samedi 17 décembre 2016

Seismes, de Valérie Simon






Gabrielle, journaliste, arrive à Bucarest juste avant un violent séisme. Réfugiée dans des souterrains investis par des mendiants, la jeune femme rencontre une petite fille ayant survécu à la morsure d’un vampire. Sur fond d’apocalypse, elle enquête, guidée par le beau Pasha dont les apparitions aussi fugaces que séduisantes l’attirent irrésistiblement.



Je remercie vivement les éditions Rebelle grâce à qui j'ai pu découvrir la novella Seismes.

Valérie Simon est une auteure que j'ai découvert il y a quelques années, et que je croise très souvent en salon et sur Lyon. J'aime beaucoup sa façon d'écrire, et lorsque Rebelle m'a proposé de lire Seismes en Service Presse, j'ai accepté avec beaucoup de plaisir.



Valérie Simon entraîne le lecteur dans une histoire de vampires, à Bucarest. Elle mêle avec habileté une scène d'apocalypse qui lui permet d'intégrer l'histoire de Pasha, un vampire millénaire très intriguant et qui ne laissera pas Gabrielle insensible.
A côté de cela, le lecteur est entraîné dans un combat religieux qui oppose les anges et les démons et dans lequel Gabrielle, cette journaliste, devra trouver une place et une cause à défendre. Je rassure les réticents de la religion, c'est très bien abordé et ce n'est pas insistant.

Même si je reconnais le travail de recherche fourni par Valérie Simon, que ce soit au niveau de la ville, du langage et des mythes de Bucarest, je n'ai pas réussi à entrer dans l'univers et je suis restée insensible à l'histoire.

Pour le coup, j'aurai aimé un récit plus développée, afin de mieux ressentir les émotions des personnages principaux ou de la petite fille que Gabrielle sauve au début. Là, j'ai surtout survolé l'histoire et je me suis plus concentrée sur la visite de Bucarest sous la poussière, et les différents moyens qu'entreprend Gabrielle pour se faire comprendre par la population.

Je ne m'étendrais pas plus sur cet avis afin de vous laisser le découvrir par vous même. La nouvelle fait environ 120 pages et cela se lit très rapidement!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire