dimanche 24 mai 2020

Phoenix Ashes, de Fleur Hana #Romance #MCBikers : Tome 1 : Blade :

Phoenix Ashes, tome 1 : Blade | Livraddict
(on le précise, que le mec de la photo est plutot pas mal?)

 y a les cicatrices qu’on voit… et celles qu’on dissimule.

Hannah

Un instant, je réalise à quel point je suis chanceuse d’être si bien entourée par cette immense famille. Et celui d’après, je me rappelle qu’un trou béant creuse ma poitrine et qu’il m’a rejetée. Les émotions que ce constat réveille se bousculent en moi sans délicatesse, m’empêchant de me décider sur une question pourtant très simple.

Suis-je heureuse ?

Blade

Quand je suis près d’elle, je ne raisonne plus. J’y vais à l’instinct. C’est ça qui m’a incité à la rejeter. Mais la vie sans elle ? J’essaie, putain, j’essaie et j’échoue. Chaque matin je me dis que c’est le bon, celui où je vais tourner la page et passer à autre chose.

Et chaque matin, je sais que je me plante.

Cette romance se déroule dans le milieu des clubs de moto 1% (hors-la-loi) et comporte des scènes de sexe et de violence. Il n’y a pas de cliffhanger et les héros ont droit à leur fin heureuse 


Fleur Hana est une autrice que je connais de réputation depuis un certain nombre d'années, et que j'ai eu l'occasion de rencontrer lors du Festival de la Romance en 2016.
Malgré ses nombreux romans déjà parus, je n'avais pas sauté le pas. C'est lorsque le début du confinement a commencé, et que plusieurs autrices se sont réunies pour offrir à leurs lecteurs des ebooks que j'ai décidé de sauter le pas.

Fin mars, Fleur a donc décidé d'offrir le tome 1 de sa saga de Bikers  : Phoenix Ashes #Blade.

Etant encore novice dans l'univers des bikers, et ayant pour seule référence la saga que j'avais adoré (et dont il me reste encore un tome à lire ainsi que les spin off) de Blandine P Martin "Wild Crows", je me suis lancée dans cet univers avec beaucoup d'attente...

Je suis ressortie de cette lecture mi figue mi raison. J'ai trouvé que les émotions étaient bien décrites, on se prend forcément d'empathie pour Hanna, qui subit de nombreux traumatismes, mais d'un autre côté, j'ai été assez sceptique sur les ellipses temporelles, qui ne m'ont pas permis de m'attacher à la romance entre Hanna et Blade. 
J'avais même arrêté ma lecture car je trouvais que l'ensemble manquait de cohérence et de fluidité (l'histoire se déroule quand même sur plusieurs années, avec parfois des bonds dans le temps de 5 ans). Mais mon amie Fann (Fanny avec un Y sur Instagram) a fait quelques IGTV sur ce tome et cela m'a donné envie de poursuivre jusqu'au bout.

Je retiens de cette lecture ce que traverse l'héroïne, la force avec laquelle elle s'attache à la vie, la façon dont elle va être entourée par le club de Blade. 

Par contre,  j'avoue, j'ai été triste de voir que l'intrigue autour de l'agression n'est pas l'élément le plus important de l'histoire, même si il reste en fil rouge. J'imaginais vraiment que son MC ainsi que le MC de Blade allaient tout faire pour retrouver l'agresseur, et on a un grand vide à ce niveau. Cela continue avec le second drame de sa vie, et rien n'a vraiment bougé aux yeux du lecteur. Je m'attendais à une romance pleine d'actions et de dangers, avec le cœur qui ferait des chutes vertigineuses. J'ai du faire une croix la dessus, et par la suite, je me suis plus concentrée sur la reconstruction de cette femme.

Concernant Blade, je trouve qu'on en apprend peu sur lui et sur le fonctionnement de son club.. Cependant, le peu qu'on entraperçoit semble montrer quelqu'un de sensible, même si j'aurai aimé mieux l'approfondir.



Autrement, la lecture est très fluide grâce à de nombreux dialogues. De plus, on découvre quelques membres du club qui ont l'air bien sympa, et qui feront probablement l'objet de récits dans cette saga.

De plus, ce roman est auto-édité. La qualité est top, je n'ai repéré aucune coquille, en tout cas rien qui m'ait vraiment sauté aux yeux. C'est un très bon travail réalisé en auto-édition! et les références musicales rock m'ont beaucoup plu (c'est un point sur lequel je suis sure de m'éclater en découvrant les autres romans de Fleur!)

C'est donc avec un avis en demi teinte que je ressors de cette histoire. La qualité de l'auto edition est là, l'écriture est prenante, fluide, le style direct et sans chichi. Les émotions sont au rendez-vous, surtout concernant Hanna, mais j'aurai aimé que l'action autour de l'agression soit plus approfondie et s'étale sur moins d'années. J'arrive toute de même à comprendre ce choix de temporalité pour pouvoir faire évoluer les deux protagonistes. Il y a des superbes références musicales et tout novice dans l'univers des bikers peut se lancer dans cette histoire qui est accessible.

Si vous avez des conseils en particuliers, n'hésitez pas à me les suggérer dans les commentaires, je serai ravie de m'orienter vers vos romans préférées de cette nana pleine de peps et de courage aussi :)

On se retrouve prochainement pour mon avis sur Fucking Girls #Outdoor, de Amelie C. Astier, avec qui Fleur aime, me semble-til, se retrouver pour faire des sessions de co-working (et petit spoil : j'ai adoré!!!)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire