samedi 14 avril 2018

PAPA DE PAPIER , DE NADIA COSTE #JEUNESSE

Paru en janvier 2018
ISBN : 9782748524888
120 pages
Livre papier
Edition Ricochet - Collection Tempo 

Aujourd'hui est un bon jour pour Ayrton. Il a obtenu un 18 en arts plastiques, pour son dessin de chat au fusain. « Tu as un don ! » a écrit le professeur. Son ami Romain, excellent dans toutes les matières, n'a eu que 13 à son collage de pingouin - le prof a pensé que c'était un canard. Maintenant il faut rentrer à la maison, et c'est un moment difficile pour Ayrton. Son père, qui est au chômage, ne sort plus de chez eux. Il lui arrive d'avoir des mots très durs et injustes. Mais cette journée n'est décidément pas comme les autres. Un chat au pelage gris rayé, la queue noire au bout, exactement identique à celui de son dessin, a trouvé refuge sur le balcon d'Ayrton. Celui-ce se persuade que c'est son chat imaginaire qui a pris vie. Il décide de se dessiner un papa de papier. 


Papa de papier est un roman adressé à un public à partir de 10 ans. Ayrton est en 6e, il est un de ces élèves moyens, mais qui excelle dans une matière créative : l'Art Plastique (ce qui m'a rappelé que moi j'étais très mauvaise.. ou bien c'était la prof qui voulait des rendus trop abstraits.. allez savoir !) 

Lors de son dernier devoir, il réalise que le chat qu'il a dessiné prend forme! A partir de là, et suite à son imagination débordante et au commentaire encourageant de son professeur, il se met à espérer qu'il vient de découvrir son grand pouvoir qui impliquera de grandes responsabilités.

Sa vie familiale est chaotique depuis le licenciement de son père. Ce dernier est devenu maniaco-depressif, et a developpé toutes sortes de TOC. Cela passe évidemment par le ménage, et cette obsession vire au drame dès lors qu'Ayrton ou sa mère Séverine ne respecte pas l'une des nombreuses règles de Fabrice. 

C'est grâce au dessin que le jeune garçon  va trouver un échappatoire, qui leur permettra d'ailleurs de faire exploser la vérité au grand jour.

Non, ce qu'il lui faut, c'est un héros rien que pour lui. Quelqu'un qui s'interesserait à ses problèmes, qui saurait tenir tête à son père et qui lui montrerait ce que c'est d'être un vrai papa. Quelqu'un d'aimant, de gentil et d'attentionné. Quelqu'un qui le prendrait dans ses bras, le complimenterait quand il réussirait et l'encouragerait quand il aurait des difficultés. Qui ne le disputerait pas pour trois miettes, qui le laisserait poser ses affaires dans le couloir et qui ne désinfecterait pas chaque fois qu'il s'assiérait quelque part, comme s'il était contagieux. 

Ce récit très court peut être lu à de nombreux niveaux. Les collégiens qui le découvrent peuvent facilement s'identifier à Ayrton, ou à ses amis Lia et Romain. Ils peuvent reconnaître aussi leur entourage à travers les caractères de ces personnages. 

Severine m'a touché. J'ai eu beaucoup de peine pour elle, j'ai ressenti pourquoi elle était enlisée dans cette situation. Son amour pour son mari est toujours là mais jusqu'à quel niveau? Quand la personne qu'on aime sombre en pleine dépression et commence à dénigrer tout rapport, à devenir violent verbalement et physiquement, cela rend le quotidien ô combien difficile. 
Fabrice était révoltant, comment parler comme ça à son fils, ou comment traiter son épouse de cette façon? Et pourtant, cette vérité est encore bien trop actuelle. 
Quant à Ayrton, il m'a touché par son courage, son optimisme, la façon dont il aborde la vérité et dont il comprend sa mère.  J'ai été blessée pour lui, par les mots que son père lui a violemment balancé, par le fait qu'à cause de ses paroles, la confiance de cet enfant vacille, j'enrage à chaque fois que je vois des pères se comporter de la sorte, que l'enfant ait 5 ans ou 11 ans, le résultat est le même. La confiance en soi se fait au quotidien. Les enfants sont très réceptifs aux paroles des parents, leurs modèles....

Nadia Coste tente de montrer aux enfants en mal-être que rien n'est fatal, et qu'une aide peut être sollicitée, que ce soit via les professeurs, ou des voisins...
De plus, elle aborde de nombreux thèmes actuels à la fois difficiles comme le chômage, la violence conjugale et familiale, le développement de la confiance en soi et le passage à l'adolescence, mais elle fait également appel à des références culturelles et littéraires.. de quoi donner envie aux jeunes adolescents de découvrir, par exemple, la quête d'Ewilan ou Death Note ! 

J'espère que ce roman trouvera son public dans les milieux scolaires. Nadia Coste écrit aux jeunes adolescents de façon adulte, les met face à des problèmes du quotidien et leur insuffle de l'espoir et des solutions. 

Je remercie Nadia Coste pour sa confiance et l'envoi de ce service presse. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire