mardi 3 octobre 2017

BEAR CREEK T1 : TOMBE DU CIEL DE NIKKI GODWIN #ROMANCE

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d'avion. Il voit dans ce camp d'été de basket-ball une chance d'améliorer son jeu et d'échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu'il rencontre Micah Yougblood, l'homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat. Ridge a besoin d'une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu'ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l'occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s'est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s'achève, il se rend compte qu'il est tombé amoureux de Micah.

MON AVIS


Durant cette première semaine d'octobre, j'ai décidé de me lancer dans un défi un livre par jour, en prenant des romans de moins de 300 pages, dans l'idéal. Il faut que mon challenge soit réalisable et cette condition était nécessaire pour que je puisse atteindre l'objectif.
J'ai donc décidé, en ce lundi 2 octobre, de commencer le challenge avec une romance MM parue chez MxMBookmark le 20 septembre (d'après le site éditeur - les dates de sortie changent d'un site à un autre), et je ne regrette tellement pas ce choix!

Il faut savoir que c'est le 3e roman MM (comprendre homoromance) que je lis, et de plus chez le même éditeur, et je découvre un sous genre de la romance qui me plait beaucoup!

Dans Bear Creek, on est dans une romance young adult, les personnages centraux, Ridge et Micah, ayant 16/17 ans. Cela faisait très longtemps que je n'en avais pas lu et j'ai passé une superbe journée avec eux !

Ridge est un jeune homme brisé par le décès accidentel de son père durant un crash aérien. Délaissé par sa mère qui focalise son attention sur son petit frère, il s'inscrit à un camp de basket pour se changer les idées et essayer d'aller de l'avant. C'est pour cela qu'il part à environ 1h30 de chez lui, laissant par la même occasion Samantha, sa petite amie avec qui ça ne roule pas super bien. Il n'est pas très amoureux, il sait que c'est réciproque, mais ils restent ensemble pour des raisons qui sont très vite expliquées en début de roman.
Ridge est un jeune homme plutôt solitaire, qui préfère jouer à la xbox qu'aller boire et draguer comme le font ses compagnons de terrain.
Bear Creek est un petit village, où se trouve une réserve indienne, un centre commercial, et où, il faut l'admettre il ne se passe pas grand chose en dehors de la saison estivale.
Micah est un jeune homme plein de sensibilité et d'optimisme, qui travaille au centre commercial et s'occupe du carroussel des petits chevaux. Lorsqu'il voit Ridge pour la première fois, il va l'aborder et ils vont sympathiser. Micah, indien, va proposer à Ridge de découvrir les histoires de sa tribu à travers 10 chevaux en bois qui trônent dans son carroussel. Très vite les garçons vont devenir proches et sentir qu'il n'y a pas que de l'amitié derrière ce lien..

Que j'ai aimé cette histoire d'amour! Les personnages sont extrêmement touchants, j'ai aimé le fait que Micah assume sa sexualité malgré les représailles de son grand père indien.

Par exemple, quand je rencontre quelqu'un, j'essaye d'attendre de le connaître avant de juger quoi que ce soit. Et quand je tombe amoureux, je tombe amoureux de la personne, de qui elle est vraiment, pas du fait qeu ce soit un mec ou une fille ou autre, tu vois? demande-t-il, comme si c'était parfaitement normal.

Micah est plein de ressources, d'optimisme, sa famille (Zoey, et les jumelles) sont craquantes et on se sent très vite à l'aise avec eux. Il va rapidement comprendre Ridge et l'aider à apprivoiser ses démons.
Ridge ne pensait pas du tout qu'un jour, il serait attiré par un autre homme. Et lorsque les premiers émois apparaissent, on ressent le tumulte qui se produit dans sa tête et dans son coeur. Mais il réalise bien vite qu'il se sent lui même auprès de Micah et que cela ne lui était pas arrivé depuis des années. La mort de son père plane toujours au dessus de lui, et il va retrouver du réconfort avec Micah et les personnes qu'il va rencontrer durant son camp de basket.

L'histoire prend le temps de se mettre en place, et arrivé au 35-40% j'ai été complètement emportée par un passage, je dois en parler donc je vais le surligner en blanc pour prévenir que c'est un spoiler. A vous de le dévoiler à votre guise:
Lorsque Micah et Ridge vont se baigner, on ressent la première forte alchimie entre les deux, grâce à quelques touchers impromptus, j'ai commencé à avoir le cœur qui battait à fond, j'ai tellement aimé la façon dont c'était écrit. Puis la scène enchaîne avec Micah qui propose à Ridge de sauter d'un pont.. Et là, c'était l'adrénaline à 300%. Sachant que le père de Ridge est tombé du ciel, allait-il lui même  sauter? Toute la scène qui se passe sur le pont m'a complètement bouleversé, je n'aurai jamais osé le faire, même si à travers ce geste, on imagine une certaine libération et un moyen également de peut-être se rapprocher des dernières minutes vécues par ce père famille. L'adrénaline, la peur, l'excitation de les voir se rapprocher était à son comble, j'en avais les mains moites et le cœur qui battait la chamade, et il m'a fallu un moment après ça pour respirer normalement et ne plus être en stress positif :) 

Cependant, bien que j'ai été très touchée par l'histoire d'amour, l'absence de quelques détails m'a un peu chagriné :
Le basket : avec un glossaire des termes du basket, et ayant lu la semaine précédente Malibu qui tourne autour du surf, je m'attendais à voir plus d'entraînement et plus de notions de ce sport. Or, on ne voit quasiment jamais Ridge en entraînement, à se demander s'il y a vraiment un camp. La fin rattrape la note avec un match déterminant, mais j'ai vraiment ressenti que le camp de basket était un prétexte pour faire démarrer cette histoire. En tout cas, cela aurait pu être un autre sport sans aucun problème.
L'absence des adultes : Les personnages sont jeunes, ils ont 16/17 ans, je m'attendais à une plus grande présence des adultes. Certes, on voit Zoey, qui a vraiment le rôle de la grande soeur, mais j'aurai aimé voir un peu plus la présence de la mère de Ridge qui est complètement effacé. Tout ceci est expliqué, et cela donne l'impression qu'elle renie complètement l'existence de son fils qui ressemble trop à son mari.... De même que l'entraîneur du camp qui est vraiment en arrière plan.
Samantha, ou le petit triangle amoureux : Samantha arrive à un moment dans l'histoire comme un cheveu sur la soupe et je n'ai pas trop aimé la façon dont c'était fait. En effet, Ridge ne donne quasiment aucune nouvelle, et elle débarque pour le voir jouer à un match. Même si Ridge fait souvent référence à elle devant Micah car il a du mal à assumer son attirance, on voit très bien qu'il n'y a aucune étincelle dans ce couple hétéro. En plus, elle était vraiment le stéréotype de la nana qu'on a envie de baffer : superficielle à souhait.

En dehors de ces détails, j'ai eu du mal à tourner la dernière page, j'ai très envie de retourner à Bear Creek et de retrouver ce petit couple trop choupinou! C'est clairement une lecture doudou, une lecture qui réconforte, qui met du baume au coeur.

Je remercie les éditions MxMBookmark et NetGalley pour leur confiance! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire