jeudi 19 juillet 2018

DRESSEUR DE FANTOMES, DE CAMILLE BRISSOT #FANTASTIQUE

Paru le 25/04/2014
#ISBN:978-2841726707
192 pages
Livre papier
Edition Atalante



Le monde avait été redessiné par une série de catastrophes climatiques, les courants marins et les vents modifiés. Les anciennes cartes devenues obsolètes, les aventuriers pouvaient renaître… Pendant des années, Théophras et Valentine ont parcouru le monde pour le compte de riches employeurs, à la recherche de trésors et de pièces rares. Jusqu’au jour où Valentine est empoisonnée par le mystérieux Collectionneur, son meilleur client. Réduite à l’état de fantôme, elle devient invisible aux yeux de tous... sauf de Théophras. Aidés par le capitaine Peck, propriétaire du plus grand bateau à aubes du monde, et par la troupe du célèbre AeroCircus, flottille hétéroclite de ballons et de dirigeables, les deux amants se lancent aux trousses de l’assassin de Valentine. D’une quête de vérité à la vengeance, il n’y a qu’un pas.
Le franchiront-ils ?
Camille Brissot aborde les sujets graves de la violence et de l’amour avec ferveur. La plume est fine, l’univers étrofuturiste émerveille.


Lors d'un passage à la médiathèque, je suis tombée sur ce roman publié en 2014 chez l'Atalante.
Etant dans une phase de romans axés sur les fantômes, c'est tout naturellement que je l'ai pris en main. Je voulais également découvrir l'écriture de Camille Brissot (dont son titre La maison des reflets - Syros - a été fréquemment nommé pour des prix littéraires - dont la phase de pré-sélection du #PLIB2018).

Ils s'installèrent sur un banc de fer forgé. Au loin, les silhouettes élancées de hauts bâtiments projetaient leur ombre sur le vieux quartier du port, et un dirigeable traversait le ciel sans nuage. Un nouveau tramway passa, bientôt suivi par une calèche que tiraient des chevaux mécaniques.

J'ai apprécié ma lecture, c'était divertissant, immersif, et surtout l'ambiance qui s'en dégage m'a énormément plu.
L'histoire se déroule en 2104 et l'univers développé s'assimile à du steampunk dans le futur (ambiance donc rétro futuriste à souhaits). On retrouve ainsi des aéronefs, des cirques aériens, ou encore des calèches tirées par des chevaux mécanique! J'ai vraiment apprécié me promener avec les personnages, d'autant plus qu'à travers leur quête de vengeance, ils sont amenés à traverser la planète pour retrouver le Collectionneur.

Cet homme a assassiné Valentine, sans raison apparente. Depuis, elle vit sur terre de manière ethérée, et seul son amant Theophras peut la voir et lui parler. 
Nous sommes donc dans un récit de vengeance. Pourquoi, et qui est le Collectionneur? 

A travers leur voyage, ils vont rencontrer plusieurs personnages fort attachant, comme Peck, le capitaine du bateau, les frères Malaga ou encore l'indienne Wicapi Waccan qui m'a le plus séduit par son esprit et sa philosophie.

Ce livre aborde aussi le thème de la violence familial, de façon très légère mais quand même! Et bien sûr, par dessus tout, il y a l'Amour! Celui avec un grand A, mais aussi l'amour maternel, filial.

J'ai été ravie de découvrir le style de l'autrice, et je n'hésiterai pas à hésiter très bientôt "la maison des reflets" qui m'attire beaucoup! 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire