vendredi 13 juillet 2018

LES PRIERES DE SANG, DE JEAN-MARC DHAINAUT #FANTASTIQUE



Paru le 05 Juillet 2018
ISBN : 978-2372580441
187 pages
lecture numérique
Taurnada



Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.

Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire…

Je reviens aujourd'hui pour vous parler de ma dernière lecture : les prières de sang publié chez Taurnada que je remercie pour l'envoi de ce partenariat!

J'étais très impatiente de découvrir la nouvelle enquête d'Alan Lambin, après avoir eu un coup de coeur pour son roman précédent le mettant en scène : "la maison bleu horizon". 


"Elle  a appelé, à bout de nerfs. Depuis qu'elle entend des cris de bébés et des femmes hurler chaque nuit chez elle. Elle est épuisée et nous supplie de l'aider. Elle vit seule avec son chat, mais elle est persuadée qu'il y a autre chose.

-Autre chose ? Vraiment?"

 Ici, Alan et Mina, son assistante, partent enquêter dans un village situé entre le Calvados et la Manche sur une armoire possédée. La propriétaire s'appelle Céline, elle est enceinte et vit seule, et autant dire que ses nuits sont fortement agitées depuis qu'elle a acheté ce meuble lors d'une brocante.
Elle fait donc appel au célèbre chasseur de fantôme pour l'aider à résoudre ce mystère.
Les choses vont se dérouler bien différemment pour les deux bretons, et ce qu'ils vont vivre les marquera à jamais...

J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Jean Marc Dhainaut.  Je me suis très vite retrouvée happée dans cette sombre histoire qui nous entraîne dans les légendes des templiers et dans un vieux monastère gardé par Frère Oscar. L'écriture est efficace, et terriblement entraînante!


Ici, le récit est plus court que précédemment. Sûrement dû au fait que le lecteur connaît déjà les personnages principaux et leur façon de procéder. Toutefois, n'importe qui peut commencer sa découverte par cet opus là sans avoir spécialement lu "la maison bleu horizon". Les méthodes de chasse étant rappelées ainsi que les caractéristiques principales des personnages.

Mina prend une place importante dans cette histoire. Dotée de pouvoirs mediumniques, elle va être témoin de scènes très violentes et choquantes. Elle permettra cependant de faire avancer l'enquête efficacement.

Avoir été transportée au sein de ce monastère et à l'époque des templiers m'a fortement dépaysé! Jean Marc Dhainaut parvient facilement à décrire de nombreuses scènes sans entrer dans moultes descriptions, il y en a suffisamment pour qu'on imagine les lieux et les actions qui se sont déroulées par le passé.

 Certains passages sont assez flippants, ce qui se déroule dépasse la réalité,on vogue entre présent et passé sans savoir si tout est bien physiquement possible! Mina et Alan vont en ressortir choqués et il y a de quoi! 

Le thème abordé est difficile à réaliser, et pourtant, après ma lecture, j'ai demandé à l'éditeur si Jean Marc Dhainaut s'était inspiré de faits réels :

Je viens de transmettre votre question à Jean-Marc, et voici sa réponse :) "Pour répondre à la question, oui il s'est bien produit ce genre d'histoire macabre. Pas forcément avec lestempliers mais avec des religieux. J'ai eu l'occasion de fouiller une collégiale où de nombreuses tombes[...] ont été découvertes. Je pensais expliquer cela sur mon site mais ça risquait de spolier un peu. Donc, oui, c'est arrivé. On m'a rapporté cela aussi en Pologne.

Autant dire que de savoir cela apporte un point supplémentaire à mon appréciation du livre. Tout comme dans le roman d'Oren Miller "J'agonise fort bien, merci", j'aime quand les auteurs s'inspirent de faits réels pour rapporter de sombres expériences du passé.


En parallèle de l'intrigue principale, Jean Marc Dhainaut intègre une petite romance qui apporte un peu de légèreté dans cette ambiance angoissante.

En bref, Les prières de sang est un roman qui peut se lire séparément de "la maison bleu horizon". Dans cette enquête, le lecteur est transporté dans une sombre histoire au coeur d'un monastère normand. Inspiré de faits réels, Jean Marc Dhainaut s'en sert pour instiller du paranormal et transmettre au lecteur pas mal de frissons et de questionnements! Les personnages n'en sortiront pas indemnes et seront marqués par cette expérience! L'écriture encore une fois est entraînante et ne laisse aucun temps mort! Je vous recommande de découvrir Alan Lambin, surtout si vous aimez les faits historiques combinés au surnaturel ! 






Aucun commentaire:

Publier un commentaire