mercredi 23 mars 2016

La proie du papillon, de Stéphane Soutoul [THRILLER]

Avant de commencer je tiens à remercier infiniment Stéphane qui m'a proposé de lire son dernier roman, et je remercie également Sarah de Pygmalion qui m'a proposé par la suite de devenir partenaire de leur maison d'édition ! Je suis ravie d'avoir cette chance de mieux découvrir leurs publications! Il faut savoir (petite appartée) que Pygmalion est l'une des premières maisons d'édition à avoir publier Robin Hobb en France!

A travers ce récit, Stéphane Soutoul nous prouve une nouvelle fois son talent pour l'écriture! Avec raffinement et ruse, il nous entraîne dans une intrigue sentimentale dans laquelle une riche carriériste va devoir mener à la baguette un expert en séduction pour mener à bien sa mission! Deux esprits forts qui se rencontrent, une victime, beaucoup de manipulation et de la séduction! Laissez vous entraîner  par la proie du Papillon!



Et c'est avec mes deux acolytes de choc (AKA Koré et Gilwen) que j'ai commencé cette lecture !

Stéphane Soutoul propose aux lecteurs de le découvrir dans un nouveau genre: le thriller sentimental!
Dans la Proie du Papillon, nous allons rencontrer Judith de Ringis, une New Yorkaise d'une trentaine d'années pour qui tout réussit... ou presque.. Malgré tout, Judith a un sacré caractère : carriériste, opportuniste, et n'hésitant pas à éliminer toute personne qui se met en travers de son chemin. C'est ainsi qu'elle va embaucher un fils d'Eros pour renverser son ennemie numéro 1.

J'ai passé un excellent moment de lecture, tant le style de Stéphane Soutoul est fluide et captivant! Avant tout, j'ai aimé avoir un personnage principal détestable et odieux! Cela change complètement de ce qu'on lit en général, et c'était vraiment une belle façon d'aborder son intrigue! Judith ne peut laisser les lecteurs indifférents, tant son caractère est haïssable! Imbue d'elle même, trop confiante, elle aime humilier et écraser les autres. Cependant, durant le récit, on espère voir un revirement de personnalité! 

Marco, le fils d'Eros, est un personnage mystérieux, charismatique, et aux multiples facettes! Sa rencontre avec Judith sera explosive puisque d'un point de vue intellectuel, les deux personnages se ressemblent sur de nombreux points. Mais quand le jeu dépasse la mission, qu'advient-il des règles imposées? 

Les fils d'Eros étant de grands séducteurs, le lecteur se laisse donc entraîner dans des jeux de séduction et de pouvoir, et certaines scènes intimes étaient très bien menées! Tout en douceur, j'ai pu reconnaître la plume délicate de cet auteur, qui ne tombe jamais dans la vulgarité malgré la passion qui emporte ses protagonistes! 

Un autre aspect qui marque beaucoup dans cette lecture, c'est le côté manipulation dans lequel nous embarque l'auteur. Jusqu'au bout, on imagine des scénarios, parfois j'ai pu en deviner certains, d'autres fois je suis tombée des nues ! Le style est fluide, percutant avec des personnages hauts en couleur et difficile à cerner! Les 400 pages qui composent ce livre se tournent rapidement, et plus on approche de la fin, plus on a envie de connaître le dénouement! 

J'avoue, je suis passée par de nombreuses réactions ... des "nooooon", " oooh c'est fou ça" ou encore du "whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat ?!!"! Je suis sortie de cette lecture avec une humeur plus que positive tellement j'ai aimé toutes les surprises que nous réserve cette fin! 

En tout cas, si vous ne connaissez pas encore cet auteur, je vous invite à le découvrir! Auteur d'imaginaire, il écrit aussi bien pour la jeunesse dans le genre fantastique, mais aussi des romances gothiques et paranormales! Sa plume est toujours agréable à lire, et il arrive très facilement à nous emporter dans ses différents univers ! 

Pour découvrir mes avis sur ses autres livres :
- Si proche de lui
- Saisons Paiennes 
- Le cycle des âmes déchues : le mal en la demeure (T1)

Les avis de Gilwen et Koré


Aucun commentaire:

Publier un commentaire