mardi 11 juillet 2017

TOUT AU MILIEU DU MONDE, DE MATHIEU RIVERO, JULIEN BETAN ET MELCHIOR ASCARIDE

Un village prospère dont la relique sacrée pourrit. Un chamane vieillissant, qui n’attend plus ni visions ni voyages. Un espoir de sauver son peuple de la malédiction ; un ossuaire mythique, où vont mourir les géants. Pour le trouver, de bien étranges sentiers, à la lisière de la magie et du rêve.

Fable atemporelle, fantasy protohistorique, hommage à l’âge d’or du récit fantastique, Tout au milieu du monde est un peu de tout ça, et bien plus encore : magnifié par les illustrations de Melchior Ascaride (prix Imaginales 2016), ce court roman graphique à la puissance rare convoque un monde oublié, dont l’écho nous parvient pourtant avec force. Alternant noirceur, lumière et fulgurantes visions, ce court roman n’hésite pas à saisir le lecteur par les tripes en utilisant un langage puissant. 

Mon avis : 
Tout au milieu du monde est un récit préhistorique narré tel un conte initiatique. Le point fort ici est le livre en lui même, merveilleusement bien illustré par Melchior Ascaride, et possédant une mise en page originale. De plus, ce livre de petit format est bichromé, les couleurs alternant du rouge au noir pour une meilleure immersion du lecteur.

Les dessins se mélangent parfaitement au texte, nous entraînant par là même à rêvasser autour de cette histoire de chaman parti à la recherche d'une relique sacrée pour permettre au village d'origine de prospérer. 

Personnellement, je retiendrai surtout cette mise en page et ces illustrations que j'ai adorées. 

Quant à l'histoire, mieux vaut la lire d'une traite. Même si certains passages m'ont plu (je pense au combat de sanglier ou à la fin avec les poissons) je dois reconnaître que je suis restée à part. Il faut le lire au bon moment, au bon endroit pour capter toute la musicalité de cette oeuvre.  Le récit étant très court,  on a pas vraiment le temps de faire connaissance avec les trois personnages principaux. De même, les auteurs passent brièvement sur les rituels chamaniques pour mener le lecteur au coeur de la recherche de la dent sacrée. Etant à la recherche de récit sur les chamans, j'espérais en apprendre un peu plus sur leurs pratiques, mais ici ce n'est finalement pas assez étoffé pour assouvir ma curiosité! 
Néanmoins, il faut relever qu'au niveau du style d'écriture, l'ensemble est bien maîtrisé et qu'il est quasiment impossible de distinguer l'écriture de Mathieu de celle de Julien. 


Le tout forme un roman homogène, et apporte une originalité dans son format que l'on ne peut renier. 

Je remercie vivement Meredith pour l'envoi de ce partenariat! 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire