lundi 23 septembre 2019

LA GUERRE DES PAPILLES DE LUCIE CASTEL #ROMANCE #FEELGOOD

La guerre des papilles par Castel
Roman publié en Mars 2019
Date d'acquisition: Août 2019
Lu en Août 2019
Pages : 324
Editeur : Harlequin
Collection : &H

L’amour est la plus belle des gourmandises

Chocolat contre pâtisserie.
Castelli contre Palazzo. 
Lucas contre Catalina.

Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !



La guerre des papilles est une romance feel good mêlant l'humour sarcastique de l'autrice, son coup de coeur pour le village de Sartène (Corse), son goût pour les douceurs sucrées, sa capacité à rendre les personnages attachants, tout en intégrant une thématique difficile à aborder, : l'infertilité et l'univers des "fiveuses".

Encore une fois, Lucie Castel/Oren Miller a réussi haut la main à m'entraîner dans cette nouvelle histoire, qui m'a permis de me dépayser en Corse, dans un pays encore inconnu pour moi mais que je pourrai visiter un jour avec ma petite famille.

Le style est fluide, les nombreux dialogues viennent donner du dynamisme à l'histoire et j'ai beaucoup aimé découvrir la vie de ces familles, principalement celle des protagonistes principaux, Lucas et Catalina, mais aussi celles de certains personnages secondaires.

C'est avec un humour plein de sarcasme que l'autrice nous offre des joutes verbales digne de pièces de théatre, mettant en scène les deux familles qui s'opposent.

J'ai aimé l'affrontement de point de vue entre les anciennes générations qui ont directement été impactées par les histoires de famille, et celle des personnages plus jeunes, à l'instar de Cat ou de Dominique, qui se sentent loin de ces querelles générationnelles, et qui cherchent juste un équilibre de vie. 

La narration alterne entre le point de vue de Catalina et celui de Lucas. Les deux personnages sont bien construits. Bien que borné et froid, Lucas se laisse doucement aborder par la douce Catalina. Pourtant, tout les oppose, et la confiance va mettre un peu de temps à s'instaurer. Rien n'aurait eu lieu sans la bienveillance de Dom', le frère de Lucas, qui est son opposé : bienveillant et serviable.

Petit à petit, une relation va se construire, durant laquelle le lecteur va découvrir les fêlures de chaque protagoniste. La plus marquante, touchante, et triste est bien celle de Catalina, qui est stérile. Nous entrons dans ses pensées lorsque son moral est à zéro, et les passages décrits évoquent sans filtre la souffrance de toutes ces femmes touchées par l'incapacité d'enfanter. D'ailleurs, le livre leur est dédicacé.

Quant à Lucas, on imagine bien le Corse dans toute sa splendeur : borné, têtu et fier :) Quintuple gagnant du concours de patisserie, il avait laisser tomber la course pour permettre à d'autres talents de se faire connaître. Pourtant, sa fierté l'emporte lorsque son frère lui apprend que Cat s'est inscrite. impossible de laisser cette opportunité de l'écraser, pour se venger de la souffrance endurée durant les guerres de clan.
En lisant certains passages, j'avais vraiment envie de lui donner des claques, mais petit à petit, il fait preuve de clairvoyance.

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants, et/ou hilarants. J'ai adoré Dom, le frère de Lucas, qui est amoureux d'une femme mariée. Pas facile d'aborder ce thème, et pourtant on comprend ce qui se passe entre les deux personnages. On est jamais à l'abri ;)

J'ai adoré aussi les machiavéliques mère et grand mère qui tentent de manipuler leur monde, ainsi que la dame qui se fait doucement piéger par la spécialité inventée par Cat à l'ouverture du magasin : l'Insolente :) et qui entraînera en douce toutes ses copines, à l'encontre de la volonté de la mère de Lucas :)

En bref, vous l'aurez compris, j'ai passé un très chouette moment de lecture avec cette petite romance qui fait du bien au moral. Si vous aimez les histoires de famille, qui peuvent également rappeler Roméo & Juliette, si vous aimez l'humour dans la littérature et que vous cherchez à vous déconnecter de la réalité, ce roman sera parfait pour vous :)

Pour en savoir plus sur l'autrice :
https://www.facebook.com/OrenMiller.Officiel/

Mon avis sur ses autres romans


- Qu'est ce qui fait pleurer les crocodiles ( Lucie Castel / Harlequin)
- Le roi Sombre (Oren Miller / HSN) 
- J'agonise fort bien, merci (Oren Milleur / HSN)






 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire