samedi 14 mars 2020

Le sorceleur #1 : Le dernier voeu #Audiolib

Quand mon amie Kore m'a proposé d'écouter le tome 1 avant de découvrir le tome 3 avec elle et Livrement vôtre, j'ai été totalement pour.. Surtout que la série Netflix est encore fraîche dans ma tête, contrairement aux livres que j'avais lu courant 2016 (je n'ai d'ailleurs pas trouvé de trace de mon avis du tome 2 sur le blog..)

Je suis beaucoup plus réceptive à ce tome d'introduction qui présente plusieurs nouvelles mettant en scène Geralt de Riv durant ses missions que lors de ma découverte. 

La première nouvelle : le sorceleur  m'a particulièrement marqué, une fois de plus.


On découvre dans cette nouvelle l'histoire tragique de la fille de la Reine Ada, transformée en stryge par un sortilège, qui s'éveille toutes les nuits de pleine lune et massacre des hommes. Geralt est engagé pour la combattre, et dans sa préparation, va en apprendre plus sur le roi Foltest et sur les interêts de personnes pas forcément bienveillantes. Le combat est long à préparer, stratégique et doit respecter des consignes indispensables pour caresser l'espoir de réussir.


De mémoire, cette nouvelle fait aussi partie du jeu video (the witcher 3) et elle est particulièrement bien retranscrite dans la série télé.
Petit apparté d'ailleurs : Cet épisode m'a enchanté par l'intelligence de Geralt et par les magnifiques jeux de lumière. La stryge est effraynte et l'histoire si tragique, on est partagé dans un tourbillon d'émotion, entre crainte et pitié.
Quand j'ai écouté cette nouvelle, j'ai trouvé qu'elle était une nouvelle fois vraiment bien décrite. L'auteur prend le temps de mettre en place la mythologie de cette créature et tous les enjeux politiques qui existent autour.  Le narrateur, Nicolas Justamon, est excellent dans l'intonation qu'il donne à Geralt et il est totalement fidèle au personnage. J'en parlerai un peu plus longuement dans la nouvelle suivante.
Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"

Un grain de vérité : tout comme à ma première lecture, cette nouvelle m'a totalement enchanté de par le fait qu'elle rappelle à bien des égards l'histoire de la Belle et la Bête. Lors d'une ballade en foret avec Ablette, sa fidèle jument, Geralt de Riv tombe sur deux cadavres. En remontant la piste il tombe sur la maison d'un homme mi bête mi humain : Nivellen. Victime d'un sortilège lorsqu'il est sorti des années auparavant pour piller un temple, il vit depuis dans sa maison et les gens sont terrorisés. Cependant, Nivellen accueille Geralt chez lui et ce dernier écoute son histoire, qui était passionnante. Après bien des années, Nivellen a commencé à recevoir chez lui, contre sa richesse, des jeunes femmes dont les pères étaient avides d'avoir de l'argent et des vêtements pour leur progéniture. La dernière a avoir été invitée à vivre avec Nivellen s'appelle  Vereena. L'histoire suit son cours, Geralt prend congé et découvre en partant qui est réellement Vereena. Lequel entre elle et Nivellen est un monstre? C'est ce que nous découvrons dans cette nouvelle.

J'aime beaucoup cette histoire car elle permet de percevoir le monde différemment. En effet, on apprend déjà que tous les monstres n'en sont pas et qu'ils savent faire preuve d'humanité, et on découvre la perspicacité de Geralt à ressentir ceux qu'il rencontre.
Un grain de vérité évoque aussi les contes qui nous sont narrés depuis notre enfance et dans lesquels il semble toujours y avoir un fond de vérité.

Nicolas Justamon prête merveilleusement bien sa voix à Nivellen, qui m'a totalement scotché dès lors qu'il parlait. Les intonations étaient justes, allant d'un ton bienveillant et un ton méfiant voire effrayant. J'ai facilement distingué les voix, ce qui fut plus délicat dans la nouvelle suivante....

Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"

Le moindre mal : Où comment est arrivé le surnom de Geralt "le boucher de Blaviken". 
L'histoire se déroule dans cette ville, où il va rencontrer "un vieil ami" sorcier : Stregobor. Ce dernier lui explique qu'il est pourchassé depuis des années par la Pie Grièche, la fille d'une Reine d'un royaume éloigné, qui est née avec des pouvoirs. A cette époque, la Reine et le sorcier tuaient tous les enfants monstres, mais la Pie Grièche leur a échappé, voulant depuis se venger des atrocités qu'elle a subie petite fille. A l'heure où j'écris mon avis sur cette nouvelle, cela fait déjà bien 15 jours que je l'ai écouté, j'en conserve très très peu de souvenir. Le moindre mal est surtout une nouvelle dans laquelle Geralt va devoir négocier et démêler qui de Stregobor ou la pie Grièche est le plus à condamner. J'ai trouvé cette nouvelle un peu longue, un peu trop de blabla à mon goût. 


J'ai bien aimé la voix qu'a utilisé Nicolas Justamon pour le personnage du Maire Caldemayn. Par contre, la voix de Stregobor, de mémoire, avait les mêmes intonations qu'un des sbires de la Princesse, ce qui m'a amené un peu de confusion par moments. On sent que Nicolas Justamon commence à avoir ses limites dans les voix à prêter. Et cela se confirme par la suite.

Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"

Une question de prix : Cette nouvelle m'a semblé la plus longue mais aussi une des plus interessantes puisque c'est précisément lors de cette mission que l'auteur va introduire (de loin pour l'instant) le lien qui unit Geralt à Ciri. Le sorceleur est demandé par la Reine Calanthe de Cintra à l'assister lors d'un repas durant lequel elle doit unir sa fille Pavetta à un homme. En effet, le Roi étant mort, la Reine Calanthe n'a pas le droit d'exercer et doit donc céder le pouvoir au futur époux de leur enfant. Durant la cérémonie, un homme couvert d'un casque arrive et exige d'appliquer son droit de surprise, en récompense de la vie qu'il a sauvé 15 ans auparavant : celle du Roi. La surprise n'est autre que Pavetta, qui est elle aussi secrètement amoureuse de cet homme quelque peu hors du commun. On suit de nombreuses discussions, qui m'ont perdu par moment car ca devenait long, puis on réalise que Calanthe est une Reine manipulatrice qui savait déjà à qui elle avait affaire : Duny a subi un sortilège qiu le transforme de l'aube jusqu'à minuit en homme herisson. Cependant, elle est tombée de haut en découvrant dans quelle rage se mettait sa fille la Princesse lorsque la Garde s'attaque à Duny... Geralt se retrouve une nouvelle fois juge et va devoir choisir un camp pour combattre. 

Une fois calmés, la Reine va remercier Geralt et Duny va lui demander comment le remercier pour son aide. Ce dernier lui réclame à son tour le droit de surprise. La nouvelle s'achève.

Je suis navrée si Nicolas Justamon passe sur mon site, mais j'ai eu un mal fou à écouter dès que Calanthe parlait. Son ton lancinant m'a fortement énervé, d'autant plus qu'il donne quasi la même voix aux personnages féminins. La voix de la Pie Grièche était sur le même ton, ainsi que celles des guérisseuses qui s'occupent de Géralt (entre chaque nouvelle, on retrouve le sorceleur en pleine convalescence). J'avoue que j'ai peur d'attaquer la dernière nouvelle qui introduira Yennefer....

Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"

Le bout du monde : .... Comment dire, cette histoire narrée m'a paru longue!!! Car je n'ai pas du tout aimé la voix de Jaskier et son air pédant. Découvert dans le jeu puis dans la série, je lui préfère nettement ces images que celle de l'imagination du narrateur. J'ai eu beaucoup de mal à suivre l'histoire, m'arrêtant en plein discours pour changer d'audio book. J'ai senti une sorte de lassitude qui me fait appréhender la suite. Je pense aller au bout de cet audio, mais entre la voix de Jaskier et celle des femmes, je ne suis pas sûre d'apprécier mon écoute du tome 2... Bref.. pour en revenir à cette nouvelle, au delà des voix, c'était plutôt sympathique. Géralt et Jaskier vont au bout du monde pour découvrir se qui s'y cache. Là-bas, ils sont accueillis par les habitants qui leur parle d'un diabolo qui les vole, leur fait des blagues et les ennuie tous les jours. Bien décidé à en savoir plus, Géralt part à la rencontre de ce petit diable. En parallèle de sa recherche, il en apprend plus sur une des habitantes, une vieille mamie qui lit les Runes. J'ai bien ri quand elle essaie d'analyser les runes qui montre un sorceleur, ne sachant pas encore qu'elle échange avec lui. Au final, on découvre que le Diabolo aide les elfes qui ont été chassés et qui décident de voler les provisions des Hommes, par vengeance principalement.


Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"

Enfin, on arrive à la dernière nouvelle : Le dernier voeu. La nouvelle dans laquelle on assiste à la rencontre entre Geralt et Yennefer, la grande magicienne! Lors d'une ballade avec son ami Jaskier, Geralt découvre une relique fermée par un sceau mystérieux. Après s'etre "battu" avec le barde sur cet objet, un terrible Djinn en sorti et  jète un sortilège manquant de peu de provoquer la mort de Jaskier. Geralt se précipite alors pour trouver une personne à la hauteur, qui réussira à soigner son ami. C'est alors qu'il rencontre Yennefer de Vengerberg, une ancienne bossue qui a suivi l'éducation dans une académie de mage, et qui est ainsi devenue la belle et mystérieuse Yennefer. 




Cependant, nous allons découvrir à travers ce texte que Yennefer a un plan spécifique en tête, et que son aide auprès du barde est surtout interessée. A travers la narration, nous allons apprendre un peu plus à découvrir cet autre personnage emblématique de la saga, et assister à l'alchimie entre les deux protagonistes.
En écoutant cette nouvelle, j'ai repensé à l'épisode de la série qui lui est consacré, que j'ai trouvé plutôt bien fidèle! 
J'ai encore eu du mal par contre avec la voix féminine que prête Nicolas Justamon, ce qui me pousse vivement à me demander si je vais poursuivre l'audio de la saga ou pas... En parcourant la bibliothèque de mon amie Ingrid, j'ai vu qu'il est le narrateur de nombreux romans.

Résultat de recherche d'images pour "medaillon geralt de riv"


Une dernière histoire relie toutes ces nouvelles : La voix de la raison, qui s'imbrique entre chaque récit. En effet, nous apprenons toutes ces aventures simplement parce que Géralt est en convalescence dans le temple de Melitelé, géré par la prêtresse Neneke. On le voit se lier d'amitié avec Iola qui est muette, et on sent une urgence à la fin de l'histoire qui nous fait nous poser pas mal de questions quant à l'avenir du temple. et du Sorceleur.


En résumé, j'ai quand même passé un bon moment de lecture, je garde des bons souvenirs de cet audio, et comme lors de ma lecture, je reste tout de même happée par la nouvelle "un grain de vérité". Je suis un peu plus curieuse suite à mon écoute de "une question de prix" car je sais dorénavant que c'est cette aventure qui va introduire Ciri, la pupille de Géralt. 
Au niveau du narrateur, je mets surtout le bémol sur la voix prêtée aux femmes, qui se ressemblent beaucoup et qui ont toujours un ton lancinant qui peut vite taper sur les nerfs. Mais je lui tire mon chapeau pour de nombreuses autres intonations faites : Géralt, qui est fidèle au jeu et à la série, le Diabolo (ca n'a pas du être facile), Nivelle, ou encore le maire Caldmenayn.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire