vendredi 20 septembre 2019

RADEON DE FRANCK DIVE #ANTICIPATION #SF

Radéon par Dive

Suite à un cataclysme, la Terre présente désormais toujours la même face au Soleil. Deux peuples ont survécu et se vouent une haine féroce : les Bédouins, revenus à l’âge de fer, qui vivent dans un désert où le Soleil ne se couche jamais, et les Chabs, gardiens de la technologie des ancêtres, qui ont su s’adapter à la nuit polaire éternelle grâce à un minerai radioactif rarissime : le radéon.
Amayaz, un jeune Bédouin, accepte de plus en plus difficilement l’oppression subie par son peuple. Sa symbiose avec une lionne, qui fait de lui l’un des meilleurs pisteurs de la communauté, attire l’intérêt des Chabs. Alors que ceux-ci tentent de le plier à leur volonté, Amayaz tue l’un d’eux et s’enfuit dans la dangereuse forêt de l’entre-deux mondes, où règnent des conditions climatiques apocalyptiques.
Accompagné de sa lionne, le jeune homme va découvrir un univers futuriste dont la richesse et les secrets dépassent tout ce qu’il avait pu imaginer. Mais, le progrès technologique justifie-t-il qu’on renonce à son humanité ?





J'ai déjà dans ma PAL (pile à lire) Perismer le Tome 1 de Franck Dive, et pourtant c'est avec Radéon que je découvre cet auteur . 

Dans un monde ravagé par l'Homme et la détérioration du climat, on découvre un monde où se confrontent deux peuples principaux : Les Bédouins, qui vivent dans des cités troglodytes, et qui pourraient facilement s'assimiler aux peuples nomades, qui se suffisent avec la chasse et quelques guérisseurs dans leurs rangs, et les Chabs, un peuple qui est totalement opposé, et qui est à la recherche permanente de nouvelles technologies, principalement en termes d'armes et de ressources.

Amayaz est un Bédouin, qui vit en symbiose totale avec Sambaa, une lionne, avec qui il chasse quotidiennement pour nourrir son peuple. Lors d'un affrontement face aux Chabs, Amayaz va commettre un impair et devoir s'enfuir pour survivre. Il va alors entraîner le lecteur dans une course poursuite trépidante, et découvrir de nombreux paysages sauvages et dangereux, ainsi que la cité Vendhiver, capitale des Chabs.


Je ne vais pas tourner autour du pot, j'ai ADORE cette histoire! J'ai été dépaysée (et pour ceux qui me connaissent, vous savez que c'est l'un de mes objectifs quand je lis) par les nombreux paysages et toute cette faune décrite, avec ses dangers et ses paysages également impressionnants : j'ai adoré ressentir la moiteur de la frange, approcher des Jurassic, ou encore des lésards dangereux. 


La cité de Ventdhiver est également pleine de surprise, totalement à l'opposé de la cité d'Amayaz, on entre dans cette capitale les yeux rivés au ciel, face à tous ces gratte-ciels et toute cette technologie.


C'est un récit dans lequel on ne s'ennuie pas une minute. Alors oui, Franck Dive en fait baver à son personnage principal, et cela le rend encore plus attachant, car on veut qu'il trouve une solution pour son salut et la libération de son peuple! J'ai été émue aux larmes lorsqu'il découvre ses confrères et membres de la famille prisonniers des Chabs, et j'y ai cru tout du long pour qu'il réussisse à se faufiler entre les nombreux pièges des Chabs. J'ai apprécié découvrir sa fusion avec Sambaa, découvrir à quel point ils étaient liés, à la vie et à la mort! 




Mais les Chabs ne sont pas non plus des grands ennemis, du moins par tous, et c'est notamment à travers les yeux de Mei que nous découvrons ce peuple. Savants avant tout, ils cherchent à pousser les limites des recherches scientifiques et des expériences. D'un point de vue .. scientifique, cela pourrait tenir la route. mais pour quelqu'un extérieur, toutes ces expériences sont atroces et totalement inhumaines. Je ne peux cependant en dévoiler plus au risque de spoiler. J'ai été en plein désarroi en découvrant ce qu'il était advenu de certains personnages secondaires. Cela fait froid dans le dos, mais également, cela apporte une immersion supplémentaire non négligeable dans ce récit post apocalytique.



Le fait d'avoir intégré dans le récit une symbiose avec les animaux permet plusieurs retournements de situation, et j'aurai peut être aimé voir un peu plus de développement dans l'un deux (avec Kong). Certains passages sont un peu trop vite survolés, mais le rythme est tellement entraînant que cela n'entrave pas du tout le plaisir de lire, il faut juste savoir que certaines questions peuvent rester en suspens...

Je suis ravie d'avoir découvert cet auteur avec Radeon, je pense que Franck Dive est MA découverte auteur de l'année 2019, et c'est avec grand plaisir que j'irai lire le tome 1 de Perismer, pour pouvoir le lire dans un autre registre :)


Je remercie vivement les éditions Scrineo pour leur confiance et pour l'envoi de ce Service Presse!

Résultat de recherche d'images pour "club des lecteurs scrineo"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire