jeudi 23 juillet 2020

La cité des Chimères, Vania Prates #PLIB2020


La cité des chimères par Prates


Le monde tel qu'on l'a connu a disparu. Chaos, misère, famine ... Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce  qu'ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.

Dans ce monde proche de l'utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n'a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu'elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redouté "Confrérie des Sans-loi".

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.


La cité des Chimères fait partie des 5 finalistes du PLIB2020 et a été publié aux éditions SNAG.

Snag est une maison d'édition indépendante que j'ai découvert par le roman de Johanna Marines "Cendres" publié en 2019.

Vania Prates est une autrice que je découvre par le biais du PLIB. Ce roman faisait d'ailleurs partie des 20 sélectionnés pour lesquels j'avais porté ma voix à la première étape de sélection du jury. Le thème m'a beaucoup attiré, les guildes, les Chi, l'utopie et une ville sylvestre ne pouvaient que me séduire.

Je me suis donc plongée dans ce roman il y a quelques jours, et j'ai pris plaisir à le découvrir. Je l'ai lu assez vite, l'écriture est très fluide et on se laisse embarquer dans une visite guidée de la ville Londown Fileds, un Londres réinventé après l'apocalypse. 

Notre monde actuel n'existe plus, et une nouvelle Terre s'est formée, une Terre où la nature a repris ses droits. Ainsi, on découvre des endroits très verts, arborés, où les gens se promènent avec des animaux sauvages (tel Lira dans à la croisée des mondes).

Le lecteur suit l'histoire de Celeste, une jeune femme de 17 ans qui a arrêté d'étudier à 11 ans pour se consacrer à la boutique familiale. Son éducation ayant été interrompue, elle n'a jamais pu découvrir quel est son Chi, son appartenance à une guilde. Elle est entourée de frères et passe son temps à faire des livraisons, car elle adore arborée la ville.
De l'autre côté on suit Calissa, qui appartient à l'une de ces guildes citées ci dessus et qui va confier un colis volé à Céleste. 
Leur rencontre va bouleverser la vie de la première, qui va, pas après pas, découvrir la cité par le biais des Guildes.

Là encore, le lecteur en prend plein les yeux. On découvre tout par les yeux de Céleste et c'était vraiment très bien imagé et agréable à découvrir. Certaines salles font rêver, on aimerait en faire partie!  
Celeste va être amenée à enquêter sur une intrigue qui tourne autour de traduction de runes.

Quant à Calissa, on découvre son histoire et son passé tout au long du roman.

J'aborde rapidement le thème des Chimères, vu que le titre porte sur ces créatures. La révélation finale n'en a pas été une pour moi, c'était tellement évident que je me suis demandée comment les personnages n'ont pas pu voir les choses ainsi avant! 

Au delà de ce léger bémol, l'histoire m'a vraiment porté et balladé et c'était agréable à lire. 

Livre lu dans le cadre du #PLIB2020 #ISBN9782490151219





Aucun commentaire:

Publier un commentaire