samedi 7 mai 2016

Naufragés, d'Emily Bleeker


Lillian Linden est une menteuse. Tout le monde pense qu'elle est une survivante très courageuse d'un crash d'avion. Mais depuis que Dave Hall et elle-même ont été secourus après deux ans d'absence, Lillian ment à sa famille, à ses amis, aux journalistes. 
Lillian, épouse et mère de deux enfants, avait accepté d'accompagner sa belle-mère dans un voyage aux Fidji qu'elle avait gagné lors d'un jeu. Ils étaient cinq dans l'avion. Lillian et Dave, l'organisateur du voyage, ont vécu deux ans sur une petite île déserte avant d'être retrouvés par miracle. Seuls. 
Que s'est-il réellement passé ? Une journaliste ne croit pas à leur récit et va tout mettre en œuvre pour découvrir la vérité.





Je remercie vivement Camille des éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce roman qui est mon premier partenariat avec cette Maison!

Après quelques péripéties dûes à la poste, j'ai enfin reçu ce roman vers la mi avril!

Le synopsis m'a beaucoup intrigué, j'avais envie de lire un roman à suspens, qui plus est dans un contexte auquel je me frotte peu! Je n'ai quasiment lu aucune histoire de ce genre, si ce n'est vendredi ou la vie sauvage lorsque j'étais enfant et dont je ne garde aucun souvenir! Je ne suis pas non plus adepte de la série Lost ou de Kohlanta, dont l'histoire a pu rappeler à certains "enfants de la télé" ces deux séries.

Dans Naufragés, le lecteur suit l'histoire de Dave et de Lylian, seuls rescapés sur une île isolée au milieu du pacifique.

La narration alterne entre les deux personnages, et entre le présent, durant lequel ils répondent à une ultime interview auprès d'une journaliste assez odieuse et qui cherche vraiment la petite bête, insensible à leur histoire, et le passé qui nous transporte sur l'île et sur ce qu'ils ont enduré là bas.
J'ai beaucoup aimé ce système narratif, mais si vous me connaissez un peu, vous savez que je suis sensible aux multiples points de vue.

On ne peut pas dire que leur histoire soit rose, ils vont subir de nombreux drames, à commencer par ce crash en avion!

Lylian devait accompagner sa belle-mère en expédition sur une île avec un jet privé mais ce dernier va rencontrer un très gros problème technique, provoquant ainsi un crash au milieu du pacifique! A bord se trouvaient 5 personnes : Kent, le pilote, Théresa l'hotesse de l'air, Lylian et Margaret sa belle mère, et enfin David, un accompagnateur en quelque sorte.

A travers ce roman l'auteure démontre les questions que l'on se pose en cas de naufrage, et comment l'homme se conditionne mais également ce que le cerveau de ce dernier pousse à faire!

— Non ! C’est sa façon de vous observer… Lily, il vous regarde comme un chasseur scrute sa proie. Il se croit capable de n’en faire qu’à sa tête en toute impunité sur l’île et j’en viendrais presque à le craindre, moi aussi. En résumé, vous n’êtes pas en sécurité près de lui et ce n’est sans doute qu’une question de temps avant…

Le changement dans leur vie est immense, et personne ne peut imaginer ce qu'ils ont traverser sans l'avoir vécu eux mêmes. Afin de se protéger, les deux rescapés vont devoir mentir lors des interviews, car de nombreux mystères entourent la mort des autres personnages.

Autant j'ai beaucoup apprécié Dave, son côté protecteur et prêt à tout pour tenir le coup, autant par moments Lyly m'a enervé, notamment par le fait qu'elle n'assume pas ses actions, qui pourtant sont légitimes et compréhensives!
J'ai eu peur à la fin que cela reste tel quel mais finalement, la vérité va exploser et cela a permis de relativiser sur ce personnage.

J'ai bien aimé les décors de l'île, même si par moment, cela manquait de suspens, ou de descriptions de bêtes ou de plantes sauvages par exemple. Au final, les deux personnages s'acclimatent bien à leur vie malgré la malnutrition et les moyens plus que primitifs de survivre et cela m'a étonné la rapidité avec laquelle ils se résilient à vivre à jamais sur cette île.

Au niveau de l'interview, j'ai vraiment détesté la journaliste, qui n'a aucune empathie pour leur histoire et qui en plus va chercher à les mettre à mal en voulant leur faire avouer des choses dont elle seule est persuadée!

Cependant, j'ai trouvé que l'histoire entre certains personnages aurait pû être mieux approfondie, notamment dans leurs relations avec leur partenaire d'avant : Jerry et Beth, même si l'auteure revient de nombreuses fois dessus, j'aurai aimé avoir un meilleur aperçu de ce qu'ils ont vécu durant les deux ans d'absence de leurs conjoints respectifs.

En conclusion, j'ai passé un bon moment avec ce roman qui se lit facilement de part le rythme donné avec cette narration, mais j'aurai aimé voir certains points plus approfondis.

Ceci dit, ce livre séduira probablement les lecteurs en quête de voyage et de dépaysement.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire