mardi 31 décembre 2013

La pire mission de ma vie, de Robin Benway

Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. 
Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d'espions, c'est assez banal. 
A 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo. 
- Son objectif: Accéder à des infos que détiendrait Armand Oliver, journaliste.
- Sa méthode: Se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse.
- Sa couverture: devenir une lycéenne comme les autres.
- Le Hic: Personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !


Mon avis : 

Depuis son enfance, Maggie est habituée à déménager régulièrement en fonction des missions d'espionnage attribuées à ses parents, spécialistes du métier. Jusqu'alors, elle ne faisait qu'assister à l'aide de ses petites mains spécialisées en crochetage et ouverture de coffre fort! Lorsque sa famille revient aux Etats Unis, le "Collectif", l'organisation secrète pour laquelle elle travaille, lui propose sa première mission : infiltrer un collège et aborder Jesse Oliver, afin de déjouer un article que son père, journaliste veut révéler au grand jour concernant le Collectif.

Maggie est une adolescente plutot solitaire, qui n'a pas d'attache au vu de ses déménagements fréquents, et qui est autodidacte et n'est jamais allée dans une vraie école jusqu'à ce jour. C'est ainsi qu'un nouveau monde va s'ouvrir à elle! Elle est optimiste, persévérante, et va découvrir les valeurs importantes à cet âge : l'amitié, notamment avec sa copine Roux qui est attachante et un peu barrée, et va ressentir ses premiers émois auprès du beau Jesse. A coté de cela, elle ne doit pas oublier sa mission et les péripéties qui vont lui arriver pour l'atteindre sont assez hilarantes et on se prête facilement au jeu, que l'on soit ado ou adulte!

Maggie a aussi beaucoup d'humour et une bonne répartie, mais l'innocence de son âge peut la mettre dans des situations cocaces et dangereuses dans le sens où plus d'une fois, elle révèle un peu sa vraie nature, sur le ton de l'humour, mais quand même...

L'ensemble des personnages sont sympathiques, les parents sont protecteurs et on comprend très bien certaines de leurs réactions et l'amourette entre les deux adolescents est mignonne sans être abrutissante.

Je suis juste un peu restée sur ma faim pour le dénouement, j'espère que le "grand vilain" en fasse voir un peu plus à nos jeunes héros mais en même temps, nous sommes sur un premier tome!

Pour un roman jeunesse, l'auteur s'en tire très bien et je lirai la suite avec grand plaisir!

Je remercie les éditions NATHAN JEUNESSE pour m'avoir permis de lire ce livre en avant première, puisqu'il paraîtra en librairie le 16 janvier prochain!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire