mardi 12 septembre 2017

BILAN JUIN

Je vous retrouve aujourd'hui pour découvrir, avec un peu de retard, mon bilan lectures du mois de juin !



Séduction Maudite : Stéphane soutoul signe ici son 13e roman publié, cette fois ci chez Pygmalion. A travers le personnage de Gabrielle, une journaliste qui enquête sur le décès brutal de sa soeur, Stéphane nous entraine dans un thriller sentimental, un genre qu'il maîtrise très bien, dans lequel je l'avais découvert il y a un an avec la proie du papillon.
L'intrigue prend place dans un huis clos à ciel ouvert,  à Nice, au sein d'une famille très réputée.
Les chapitres sont courts, intriguants, tout le monde semble suspect et je me suis bien amusée avec Claire de Livrement vôtre à faire des théories sur l'assassin.  Les personnages sont bien développés, nuancés, et mystérieux. Pour chaque suspect, je me suis amusée à leur trouver des alibis, ou des raisons d'être poussés à tuer.. L'auteur arrive parfaitement à instaurer ce climat de suspens propre aux romans de ce genre. De plus, la petite romance vient rendre le récit pétillant et apporte une touche de légèreté à cette intrigue.  L'écriture, comme toujours avec cet auteur, est soignée et délicate! En gros, c'est un thriller efficace, rondement mené, pas glauque pour autant et surtout très très divertissant!

Next Stop de Jenny Fisher : Parue chez 12/21 Next Stop est le premier épisode d'une série en 6 parties sortie durant tout l'été.  Emma est une jeune femme qui vit à Londres, avec son petit ami, elle travaille dans un salon de thé et elle est passionnée par l'Art. Son quotidien se voit brutalement bousculé par l'héritage cédé par sa soeur ainée, décédée quelques semaines plus tôt. Cette dernière va lui offrir un voyage autour du monde, qui découle d'un projet qu'elles avaient en commun. "Seules" particularités : Emma n'a aucune idée de la destination, elle ne connaîtra que l'heure de vol et l'aéroport de départ. Ce premier épisode de 100 pages est une excellente mise en bouche. J'ai adoré l'ambiance londonienne retrasncrite par Jenny Fisher (qui est au passage une française). Elle nous permet de prendre le temps de découvrir tous ces personnages qui vont nous accompagner durant plusieurs épisodes, et j'ai surtout eu très très envie de connaître sa première destination, qui réserve son lot de surprise! Je pense lire la suite dès que j'en aurai l'occasion. Le premier épisode est gratuit, les autres sont au prix numériques de 2,99 €

L'effet Ricochet de Nadia Coste .   Depuis 60 ans, la société n'est plus capable de procréer, et le gouvernement a donc développer des clônes. Le problème, c'est que 10% de la population est victime de l'effet Ricochet. C'est ce qui se produit pour Malou, une adolescence de 16 ans, qui  va réaliser que ses petites soeurs subissent exactement les mêmes séquelles physiques qu'elle et sa mère,  jour pour jour. Ne croyant pas à des coincidences, elle va se renseigner et découvrir une vérité plutôt macabre et malheureusement cachée aux yeux de tous.
Avec ce livre, Nadia Coste propose aux jeunes lecteurs une histoire futuriste, avec en fond des réflexions sur le clonâge, sur les perturbateurs endocriniens, sur les droides, les applications virtuelles, les surveillances permanentes, ou encore sur l'usage des produits toxiques et anti-environnementaux. Certes, tous ces thèmes seront perçus à des degrés différents que l'on soit adulte ou très jeune lecteur, et pour moi, c'est l'un des interêts majeurs des romans de SF : transmettre le plus naturellement possible ds messages importants que ce soit sur l'humanité, la science, la technologie, l'environnement etc..
 Cette lecture fut un page turner, je l'ai lu en quelques heures et j'en suis ressortie plus cultivée.


Où s'imposent les silences : Emmanuel Quentin publie son second roman chez le Peuple de mu, le précédent étant Dormeurs. Encore une fois, il propose un roman unique, différent, étrange... On découvre trois histoires en parallèle, la première mettant en scène Matthias, un étudiant d'une vingtaine d'année qui va découvrir dans un tableau de la Renaissance sa mère et son oncle peint....Poussé par sa curiosité, il va partir voir son oncle pour obtenir des réponses et se verra alors propulser dans un monde inconnu
En parallèle, on va suivre l'enquête d'Alex, un flic qui va devoir enquêter sur un corps irradié retrouvé dans un hôtel.
Enfin, nous nous laissons intriguée par un récit en italique qui présente une femme coincée dans une brèche temporelle. Elle semble se trouver dans un milieu post-apocalyptique et complètement perdue.
Vous l'aurez compris, ce roman est atypique. On ne s'ennuie jamais et on se pose de nombreuses questions au fil de la lecture. Là où s'imposent les silences est un roman mêlant Science Fiction, anticipation, thriller et mondes parallèles. Il traite de thèmes assez sombres, comme la guerre, ou l'apocalypse.... Pour moi, ce livre est un OVNI et j'ai du mal à le qualifier! Cependant, je me rends compte que j'ai déjà oublié pas mal d'évènements.

Royaume rêvé d'Adrien Tomas : Ce roman avait tout pour me plaire : Un univers nordique, de la magie, des nains, des créatures redoutables, un background recherché.. Mais.. Oui il y a un mais.. je n'ai pas du tout accroché et je m'en excuse auprès d'Adrien si il passe par là...
Comme souvent, Adrien propose un roman chorale, ou le lecteur a la possibilité de suivre plusieurs personnages; C'est un aspect que j'aime beaucoup généralement, car cela donne une dynamique certaine aux récits. Cependant, ici, de part l'absence de chapitres et par l'alternance trop rapide des points de vue, je me suis vite sentie perdue et je n'ai pas réussi à ressentir d'empathie pour les personnages.
Pour ma part, si je ne ressens pas de sympathie pour les protagonistes principaux, je sais d'avance que mon avis sera mitigé ou négatif. surtout en fantasy, où la profondeur des personnages a une importance capitale, c'est ce qui me permet de mieux me souvenir d'eux, et de les avoir marqué parfois au fer rouge dans mon esprit. Dans royaume rêvé, j'ai eu l'impression d'évoluer dans un MMORPG et ce n'est pas ce à quoi je m'attendais en commençant ce récit. Pourtant ce roman est plein de rebondissements et de surprises, avec une part belle à la magie et aux complots. D'ailleurs, il a en général des retours positifs sur les différents sites de littérature...

L'Ombre du pouvoir de Fabien Cerutti : Ce roman est le premier de sa saga Le batard de Kosigan. Il met en scène le personnage de Kosigan, un  bâtard qui va devenir mercenaire et travaillé pour les grands chefs du royaume. Personne ne connaît ses missions, on sait surtout qu'il est bien placé pour être mis au parfum des complots et des manigances de la cour. Ici, il va devoir tout faire pour influencer les fiancailles d'une princesse elfique. J'ai beaucoup aimé l'aspect historique, cela se passe en 1339, on est au début de la guerre de 100 ans. Le style d'écriture aide beaucoup, les scènes de combats, les paysages, les descriptions de la cour sont très représentatifs de l'époque. Il intègre aussi avec beaucoup de naturel des créatures fantastiques comme les elfes, ou les changesang. Tout cela semble crédible et ne pose aucun problème à la cohérence du récit!
En parallèle, il introduit une autre intrigue :  celle du descendant du batard de Kosigan, en 1899 et on passe alors sur un style épistolaire, dans lequel son descendant perçoit un étrange héritage..
Bien que j'ai adoré la première moitié de ce roman, j'ai été plus gêne par les nombreuses transitions d'époque durant la seconde moitié. Cependant, l'écriture est tellement immersive que j'ai vite oublié ce petit bémol. Le tome 3 vient de paraître le 24/08/2017 et j'espère donc avoir l'occasion de lire la suite très prochainement.


Voilà les amis, ce bilan est terminé, dites moi si vous avez lu ces romans, et surtout ce que vous en avez pensé!
Je vous souhaite à tous de très belles lectures, prenez soin de vous, et à bientôt!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire