dimanche 4 janvier 2015

The Archived, de Victoria Schwab [VO]


Résumé : 

Présentation de l'éditeur ( traduction de Koko parce que moi j'avais pas le courage) : Imaginez un lieu où tous les souvenirs de nos êtres chers sont "stockés" comme des livres. Chaque  corps est une histoire à raconter, un livre que seulement les libraires pourront lire. Les morts sont appelés les Histoires et la réalité où ils sont est appelées l'Archive. Da a formé Mackenzie Bishop il y'a des années quand elle avait 12 ans. Celle-ci était effrayée mais déterminée à prouver sa valeur. Maintenant, Da est mort et Mac a grandi dans son enseignement : elle est devenue une gardienne dont la tâche est d'empêcher les Histoires violentes de s'échapper des Archives. A cause de sa tâche, elle doit mentir aux gens qu'elle aime et elle a constamment peur de mourir. Devenir un gardien n'est pas seulement dangereux, c'est un rappel constant de ce qu'elle a perdu. La mort de Da était déjà assez difficile mais maintenant, son petit frère est décédé aussi. Mac commence à se poser des questions sur la différence entre vivre et mourir, dormir et marcher. Dans les Archives, les morts ne doivent jamais être dérangés. Mais depuis quelques temps, quelqu'un s'amusent à altérer les Histoires, effaçant les chapitres les plus importants. Avant que Mac puisse résoudre l'énigme, les Archives sont en train de s'effondrer.

Mon avis : 

En cours d'année, j'ai commencé ce livre en VO sur liseuse, mais j'avais beaucoup de mal à m'y mettre et à comprendre l'univers. Puis lors d'une de nos sessions blabla avec Ingrid, nous avons fait une folie craquage nocturne sur les sites de vente de livres, et nous nous étions alors commandé plusieurs livres en VO (mode my life on). En novembre, nous nous sentions d'attaque pour sortir ce livre de notre PAL, sachant qu'il est très bien noté outre atlantique. Mais c'était sans compter l'aléa #manquedetemps et #jecomprendsrien ! Alors ne vous méprenez pas, je ressors de ce livre avec un avis plus que positif, simplement, il m'aura fallu du temps pour appréhender l'univers crée par l'auteur.

Le gros point fort de ce livre est l'ambiance! En effet, Victoria Schwab nous plonge dans un monde original, celui des libraires, mais pas comme nos chers spécialistes du livre. Ici, on se trouve dans une petite ville appelée Coronado. MacKenzie Bishop, 16 ans, vient d'y emmenager avec ses parents. Depuis 4 ans, elle est gardienne, mission secrète qui consiste à :
- Rattraper les corps qui tentent de s'achapper de la librairie et les remettre sur leurs étagères (je reviens dessus un peu après)
- Mentir constamment à sa famille pour dissimuler ses fonctions.

La Librairie est un endroit spécifique dans lequel repose des corps. Ces corps renferment des Histoires, des bouts importants de l'Histoire de l'humanité (si j'ai bien compris). Différents grades sont mis en place pour protéger ces corps qui tenteraient de s'enfuir lorsqu'ils se reveillent : les gardiens, les libraires et les équipiers . Chaque rôle est spécifique et je vous laisserai le découvrir vous même. L'univers est assez difficile à appréhender, surtout en anglais, et je suis contente que cette lecture fut (encore) l'objet d'une lecture commune pour pouvoir soulever de nombreuses questions qui nous tiraillaient et tenter de comprendre ensemble ce monde mystérieux. Puis passé la moitié, une fois que tous les engrenages étaient bien emboités, ce livre est devenu un page turner et j'ai eu du mal à le reposer! 

En effet, outre le fait de découvrir ce monde et la vie assez difficile de MacKenzie (déménagement récent, nouveau détachement sur une librairie, petit frère mort il y a peu de temps), une intrigue vient se greffer. Des morceaux d'histoire disparaissent, un corps a disparu, de plus en plus de corps se reveillent et tentent de s'enfuir et pas mal d'obstacles se dressent sur la route de la jeune fille et de son tuteur Roland.... Cette partie là était haletante, et mettait vraiment du piment à l'histoire!

Un autre point positif à soulever : ce sont les personnages. Mac est une jeune fille avec un parcours déjà lourd à porter et on suit progressivement son évolution, la façon dont elle s'adapte, dont elle change au fil de son histoire.. On découvre aussi des flash back avec son grand père "Da" qui lui a transmis les clés de la librairie pour devenir à son tour une gardienne. Elle est forte, mais en même temps fragile, c'est un personnage auquel on s'attache!
Elle va rencontrer dans son immeuble plusieurs personnages secondaires, dont Wesley, un jeune garçon qui aime prendre soin de lui, qui a de l'humour et amène donc la légèreté à l'histoire. Il  y a aussi ces personnages âgées, comme Nix, qui lui permet de savoir des choses sur l'origine de l'immeuble et des éléments importants à l'enquête!

Un autre jeune homme apparaît au fil de l'histoire : Owen, il m'a bien plu.. je ne peux pas trop en dire dessus mais c'est typiquement le genre de personnages que j'apprécie dans des histoires fantastiques.

Les parents de Mc sont peu présents, sa mère est traumatisé par la mort de son fils, elle se réfugie dans une bulle, et son père tente d'être le "papa le plus cool de la terre", il amène aussi de la légèreté mais je n'ai pu m'empêcher de penser qu'il ne remplissait pas entièrement son rôle, au vu des évènements.

Au niveau de l'écriture, le style en soi est assez fluide et c'est bien écrit. La réelle difficulté réside dans le fait de comprendre ce monde jamais vu auparavant. Les chapitres sont courts, une dizaine de pages chacun, et plus on avance, plus on a envie de connaître la fin!

En quelques mots : Après un début difficile, j'ai été complètement happée par l'histoire de McKenzie. L'ambiance est géniale, mystérieuse, un peu angoissante, et planante! Les personnages sont attachants, l'écriture est addictive, et passé la moitié, il est difficile de reposer ce livre à l'univers original et intriguant.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire