lundi 23 février 2015

Te succomber, de Jasinda Wilder [NEW ADULT]

Auteur : Jasinda Wilder

Saga Te succomber
Editeur : Michel Lafon
Pages : 339
Sortie : 09 Janvier 2014
Prix : 15,95 € broché / 4.99 € numérique


 
« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
À 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes.
Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

En quelques mots



Le thème de l’histoire m’attirait bien ! Mais c’était sans compter un style qui ne m’a pas du tout séduit ! L’auteur fait des bonds dans le temps allant d’un mois à 2 ans, n’exploite pas assez certains aspects des personnages et laisse la place à de multiples répétitions et j’ai surtout eu l’impression de faire un pas en avant trois en arrière. Je n’ai pas aimé la façon dont l’histoire est racontée, j’ai trouvé qu’il y avait trop de drames et que les scènes érotiques étaient bien trop détaillées pour laisser place à l’imagination du lecteur. Par contre, il y a une playlist pour accompagner le roman et cette dernière est assez sympathique ! Premier abandon de l’année !


Mon avis : 

                  
Premier abandon de l’année ! Je ne sais même pas par quoi commencer tellement ce livre m’a poussé à un ras le bol. Je pense donc établir cet avis en plusieurs parties et détailler mon ressenti

La narration : L’histoire alterne le point de vue entre Nell et Colton, chacun ayant plusieurs chapitres par parties.

Le style : Jasinda Wilder a séparé son histoire en 2 grandes parties : le passé racontant comment est né l’amour entre Kyle et Nell, ce qui se passe au bout de 2 ans de relation tendre. Puis on fait un bond deux ans après et on découvre Nell à New York, quand elle retrouve Colton, le frère de Kyle. Il y a de nombreuses ellipses temporelles, sûrement pour marquer le temps consacré aux étapes traversées pour chaque protagoniste, mais cela ne m’a pas touché et surtout en apprend leur histoire que brièvement. J’ai même trouvé que ça allait trop vite, en 339 pages de passer d’un cap d’adolescence à celui de jeune universitaire ou jeune travailleur…. Au niveau de la fluidité, j’ai trouvé que l’auteur fait trop de répétitions… Soit dans les discours sur la culpabilité, le refus de faire le deuil ou la description des personnages quand ils sont nus, soit dans les réparties de Nell qui ne fait que crier « ohmondieu, oh mondieu, ohmondieu » toutes les 3 pages à partir du moment où elle mate son copain ou se fait caresser par ce dernier….. De plus, les scènes de sexe sont dignes des vidéos spécialisées. L’auteur ne laisse rien à l’imagination et décrit chaque scène de manière très, voire trop détaillée. Et du coup, une partie de jambe en l’air s’étale sur une dizaine de pages… Puis Nell réalise qu’elle n’est pas prête pour cela, alors pouf, on fait un bond un mois après.. Entre deux, on ne sait pas trop comment elle a vécu tous ces changements….
C’est à se demander si ce livre est du genre New adult ou érotique… Certes, les scènes n’arrivent que dans la seconde moitié mais bon, je n’ai pas accroché à leur passion


Les personnages : Nell est à la base une jeune femme sage, qui passe son temps avec son meilleur ami puis premier amour Kyle, jusqu’au jour du drame où cette dernière change radicalement. Alors oui, on comprend son retranchement, sa culpabilité et ce qu’elle peut endurer surtout quand on a soi même perdu un proche parti trop tôt. Dans la seconde partie, on la retrouve 2 ans après, mais comme elle refuse d’accepter elle n’a pas fait le deuil, se maltraite, n’a pas goût à la vie… Elle m’a épuisée moralement ! Elle fuit, elle refuse de parler, puis Colton arrive et parvient à lui tirer les vers du nez, mais c’est encore pire ! Bin oui, c’est  le frère ainé de Kyle ! Là n’est pas la question, l’amour tombe sans qu’on l’attende mais disons que ce Colton s’est barré de chez lui à 17 ans (suite encore à une révélation dramatique… Un père focalisé sur sa carrière et la réussite de ses enfants, n’acceptant pas de défaillance mentale dans sa famille…).Revenons donc en arrière. A ce moment, Kyle devait avoir si je ne me trompe pas 12 ans… A cet âge, et quand on passe la majeure partie avec sa meilleure amie (Nell) on parle de chamboulements de ce genre. Nell a quand même du voir Colton quand elle était jeune, peut être avoir quelques souvenirs… J’aurai aimé dans la première partie qu’elle nous parle un peu du genre de garçon qu’il était (discret, ou que sais-je).. Mais non, elle semble le rencontrer la première fois à l’évènement déclencheur de son changement de personnalité (dur d’éviter de spoiler, même si Amazon l’a fait en beauté !)
Kyle était un garçon gentil mais peut être un peu trop sage et fade, très romantique, très amoureux. D’ailleurs là non plus je n’ai pas aimé la façon dont il se rend compte qu’il est amoureux et la facilité avec laquelle Nell se dit que « oh mais oui moi aussi en fait » ! Par expérience, je sais qu’on est totalement conscient de ce genre de choses, moi-même ayant été très amoureuse de mon meilleur ami d’enfance/Adolescence ! Les choses se passent encore une fois trop rapidement….

Colton est l’opposé de Kyle, une brute épaisse, qui s’est barré de chez lui suite au rejet de ses parents, il s’est retrouvé à la rue à 17 ans sans personne pour l’aider. Il s’est forcément fait embringuer par un gang, a vécu un drame avec sa première chérie, son petit frère meurt, et le seul moyen qu’il possède pour fuir cette vie de merde est la musique et la chanson ! Heureusement, Nell va arriver dans sa vie et faire ressortir son bon coté ! Tendre par moment, protecteur, puis dans les scènes intimes, on découvre un homme dominateur mais dévoué au plaisir de sa partenaire. La musique et la douleur permet aux deux personnages de se réunir et d’apprendre à aimer la vie et s’aimer l’un l’autre…

Les parents sont quasiment inexistants. J’ai été surprise de voir qu’à aucun moment, l’auteur n’a soulevé le fait que les parents de Nell se faisaient peut être du souci pour leur fille à New York, prenait de ses nouvelles… Non rien, c’est seulement dans une dernière partie où, suite à un autre drame, elle retourne à Detroit qu’on retrouve le lien familial.. Mais comme je n’en pouvais plus de cette romance, j’ai arrêté à deux chapitres de la fin…

Le drame : Il y a trop de drames dans cette histoire. J’ai eu l’impression de lire un autre « Hors limites » dont je vous invite à lire mon avis négatif ! Trop de drama tue le drama ! J’aurai préféré que l’auteur ne se concentre que sur le thème du deuil et de la recontruction de soi. Alors par moment, j’ai trouvé des passages assez touchants et vrais dans les paroles mais ces quelques pages de réconfort n’ont pas suffi à remonter mon appréciation de cette lecture. Là, il a fallu que l’auteur en rajoute, entre le passé bien lourd de Colton, les expériences et violences subies par Nell, leur parcours ensemble bien triste et choquant, non c’est vraiment trop…. Alors on pourrait dire qu’en histoire du même genre Hopeless de Colleen Hoover est aussi bien placée, sauf que pour le coup, son style d’écriture est très fluide et très réaliste.. Dans te succomber, on nage en plein surréalisme des situations !

Et je ne vous parle pas de l’accident de la première partie! C’était complètement dingue et ridicule et que je ne comprends pas certains aspects de ce qui s’est passé mais je ne peux pas en dire plus ….

En bref, à part une playlist musicale sympathique, je n’ai absolument pas accroché à cette histoire, alors que j’adore le genre New Adult, mais là, j’ai trop de reproches à faire au style de l’auteur ! On dirait qu’elle a voulu absolument tout surrenchérir pour sortir du lot et marquer son roman. Un échec pour moi !

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune et vous invite à aller voir l'avis des participants (liens à venir)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire