dimanche 4 décembre 2016

La part des Ombres, de Gabriel Katz #Fantasy





La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n’est plus aujourd’hui qu’un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour « pacifier » le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu’au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret… et un homme qui se dit revenu d’entre les morts, pour lever le peuple contre l’occupant. On l’appelle le Fantôme, et pour animer la lame de fond qui renversera le régime, il a besoin de combattants – des mercenaires de haut niveau, capables d’encadrer, de former, et d’affronter les terribles guerriers de la Trace.

La part des Ombres.... Je crois que c'est vraiment la sortie de l'année que j'attendais le plus! Car jusqu'à présent, chaque immersion dans l'univers de cet auteur fut incroyablement riche en découverte!




Donc quand j'ai appris que Scrineo, que je remercie une nouvelle très chaleureusement, avait prévu de publier La Part des Ombres le 19 octobre, vous imaginez bien que j'étais sur les startings blocks dès le début du mois dernier, pour le lire en avant première... Mais c'étais sans compter sur la malhonneteté d'un employé de la poste. Car mon précieux a été volé.. Heureusement que l'équipe de Scrineo est au top puisque j'ai pu tout de même en recevoir un autre exemplaire, ainsi que la version epub pour palier au manque! 

Donc Clara, si tu passes par là, je n'ai qu'une chose à te dire : MERCI <3 

Dans la part des ombres, Gabriel Katz reprend trois personnages de ses autres cycles, les met dans un shaker, et nous sert une histoire de vengeance bien menée. Je me tairai pendant tout cet avis sur les noms des fameux personnages pour ne rien dévoiler et vous laisser la surprise.
Gabriel fait une nouvelle fois honneur à ses lecteurs avec un début de roman qui ne nous laisse pas de marbre. La Goranie a subit une invasion il y a 10 ans de cela, menée par les Traceurs qui dirige aujourd'hui la contrée et la capitale : Carnael. L'histoire débute sur un mariage de paysans durant lequel intervient Inoran Slegeth, fils du prince Ag Slegeth, Gouverneur de Goranie. la Procession est de retour. Il s'agit d'une tradition qui permet aux Seigneurs d'aller bénir les paysans durant leur jour de mariage. Aujourd'hui, la population ayant grandi, cette tradition ne se fait que pour un seul mariage par an. Et cela tombe sur Denkan et sa fiancée. Mais la bénédiction va tourner au désastre, laissant ainsi entrevoir la façon dont les Traceurs gouvernent le monde. Gabriel Katz nous permet immédiatement d'identifier l'ennemi du roman ; Inoran Slegeth.... et c'est de là que part le besoin de vengeance et la mise en place d'un groupuscule de résistants qui se font appeler "les Ombres". C'est au sein de ce groupe que nos trois héros vont se retrouver unis.

"Le gouverneur fit tinter une bague contre son verre, qu'un valet s'empressa de remplir. La discussion était close. Personne ne pouvait, personne ne devait savoir que quelques jours seulement après avoir reçu son tatouage et son épée, Inoran Slegeth avait manqué de déclencher une guerre civile, pour le seul plaisir de trousser une paysanne. "

Quel immense plaisir de retrouver la plume affinée et incisive de l'auteur! On découvre l'identité des personnages dès les premiers chapitres, et je crois avoir crié, ri, fait la danse de friends à chacun de ces chapitres, tellement j'étais heureuse de retrouver ces protagonistes au caractère bien trempé!! Et autant vous l'annoncer de suite, Gabriel Katz ne prend pas de gants et leur en fait voir de toutes les couleurs! C'est ainsi que leur tentative d'infiltration au palais va se révéler bien plus complexe, et qu'ils devront jongler entre combats de débutant, dragouille à deux balles, ou encore kidnapping de la princesse (qui ne s'appelle pas Peach!)

Ce livre peut être lu séparément des autres sagas (à savoir Le puits des mémoires en trois tomes, la princesse de guerre en un tome et Aeternia en deux tomes). Même si c'est plus appréciable de connaitre les personnages avant pour connaître leur passé, à aucun moment Gabriel Katz ne fait de spoiler, bien au contraire, il glisse avec beaucoup de tact et de subtilités des références qui feront (sou)rire les lecteurs aguerris! 

Le livre se lit vite, les chapitres courts donnent au récit une dynamique entraînante et on arrive bien trop vite sur les dernières pages, et sur une fin frustrante... Là encore une marque de reconnaissance de l'auteur envers ses lecteurs, même si, il faut le dire, cette fin est beaucoup moins intense que dans les autres romans!

La part des Ombres est un dyptique, le tome 2 sortira en octobre 2017, et c'est avec un plaisir certain que je relirai le tome 1 peu avant de lire la fin!




Aucun commentaire:

Publier un commentaire