mère malade. Celle-ci va être embauchée comme parurière chez les Henwoorth. Mais, rapidement, le fils ainé de la famille, Archibald, se montre étrange... Qu'attend-il vraiment d'elle ? Et si un tout autre destin l'attendait ? Nathaniel Depford, un jeune homme de 27 ans, qui travaille comme allumeur de réverbères dans la vieille ville. Orphelin, il ne sait presque rien de ses origines. Mais, quand celle qu'il considère comme sa sœur, Luna, disparaît et que d'étranges cauchemars refont surface, son monde fragile vacille... Réussira-t-il à retrouver Luna avec l'aide de la police ? Ou devra-t-il faire chemin seul pour comprendre les forces obscures qui tirent les ficelles en coulisse ? Et si son passé le rattrapait ?"

Je connais Johanna Marines depuis quelques années maintenant, via nos chaines booktube respectives. 


J'avais suivi de loin la rédaction de son premier roman auto publié" Aistronomy" lors d'une session de Nanowrimo commune ! Et du peu que j'avais lu, j'avais été sensible à son style.

C'est tout bonnement que ses 2 romans ont rapidement rejoint ma pal. 


Ce livre étant pré-sélectionné pour le #PLIB2020, j'ai décidé de commencer par lui. 

La couverture est réalisée par Aurélien Police et rend totalement honneur à l'ambiance marquante de ce roman.


"Nathaniel ne répondit pas. Il était sous le choc. Dans sa jeunesse, il avait vu des enfants mourir de froid sur la chaussée. Il en avait connu des pertes. Mais cette femme, son corps n'était plus qu'un amas de chair, lacéré par les coups de poignard. Le résultat d'une rage qui s'était abattue sur elle, sans prévenir."

Cendres plonge le lecteur dans un Londres des années 1880. Chaque nuit des cendres pleuvent sur la capitale. Les habitants, habitués au fog, se sont adaptés aussi à ce facteur, qui pour eux est naturel, bien qu'intriguant pour nous. J'ai totalement adhéré à l'ambiance Victorienne et aux nombreuses ballades que nous propose l'autrice au travers de ses protagonistes. D'ailleurs, le livre propose un plan de Londres avec les endroits principaux qui seront cités. Bien qu'une grande partie se déroule à White Chapel et dans l'EastEnd, cela n'empêche pas nos personnages de se déplacer à l'opposé, vers Westminster.

Etant férue de l'Angleterre, il était donc facile pour le coup de me séduire sur ce point. Le dépaysement est total, et j'aimerai le relire juste pour cela :) 

L'intrigue quant à elle, est bien menée et le roman se lit rapidement, le lecteur désirant en apprendre plus au fil des chapitres. De mystérieux meutres (hello Jack!) se déroulent à la nuit tombée, un trafic de drogue se répand aussi dans les cités malfamés, et notre protagoniste principal, Nathaniel, est loin de se douter de toutes les surprises qui le guettent. Cet homme d'une vingtaine d'années s'occupe d'allumer les réverbères à la tombée de la nuit. Il vit avec sa soeur de coeur, Luna, une voleuse, dans un petit logement bien miteux. Soucieux des autres, sa vie va changer quand Luna va voler le bijou d'Agathe.. Je n'en dirai pas plus pour vous laisser le loisir de découvrir l'intrigue principale :)

J'ai trouvé les personnages attachants et bien amenés, chacun ayant une histoire personnelle et des côtés mystérieux. Nathaniel m'a beaucoup touché et intrigué, son histoire est marquante et je ne m'attendais pas à certaines réactions de sa part pour mon plus grand plaisir.

Luna est un personnage volage, qui est instable et qui trouve un équilibre de vie grâce à son frère adoptif. Cependant étant donné ce qui l'attend, je ne peux malheureusement m'épancher plus sur elle.

Quant à Agathe, j'ai eu plusieurs fois peur pour elle, et on la prend rapidement à coeur de part sa situation familiale.

Le seul petit bémol concerne l'un des personnages secondaires, j'aurai justement aimé en apprendre un peu plus sur lui et sur sa personnalité, en remontant par exemple des souvenirs de son passé.... Je sais que Johanna saura de qui je veux parler ;)



La fin m'a énormément émue, et je ne m'y attendais pas du tout! J'ai adoré cette fin!

Quant à l'écriture et le style de l'autrice, je n'ai rien à redire, c'est fluide, c'est immersif à la fois à travers l'ambiance de Londres que pour la petite touche Steampunk qui est intégrée au récit. (Je suis d'ailleurs ravie de n'avoir pas été trop enlisée dans le steampunk car ce n'est pas ma tasse de thé en général, je suis vite déconnectée des romans quand il y en a trop)

Les chapitres alternent les points de vue des personnages et Johanna semble très bien maîtriser cet exercice. De plus, des coupures de journaux sont insérées à la mise en page, rendant la lecture sur le roman papier encore plus agréable! 

En conclusion, j'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, qui m'a fait voyager dans une autre époque et qui m'a emmené de surprises en surprises ! Les personnages m'ont intrigué et m'ont étonné. Les retournements de situation ne manquent pas et j'ai vraiment aimé la fin! Le seul reproche qu'on peut voir régulièrement concerne l'absence de steampunk, qui est trop peu représenté. Pour ma part, cela m'a convenu et j'ai surtout aimé me ballader dans les quartiers de Londres à la recherche des origines des Cendres, des meurtres et des disparitions de nombreuses femmes. 


#ISBN9782490151080




lundi 6 janvier 2020

Chroniques des 5 trônes : Moitié d'âmes, de Anthelme Hauchecorne #Fantasy #PLIB2020


La mägerie n'obéit qu'à un seul principe : elle ne peut s'exercer qu'à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l'époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l'aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l'esprit torturé. Épris l'un de l'autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l'hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l'Hiver. Mais l'équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant l'un et l'autre à régler les dettes de leurs vies antérieures. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ?


Moitié d'âmes est le premier tome de la tétralogie des Chroniques des Cinq Trônes, écrit par Anthelme Hauchecorne et publié chez Gulfstream dans leur catalogue YA.
Chaque tome se concentre sur un royaume différent, avec pour trame de fond la guerre qui  oppose le petit Peuple aux Hommes, particulièrement ceux issus de la Mägerie. Les tomes ont une fin en soi, tout en laissant une porte ouverte, et apparemment, chaque tome pourra être lu séparément. 

Moitiés d'Âme me faisait de l'oeil, de part l'objet livre en lui même qui est absolument magnifique, mais aussi car cet auteur fait partie de ceux que je voulais découvrir depuis quelques années, et que j'apprécie ce que publie cette maison d'édition.

Moitiés d'Âme se déroule au cœur de l'hiver, dans la Sylverëe. L'univers est froid et hostile. On ressent à travers l'écriture de l'auteur que la nature prend ici tous ses droits, envers et contre tous.
Pourtant, cela ne semble pas rebuter les Mäges et caravaniers qui cherchent à atteindre le cœur de la forêt pour s'approprier ses pouvoirs.

Mais cette forêt recèle bien des secrets, et est fortement protégée par l'esprit du Petit Peuple. Notamment par la perfide et malheureuse Faëe : Dame Hölle.

Rollon soupira.Son tort était d'avoir cru que sa vie pourrait prendre un nouveau départ.À ceci près qu'elle ne lui appartenait plus.La forêt lui avait mangé le cœur.Il avait beau la supplier, elle refusait de le recracher.

Cette faëe a signé un pacte avec le Mäge et caravanier Rollon. Le lecteur le découvrira au fil du récit, tout en étant témoin également de l'histoire d'amour que tentent de vivre Rollon et Liutgarde, une mägeresse qui a fui son mari et son territoire pour vivre avec les caravaniers. Mais Dame Hölle est loyale dans ses serments... et "un brin" possessive.




Les protagonistes sont bien décrits et ambigus, bien développés. Ils sont très humains, à la fois bourrés de qualité et de défauts.

Dame Holle est un personnage que je ne pense pas oublier de sitôt. Perfide, elle semble aussi désespérée et terriblement malheureuse, ces états d'âme l'ont fait devenir un antagoniste complexe et assez terrifiant. Elle s'insinue dans l'esprit des mâges par le biais de lïances, des artefacts magiques qui permettent au petit peuple de communiquer avec les Hommes.


Rollon... un personnage ambigü, terriblement humain, ambitieux, amoureux, indécis, il va malheureusement laisser dans son sillage nombre de déceptions et de douleurs.


Dans ce roman, les évènements s’enchaînent sur une musicalité parfois mélancolique, parfois burleque, rappelant par ci le froid et la solitude propre à l'hiver, par là le comique de situations délicates.

On est aussi témoins d'évènements passés, de chroniques, qui sont édictées tels des anciens contes, à ne pas prendre à la légère.


Les thématiques autour de l'esprit de la forêt et du petit Peuple m'ont beaucoup plu et marquer. J'espère que la suite sortira bientôt, je me demande quel avenir nous réserve Anthelme!

L'histoire se lit à plusieurs niveaux, et je pense qu'une relecture serait bienvenue dans quelques mois pour capturer tous les indices et tous les fils tissés par Anthelme Hauchecorne dans cet univers foisant de magie et de mystères. Nous découvrons, à travers les témoignages et l'histoire des protagonistes, la guerre qui a opposé les mäges au petit peuple. Nous découvrons un univers païen dans lequel la forêt règne en maîtresse, et un univers que les Hommes pensent maîtriser. Nous découvrons l'histoire tragique de Rollon et Liutgarde, qui voient leur histoire entravée par l'envoûtement d'une faëe... Magie, malédiction, tragédie, aventure, voilà quelques ingrédients qui régissent la ligne éditoriale de ce roman.


Je remercie sincèrement les éditions Gulfstream pour le partage de cet ebook auprès des jurés du #PLIB2020 dont je fais partie. #ISBN9782354887117

L'avis d'autres jurés : FungiLumini, L'éternel Ado, Yuyine... 




dimanche 24 novembre 2019

Les liés, d'Elle Seveno #CYPLOG #PLIB2020


Titre découvert grâce à la phase d'inscription des jurés 2020, je ne m'attendais pas à être aussi emportée par cette histoire qui s'avérait prometteuse à mes yeux déjà par son résumé:

Et si l’amour devenait son plus grand combat ? Carline a dix-sept ans quand son monde bascule.Elle qui aspirait à traverser l’adolescence sans encombre, voilà que son âme se lie à celle d’un garçon : Vadian. Star du lycée. Charismatique, passionné et inébranlable. Vadian qui lui plaît beaucoup trop dans un monde hostile où les Liés sont traqués.Parce que deux âmes sœurs ne sont plus vraiment comme les autres...Alors que les jours passent, que l’attraction grandit et que le danger guette, Carline va très vite devoir faire un choix : taire sa nouvelle nature ou l’accepter.Quoi qu’elle décide, le temps est compté.


Une histoire d'âme sœur, ça ne pouvait que m'interpeller! Et j'ai été sacrément servie par cette romance dystopique qui m'a fait vivre un ascenseur émotionnel tout au long de la lecture.

Dans un univers futuriste se développe une nouvelle espèce humaine : les Liés. Le Lien se révèle aux personnages de manière imprévisible, abrupte et totalement addictive. C'est ainsi que Carline découvre lors d'un cours au lycée qu'elle est une Liée, et que son âme soeur est Vadian, le capitaine de hockey. Leur vie va basculer, car dans ce monde, les Liés ne sont pas bienvenus et sont chassés par le gouvernement et l'armée.

J'ai tout aimé dans ce récit, que ce soit la romance qui m'a totalement transcendée, l'évolution des personnages, principalement celui de Carline qui voit sa vie changer du jour au lendemain, que le contexte dans lequel ils évoluent. 

Contrairement à d'autres romances dystopiques YA, les parents ont une place importante bien que secondaires, et surtout bien décrites dans les émotions. J'ai été à fleur de peau à de nombreux moments, et mon cœur de jeune maman a beaucoup souffert pour les personnages principaux qui vivent des tortures et qui résistent à leurs ennemis, en laissant derrière eux de bien grandes pertes :( Les relations familiales sont complexes, et totalement différentes d'un personnage à l'autre. Carline est en conflit avec sa mère qui voue une haine aux liés, à cause de son passé personnel. Le père de Vadian est un lié qui a vu son âme soeur se sacrifier pour lui. Les parents d'un autre sont aimants et vont tout faire pour protéger les Liés....

Ils taisaient le plus important : la détection de la fornication entraînait automatiquement la suspicion du sentiment amoureux chez les lycéens. Et qui disait sentiment amoureux, disait convocation par le principal entouré de sa milice. Il ne fallait pas oublier que les Liés étaient avant tout deux âmes sœurs condamnées à s'aimer... Tout acte qui témoignait d'un quelconque attachement à une autre personne nous rendait suspects.

L'écriture est addictive, j'apprécie qu'Elle Seveno prenne le temps de décrire les émotions et les pensées des personnages, même si par moments, cela était légèrement répétitif, ça ne m'a finalement pas gêné puisque moi même je peux ruminer mes pensées à longueur de temps. Ce qui arrive aux personnages, ,est, rappelons le, brutal et imprévible. Il faut donc du temps pour s'adapter à cette nouvelle vie à 2, et par dessus ça, ils n'ont même pas vraiment le temps de s'habituer que la Police est sur leur dos à leur faire vivre d'atroces expériences.


A travers ce texte, Elle Seveno amène également une réfléxion sur le traitement des médias et la façon dont le gouvernement manipule la société pour diffuser une propagande et pousser les gens à avoir peur des Liés et des pouvoirs qu'ils peuvent développer. J'ai aimé cette piqure de rappel : attention, il faut se méfier de ce que les médias diffusent, car cela est souvent transformé pour nous montrer ce que nos dirigeants veulent diffuser et manipuler.


Au délà de mon appréciation très positive de cette lecture, je tiens à remercier l'equipe du PLIB qui organisent des lectures communes; Même si dans le groupe avec lequel je l'ai lu, beaucoup étaient réticents à la romance, il s'avère que parmi eux, j'ai pu lier connaissance (sans jeux de mots) avec une nana super sympathique avec qui j'aurai plaisir de discuter et peut être faire d'autres lc : Calysse (son blog ici)

Grâce au PLIB2020, j'ai ainsi pu découvrir une autrice que je vais suivre ainsi qu'une maison d'édition que je ne connaissais pas du tout  : Cyplog

 Je regrette que ce titre n'ait pas passé la phase des 20 sélectionnés du #PLIB2020 #ISBN9791091042710  #ISBN:9791091042710 

vendredi 22 novembre 2019

FELINES, de Stéphane Servant #PLIB2020


 

Le texte que vous vous apprêtez à lire n'est pas une fiction. Il s'agit de la retranscription de Louise R, âgée de 17 ans quand je l'ai rencontrée.Cet entretien s'est tenu dans un lieu que je garderai secret pour des raisons évidentes de sécurité et il a duré plusieurs heures sans que je n'intervienne à aucun moment. [...] Le seul fait de publier cet ouvrage constitue une infraction à de nombreux articles de loi et nous expose, lui (l'éditeur) comme moi, à la censure et à de nombreuses sanctions pénales.Mon éditeur et moi-même assumons les conséquences de cette publication, en toute conscience.



Voici comment commence le nouveau roman de Stéphane Servant publié aux éditions du Rouergue, et autant vous dire, il ne laissera pas le lecteur indifférent tant les messages portés sont puissants et empli de force et de révolte!


A travers cette fiction qui nous pousse à nous poser beaucoup de questions sur notre société, Stéphane Servant met en avant une minorité de jeune femmes, qui à cause de leur mutation, vont subir de nombreuses discriminations et impuissances face aux personnes ignorantes et apeurées. Le témoignage de Louise n'est qu'une brève de ce que ces filles vivent, et qui portent en nous un énorme sentiment de révolte et d'injustice.


L'écriture m'a totalement emportée, et au fil des passages, je sentais mon coeur tomber amoureux de la magnifique plume de cet auteur. Ce récit m'a confirmé que Stéphane Servant était clairement devenu une référence littéraire à mes yeux (après l'immense coup de coeur pour son roman SIRIUS publié en 2017)!

Les personnages sont bien développés, et tout lecteur peut s'assimiler à l'un des nombreux protagonistes présentés. Entre la musulmane, la bobo rouquine, le bisexuel, la cheerleader et le beau gosse qui abuse des filles, ce roman reflète avec beaucoup de justesse notre société actuelle et tous les maux qui en ressortent : racisme, sexisme, abus de confiance, abus de pouvoir...

Il est certainement très difficile pour ces jeunes de s'assumer, et l'auteur parviendra avec cette écriture coup de poing à les aider à s'affirmer et être ce qu'ils sont. 

Fatia me l'avait dit : "C'est une guerre." Elle avait raison. Là où elle se trompait, c'est que ce n'était pas une guerre contre le reste de l'humanité, c'était une guerre contre nous-mêmes. Contre le désespoir, contre la culpabilité, contre la honte. Contre tout ce qu'on essayait de nous inculquer depuis toujours.

Ce roman a été sélectionné dans le cadre du #PLIB2020 , il est certain que je voterai pour lui dans la dernière phase de vote pour leur voir faire partie des 5 romans finalistes!
#PLIB2020 #ISBN9782812618291 #ISBN:9782812618291