mardi 29 novembre 2016

BOXing Dolls, de Pierre Bordage









BOXing Dolls est une nouvelle graphique publiée chez Organic, écrite par Pierre Bordage et dessiné par Marion Aureille, sous la direction graphique de Philippe Aureille.

Unique planète tellurique du système de Katrin, TERN porte bien son nom. Un monde gris, inhospitalier, impropre à la vie. Au fil de mes excursions, la surface désertique a confirmé ma première impression.
Il n'y a rien ici. Rien qui vaille la peine qu'on s'y attarde.
 Puis le 7ème jour, j'ai fait une découverte troublante : une figurine en chiffon enfermée dans une boite en fer munie de barreaux.
Une poupée emprisonnée...










Quand on m'a montré BOXing Dolls, j'ai été immédiatement mal à l'aise par rapport aux illustrations dérangeantes à mon goût. Traumatisée par Ca de Stephen King, le malaise des clowns s'est également reporté sur les poupées étranges. Au début, j'avais refusé de lire ce livre en service presse, mais je l'ai quand même reçu et au final, c'est sans regret, même s'il m'a fallu une petite préparation mentale (merci Halloween qui est bien tombé pour sortir ce petit livre de ma Pile à Lire).

BOXing DOlls, c'est avant tout une ambiance particulière dans laquelle on va suivre le personnage principal, un explorateur, qui découvre une nouvelle planète : TERN, une planète isolée, grise, triste. Au fil des jours, il va découvrir des boîtes dans lesquelles se trouvent ces poupées emprisonnées. Le personnage (je ne sais pas si on connait son nom) va alors chercher à savoir ce qu'elles représentent.

Comme c'est une nouvelle, je n'en dirai pas plus mais sachez que cette histoire se lit vite, et malgré la réticence que j'avais au niveau des images, ces dernières se marient à la perfection à l'histoire.
J'ai beaucoup aimé cette ambiance isolée, on a l'impression d'être aux coté de cet explorateur et on est autant intrigué par le pouvoir de ces boîtes à poupée.

C'était également ma première incursion dans le monde Pierre Bordage, et j'ai beaucoup aimé sa plume, fluide, qui permet au lecteur de rentrer très rapidement dans son univers. Je lirai probablement d'autres romans de cet homme, à savoir notamment "les derniers hommes".

Quant à la collection "Petite Bulle d'Univers", je poursuivrai également la découverte car après deux nouvelles lues, je la trouve très prometteuse, originale et je ne peux que vous les recommander !




Aucun commentaire:

Publier un commentaire