dimanche 18 octobre 2015

Le sceau de Ran, de Paul Kearney



SCEAU-DE-RAN-10.jpgDans un monde abandonné par son créateur a autrefois existé une race très ancienne, "Ceux d'Avant", doués de pouvoirs que l'humanité peut à peine imaginer.
Selon certaines légendes, ils furent les derniers des anges. D'autres prétendent qu'ils étaient des démons. Rol Cortishane a grandi dans un petit village de pêcheurs isolé sans savoir quelle était au juste place en ce monde. Mais le sang de cette race depuis longtemps oubliée coule dans ses veines et va décider de sa destinée. Marqué du sceau de Ran, accusé de sorcellerie et de magie noire, Rol doit fuir son village et trouver refuge dans la Tour du mage Michal Psellos, un personnage sombre et effrayant qui règne en maître.
Là, il sera formé pour devenir un assassin, sous la direction de la séduisante mais trouble Rowen. Psellos utilise cette dernière comme son jouet, ce que Role à beaucoup de mal a supporter. Car la rencontre de Roi et Rowen n'est pas due au hasard, et tous deux vont bientôt découvrir le secret qu'ils partagent sur leur passé. Ce secret les conduira à prendre leur destin, un destin qu'ils devront tracer dans le sang...

Mon avis (lu le 16/01/2011)

Tout d'abord, je tiens à remercier les Editions LIVRE DE POCHE et le site LIVRADDICT qui m'a permis de découvrir cet auteur dans le cadre d'un partenariat.
Je ne connaissais pas du tout cet auteur fantasy, et j'ai appris qu'il avait d'abord écrit la saga des Monarchies Divines, pour ensuite se lancer dans celle des Mendiants des Mers, prévue en 3 tomes.
Le thème présenté en 4è de couverture m'a tout de suite plu ! De la magie, de la fantasy, de la mythologie... J'étais vraiment curieuse de découvrir cette oeuvre. L'histoire est présentée en deux livres :
Le premier sur l'enfance de Rol Cortishane, son départ précipité de son village de pêcheur, son arrivée à Ascari , son apprentissage pour devenir assassin auprès du grand sorcier Psellos et enfin sa rencontre avec la belle et mystérieuse Rowen.
J'ai vraiment apprécié ce premier livre sur différents points : Tout d'abord, l'histoire débute par un petit cours de théologie. Ensuite,l'auteur a su implanté le décor rapidement,  j'ai été littéralement plongée dans l'histoire de Rol, dans la ville d'Ascari, et dans son histoire d'amour avec Rowen.
J'avoue tout de même avoir eu une crainte au niveau des prénoms des personnages en début de lecture, car j'ai du mal à  définir qui est qui quand les prénoms sont trop étranges et difficiles à retenir. Mais ce ne fut qu'une crainte!
Au niveau des personnages, je me suis beaucoup attachée à Rowen, belle femme qui manie l'art des couteaux, qui est au service du sorcier Psellos, et qui doit malheureusement se prostituer pour aider à maintenir la réputation du Sorcier dans la ville. Je me suis attachée à elle de par cette malheureuse servitude à laquelle elle a du faire face, mais aussi par son côté mystérieux et son instinct de protection. Elle n'ose aimer mais Rol arrivera à l'approcher et à la séduire, et surtout il l'éloignera de cette prostitution en la sauvant pendant une terrible nuit et en s'opposant à Psellos. En retour, elle lui apprendra l'art de l'assassinat, et une véritable histoire d'amour touchante naitra entre les deux personnages. Malheureusement, c'était sans compter sur l'abominable sorcier Psellos qui va leur reveler un secret qui modifiera leur destin qu'ils espéraient uni. Le premier livre se termine donc par cette macabre découverte.
Le deuxième livre raconte l'histoire de Rol, 7 ans après avoir quitté Ascari. Il est devenu marin, et suite à une attaque de son bateau, son équipage et lui se retrouvent sur une île perdue. Alors qu'il était à la recherche d'un point d'eau, il tombe sur un demi troll, qu'il avait déjà rencontré dans le premier livre. Ce dernier lui propose de trouver refuge dans la cité corsaire de Ganesh Ka...
J'ai eu plus de mal à me concentrer sur cette deuxième partie, non pas par manque d'intrigue, mais à cause d'un vocabulaire maritime trop riche, et trop inconnu à mes yeux. Tout le long de cette lecture, j'ai relevé des termes marins afin d'aller voir leur définition dans le dictionnaire. C'est d'ailleurs le seul point négatif que je trouve à cette lecture, mais toute personne cultivée en matière de bateau et de piraterie s'y retrouvera facilement.
Nous en apprenons peu sur Rowen dans cette deuxième partie.
En conclusion :
Je mets des points positifs sur l'intrigue, les personnages, un style d'écriture agréable en première partie de livre, une histoire d'amour touchante, des personnages attachants et intriguants.
Seul point négatif : la terminologie maritime qui m'a laissée perplexe et m'a donné du mal à rester concentrée.

Je suis partagée entre l'envie de lire la suite et celle de m'arrêter là : Je me demande vraiment ce qu'est devenue Rowen, et comment se passera leur prochaine rencontre, mais j'ai peur d'être encore perdue dans cet univers de marins.

Note : 7/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire