dimanche 8 février 2015

[SAGA] La Citadelle des Ombres IV / L'Assassin Royal tomes 10 à 13, de Robin Hobb [FANTASY]


 Auteur : Robin Hobb 
Saga L’Assassin Royal (13 tomes)
Titre Trilogie VO : Fool’s fate
TTome 10 : Deuils et Serments / Tome 11 : Le dragon des glaces / Tome 12 : L’homme noir / tome 13 : Adieux et retrouvailles
Editeur : A venir : J’ai lu semi poche (ou séparément chez J’ai lu)
Prix : 16.90 €
Page : 1115
Littérature Américaine
Tags : Fantasy, Cycle, Epique, incontournable










  

Résumé


Dans ce quatrième et dernier volume, Fitz accompagne le prince Devoir dans le défi que la fiancée de ce dernier, la narcheska Elliana, a lancé afin de pouvoir l'épouser : rapporter à Castelcerf la tête du dragon Glasfeu. Après de longs préparatifs, notre héros prend enfin la mer pour l'île d'Aslevjal. Une fois rendus là, les principaux protagonistes de cette inoubliable et bouleversante saga se retrouvent face à leur destin. La mort moissonne, les énigmes se résolvent, les serments se dénouent. Et c'est le cœur serré qu'on doit prendre congé d'eux.




Tome 10 : Deuils et Serments



Ce tome doit vraiment se lire à la suite du 9 et je suis encore une fois ravie de découvrir cette saga une fois terminée! Je n'ose imaginer les lecteurs français qui ont dû attendre entre les deux tomes! Ici, on a un peu plus d'action, notamment un super combat qui fait "renaître" Fitz et ça fait du bien de le retrouver enfin!

Je risque de dévoiler certaines choses tout en restant floue, pour éviter de vous spoiler mais de façon à ce que je me souvienne de ce qu'il s'est passé si j'ai un trou de mémoire pour la suite de la saga!

Le fou annonce une prophétie le concernant et cette nouvelle relance directement l'intrigue! Comment faire pour qu'elle n'ait pas lieu?
En parallèle, un nouveau clan d'Art s'est formé avec des membres vraiment atypiques et qui à la base n'ont rien à faire ensemble! Les leçont d'art étaient super bien, nous en apprenant plus sur cette magie!
Concernant les personnages, Robin Hobb nous permet dans ce tome de découvrir mieux Lourd, un personnage finalement attachant mais qui a énormément souffert à cause de son retard mental, mais également Civil Bresinga, ce vifier qui ne sait pas trop de quel côté pencher! On sent un bon fond chez lui mais les choses sont plus compliquées qu'il n'y parait.. Ortie, quant à elle, continue d'appeler le Batard au Vif à travers ses rêves... Et enfin, un tout nouveau personnage fait son apparition :Trame, qui se mettra au service de la Reine suite à une négociation ...
Enfin Fitz va croiser le chemin de Burrich, et j'ai été émue par la façon dont les choses se sont déroulées!

En quelques mots ce livre se concentre sur l'Art et les négociations avec les Vifiers!Il y a du suspens, de l'action, des révélations, j'ai été aussi un peu effrayée quant à l'avenir de certaines personnes et j'ai adoré suivre le parcours et l'histoire de Lourd et de Civil!

Une seule chose à dire... Attention, les murs ont des oreilles!!

L'avis de Koré!

Attention Spoils : Ce que j'ai adoré dans les deux livres :

L'arrivée des habitants de Terrilville, les révélations sur le Fou, la formation du clan d'Art, le combat avec Laudevin, L'arrivée de Leste, le fils de Burrich...


Tome 11 : Le dragon des glaces


Comme souvent au début de ses adaptations de trilogies en VF, la première partie est toujours longue à se mettre en place et j’ai souffert par moment de ces ralentissements. Les chapitres sont assez conséquents mais chacun inclus plusieurs évènements inhérents à l’histoire, par exemple : on passe d’une discussion entre Fitz et Umbre à sa promenade nocturne seul face à ses réflexions.

Lourd est lourd, car il est constamment malade et chouineur, et souffre à nouveau du regard malveillant des autres (matelots ou bien membre de la cour d’Outremer).  Umbre est insupportable, à vouloir le jeter par-dessus bord. Il semble cacher bien des choses à ses confrères du clan d’Art.

Fitz souffre toujours entre son fils adoptif, Ortie, le souvenir de Molly, les décisions qu’il subit et les contretemps d’Art…. On le découvre régulièrement perdu dans les rêves d’Ortie, discutant via l’Art et étant poussé, pour le bien être de Burrich, à lui révéler certains faits qui risquent de tout remettre en cause. Sans compter l’ apparition de Tintaglia qui vient mettre aussi le Bazard, même si son seul but à elle est de savoir si Glasfeu existe réellement pour la survie de ses descendants…

Ortie, Devoir et Trame sont les personnages auxquels je m’attache de plus en plus dans cette saga ! Ortie est pleine de ressources, et même si ces apparitions ne sont qu’oniriques, elle semble avoir un fort tempérament et une puissante maîtrise de l’Art ! Devoir prend en maturité, même si par moments, les histoires de cœur n’aidant pas, on le surprend à vouloir être un adolescent quelconque. Et Trame est un personnage surprenant, mystérieux, et j’espère en apprendre plus sur lui à l’avenir.

La magie du Vif est peu présente mais survole toujours le récit, notamment grace à la présence de Lestre.

Les voyages sont longs, on ressent que ces habitants de Castelcerf ne sont pas des marins, contrairement aux personnages des Aventuriers de la mer, issus principalement de Terrilville ou Jamelia.

L’outremer m’a fortement rappelé le mode de vie des Norns dans Guild Wars 2 (jeu de rôle en ligne multijoueur) notamment par ses paysages montagnards mais aussi par les noms donnés aux différents membres de la cour ou simplement par les prénoms des habitants.

Le fou est peu présent dans cette première partie et ce qui se passe entre lui et Fitz me touche beaucoup. C’est vraiment LE personnage haut en couleur, surprenant, attachant, rusé et plein de secrets et de mystères !

Note : 7.5/10
  

Tome 12 : L’homme noir


Ce tome est beaucoup plus rythmé. On découvre enfin Glasfeu, et le chemin que va parcourir Fitz et ses compagnons ne sera pas de tout repos! De nombreux pièges se tendent sur leur route, un homme noir les espionne, et suite à la disparition de deux membres de Castelcerf, Fitz et le fou vont se retrouver à nouveau dans le pétrin. J'ai été emportée par ce tome, j'ai eu tellement peur à un moment que j'ai balancé ma liseuse sur la banquette! Je ne pouvais pas lire ce qui allait suivre, ce n'était pas possible! Robin Hobb nous montre à nouveau son talent pour mettre en scène de nombreux évènements, et tous les éléments, toutes les magies, toutes les maladies, tous les accessoires ou aliments qu'elle a inventés depuis le début de la saga apparaissent, indiquant que la boucle est bientôt bouclée!  De plus, Burrich fait enfin son grand retour , un moment que j'attendais depuis longtemps et les retrouvailles étaient assez émouvantes! Le lien entre les deux hommes est toujours aussi fort! Quant au fou, la prophétie semble se concrétiser et je ne peux pas le concevoir! La fin se termine de façon à ce que je lise de suite le tome final! Fitz est encore une fois un héros manipulé, qui malgré sa bonne foi se rend compte qu'il peut compter sur peu de personnes et que rien n'est laissé au hasard dans cette mission. Les personnages d'outremer nous sont montrés sous un nouveau jour et je commence à m'attacher à eux.  Mais bon, on approche de la fin avec ma partenaire Kore, et ça va faire drôle de quitter une partie de ces personnages (heureusement que "Le fou et l'assassin" est sorti, on sait au moins qu'on les retrouvera dans quelques temps, une fois que la saga de la cité des anciens y sera passée!)
En bref, il se passe énormément de choses dans ces 400 pages, tout est condensé et le rythme est rondement mené! On retrouve petit à petit tous les personnages (ou presque) que l'on a connu depuis les débuts de la saga, et tout prend un sens. Robin Hobb a fait un travail magistral avec ses cycles des six duchés!



Tome 13 : Adieux et retrouvailles


Whaou ! Je ne vais pas m'étaler sur mon avis puisque c'est le dernier du cycle, mais j'ai adoré ce tome! Ca finit magistralement la saga (même si, je sais, la suite est sortie, mais je n'arrive pas à me dire que finalement, les aventures de Fitz ne sont pas termineés!) Je suis passée par de nombreuses émotions dans ce tome, et oui, j'ai sorti les mouchoirs! La fin était tellement émouvante, et en même temps, j'ai ressenti un immense soulagement pour Fitz principalement, je n'arrêtais pas de me dire que son repos et les années à venir de joie (j'espère) lui sont méritées après avoir autant souffert! Car oui, Robin Hobb n'y va pas de main morte avec le batard, qui tout au long des tomes, a emprunté de nombreuses identités, et a du passé par les pires douleurs physiques, psychologiques, émotionnelles!
J'étais ravie de voir avec quelle douceur l'auteure nous fait dire au revoir à tous ces personnages, et on sent bien qu'à cette époque, elle aussi leur dit au revoir, en laissant planer tout de même un léger mystère sur une suite probable! Je vous recommande plus que chaudement de découvrir cette auteure au talent certain, qui donne vie à de nombreux personnages, tous à la psychologie recherchée, et qui nous entraîne dans un monde qui semble bien réel!

Conseil lecture



Pour découvrir dans l’ordre chronologique l’histoire complète des Six Duchés :

  • Tomes 1 à 6 de l’Assassin Royal
  • Tomes 1 à 9 des Aventuriers de la Mer
  • Tomes 7 à 13 de L’Assassin Royal
  • Tomes 1 à 8 de la cité des anciens
  • L’assassin et le fou
  • La fille de l'assassin




Aucun commentaire:

Publier un commentaire